Navigation – Plan du site
Rapports (2014-2015)
Grèce
Malia

Nouveaux éléments de l’étude architecturale du palais de Malia

Maud Devolder
p. 948-950

Texte intégral

1On considère généralement qu’il ne reste que peu de vestiges du « Premier Palais » ou palais protopalatial de Malia après sa destruction vers 1700 av. J.‑C. et sa reconstruction au Néopalatial (1700‑1430 av. J.‑C.). La reprise de l’étude architecturale de l’édifice a cependant montré qu’il était possible de restituer une partie significative du palais protopalatial sur la base de l’observation détaillée des murs et de l’identification des matériaux et techniques de construction utilisés par les bâtisseurs au cours des différentes phases de l’âge du Bronze.

  • 42 M. Devolder, « Les murs en blocage protopalatiaux des Magasins Ouest du palais de Malia », BCH 138 (...)
  • 43 M. Devolder (n. 43, 2016), p. 150‑151.
  • 44 F. Chapouthier, P. Demargne, Fouilles exécutées à Mallia. Troisième rapport : Exploration du palais (...)

2On a ainsi montré précédemment comment une maçonnerie particulière, constituée de couches superposées de blocage mêlant une quantité importante de terre à des moellons, fut utilisée pour ériger une série de murs parallèles délimitant des pièces de stockage42. Bien qu’aucun sondage ne permette de dater de manière précise leur construction, il est apparu que ces murs étaient associés à un niveau de sol en plâtre encore visible dans les pièces VII 14 et VIII 1, et daté selon toute vraisemblance de la période protopalatiale43. Mise en relation avec les découvertes réalisées par les premiers fouilleurs dans le secteur Nord‑Ouest du palais et avec les données issues des sondages menés par O. Pelon sous le Quartier III44, l’identification des murs en couches de blocage a permis de restituer une partie significative de l’aile Ouest du palais tel qu’il se présentait au Protopalatial (fig. 24).

Fig. 24 – Plan du palais de Malia.

Fig. 24 – Plan du palais de Malia.

En noir les murs de l’édifice néopalatial, et en grisé l’aile Ouest telle qu’elle se présentait au moment de la destruction MM IIB.

D’après le plan relevé par E. Andersen.

  • 45 E. Dimou, A. Schmitt, O. Pelon, « Recherches sur les matériaux lithiques utilisés dans la construct (...)
  • 46 M. Devolder, « L’assise de nivellement en calcaire de la façade Ouest protopalatiale du palais de M (...)

3En plus d’affiner la restitution de ces murs de blocage, les travaux menés en 2014 et en 2015 ont permis d’attribuer une série d’éléments architectoniques remployés dans le palais néopalatial à une ancienne façade Ouest de l’édifice. Il s’agit de blocs de calcaire cristallin gris noir et gréseux gris, un matériau non pas local mais importé des collines entre Milatos et Aghios Nikolaos45, dont 26 exemplaires ont appartenu à une ancienne façade Ouest du palais. Remployés sous la forme de bases de colonnes, de marches, de seuils ou de linteaux dans l’édifice néopalatial, ces blocs présentaient dans leur état initial une face de parement, un lit d’attente et des faces de joint soigneusement taillées à l’aide d’outils en pierre. Ces traits particuliers indiquent que les blocs étaient initialement placés côte à côte de sorte à former une assise de nivellement. La présence de certains de ces blocs encore en place dans l’édifice est venue conforter cette interprétation. Plusieurs d’entre eux indiquent par ailleurs que cette assise de nivellement appartenait à l’état protopalatial de la façade Ouest. Elle peut en effet être associée au sol en plâtre décrit précédemment et situé à un niveau équivalent ou légèrement supérieur à celui de la portion encore en place de cette assise (fig. 25). Ces blocs, et d’autres pour lesquels des fonctions alternatives ont pu (ou non) être suggérées, seront présentés en détail dans un prochain volume du BCH46.

Fig. 25 – Vue de blocs.

Fig. 25 – Vue de blocs.

En calcaire cristallin gris noir et gréseux gris remployés dans le palais néopalatial de Malia.

Cl. K. Papachrysanthou.

Haut de page

Notes

42 M. Devolder, « Les murs en blocage protopalatiaux des Magasins Ouest du palais de Malia », BCH 138 (2014), p. 781‑784 ; M. Devolder, « The Protopalatial State of the Western Magazines of the Palace at Malia (Crete) », OJA 35 (2016), p. 143‑161.

43 M. Devolder (n. 43, 2016), p. 150‑151.

44 F. Chapouthier, P. Demargne, Fouilles exécutées à Mallia. Troisième rapport : Exploration du palais, bordures orientale et septentrionale (1927, 1928, 1931 et 1932), ÉtCrét VI (1942), p. 26‑31 ; O. Pelon, « L’épée à l’acrobate et la chronologie maliote (I) », BCH 106 (1982), p. 165‑190 ; O. Pelon, « L’épée à l’acrobate et la chronologie maliote (II) », BCH 107 (1983), p. 679‑703.

45 E. Dimou, A. Schmitt, O. Pelon, « Recherches sur les matériaux lithiques utilisés dans la construction du palais de Malia : étude géologique », BCH 124 (2000), p. 440, 451 et fig. 2‑5.

46 M. Devolder, « L’assise de nivellement en calcaire de la façade Ouest protopalatiale du palais de Malia », BCH 141 (2017) (sous presse).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 24 – Plan du palais de Malia.
Légende En noir les murs de l’édifice néopalatial, et en grisé l’aile Ouest telle qu’elle se présentait au moment de la destruction MM IIB.
Crédits D’après le plan relevé par E. Andersen.
URL http://journals.openedition.org/bch/docannexe/image/476/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 648k
Titre Fig. 25 – Vue de blocs.
Légende En calcaire cristallin gris noir et gréseux gris remployés dans le palais néopalatial de Malia.
Crédits Cl. K. Papachrysanthou.
URL http://journals.openedition.org/bch/docannexe/image/476/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 762k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maud Devolder, « Nouveaux éléments de l’étude architecturale du palais de Malia »Bulletin de correspondance hellénique, 139-140.2 | 2016, 948-950.

Référence électronique

Maud Devolder, « Nouveaux éléments de l’étude architecturale du palais de Malia »Bulletin de correspondance hellénique [En ligne], 139-140.2 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 05 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/bch/476

Haut de page

Auteur

Maud Devolder

Humboldt Research Fellow, chercheuse associée AEGIS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de correspondance hellénique

Haut de page
  • Logo École française d’Athènes
  • Logo Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
  • OpenEdition Journals