Skip to navigation – Site map

Appel à contributions : Dynamiques des campagnes et adaptation aux enjeux environnementaux, socio-économiques et territoriaux contemporains (Nords et Suds)

Coordinateurs du numéro / Guest Editors : Ana Firmino (am.firmino@fcsh.unl.pt) Christine Margetic (christine.margetic@univ-nantes.fr), Dulce Pimentel (dpimentel@fcsh.unl.pt) et/and Nicolas Rouget (nicolas.rouget@uphf.fr)
Call for papers: Countryside dynamics and adaptation to the contemporaneous environmental, socio-economic and territorial challenges (North and South)

Dynamiques des campagnes et adaptation aux enjeux environnementaux, socio-économiques et territoriaux contemporains (Nords et Suds)

Les campagnes peuvent être perçues à la fois comme des lieux idylliques et en même temps répulsifs, léthargiques, d’accès difficile, habités par des personnes pauvres, âgées, sans formation académique et plutôt conservatrices, soit le rural profond dont nous parlent R. Beteille et S. Montagne-Villette (1999). Souvent de manière différente dans les Nords et dans les Suds, elles ont subi des transformations importantes de longue date à la suite d’interventions comme les campagnes du blé dans les années 1920/1930, la collectivisation des structures foncières (Drain, 1995), les politiques agricoles ou le land grabbing plus récemment, qui les bouleversent du point de vue environnemental, social et économique. En parallèle, plusieurs éléments confortent leur attractivité ces dernières décennies, dont la détérioration de la vie dans les villes et un changement de valeurs dans la société (Mathieu, 2017). Il s’agit alors de repenser ces campagnes, y compris dans leurs diversités, et ceci notamment selon le prisme d’une multifonctionnalité renouvelée, d’une réactualisation et redéfinition des interdépendances ville-campagne ; mais également relativement aux enjeux globaux les plus contemporains (réchauffement climatique, sécurité alimentaire, développement, inégalités et marginalités).

Objectifs du numéro thématique

Ce numéro de la revue Belgeo vous invite à réfléchir sur les dynamiques et adaptations des campagnes aux enjeux contemporains, dans une perspective environnementale, économique, politique, sociale et culturelle. Parmi les champs du possible sont surtout attendues de nouvelles connaissances sur les quatre enjeux suivants :

1. Agriculture, érosion et changement climatique : Dans le cadre du changement climatique, la demande croissante de produits agricoles, entraînée par l’augmentation de la population mondiale, un meilleur pouvoir d’achat et la diffusion du modèle alimentaire adopté par les sociétés développées, pose des questions très pertinentes quant aux pratiques des agriculteurs qui doivent faire face à une raréfaction des ressources comme l’eau, et à la fragilité de territoires menacés par l’érosion ou par les incendies de forêt, voire par la désertification.

2. Tourisme : atout ou malédiction pour les espaces ruraux ? : Le tourisme a acquis une importance particulière dans l’économie mondiale due à son poids dans le PIB des pays et à la capacité à créer des emplois. Moteur pour le développement, il peut aussi contribuer à rompre les équilibres sociaux et/ou environnementaux à différentes échelles. Comment comptabiliser les atouts sans entraîner des dommages qui peuvent résulter d’une exploitation très intensive des ressources touristiques ?

3. Patrimoine et valorisation des territoires : Le patrimoine est de plus en plus associé aux projets de développement régional et local. En effet, les acteurs politiques et sociaux cherchent à valoriser leurs territoires en utilisant les ressources patrimoniales, soit naturelles soit culturelles, ce qui dépend toujours du contexte dans lequel se produit ce processus. Dans les campagnes au nord comme au sud, quelles formes prend cette valorisation dans ses différentes dimensions, économiques, culturelles, sociales et politiques ?

4. Développement durable et dynamiques des territoires ruraux : Les nouveaux défis posés à la société, comme conséquence d’une détérioration prévisible et déjà en marche des conditions de vie sur la Planète Terre, offrent de nouvelles opportunités de développement dans les territoires ruraux. Ces opportunités sont diverses. Ainsi, les projets et processus de relocalisation alimentaire contribuent à une recomposition tant des bassins de production que des filières agro-alimentaires. De même, la production d’énergies durables se présente comme une opportunité des plus importantes face à la réduction prévue des combustibles fossiles, de la même façon que l’utilisation des déchets de la forêt pour la production de pellets. En fait, les campagnes sont de plus en plus reconnues comme des fournisseurs de services environnementaux et les terres agricoles sont valorisées par la politique agricole européenne comme des puits de carbone. Où est-on en termes de développement durable ? Quelles dynamiques ou quelles démarches innovantes animent les territoires ruraux ?

Instructions aux auteurs

Les articles pourront proposer soit des approches théoriques, empiriques et/ou méthodologiques, soit des cas concrets d’étude dans le monde entier, sans limitation d’échelle. Les sous-thématiques présentées ne sont pas exclusives. Nous vous encourageons à explorer toute dimension originale associée aux dynamiques et adaptations des campagnes dans le cadre des enjeux contemporains.

Les propositions d’articles pourront être rédigées en français ou anglais.

Les textes anonymisés devront être envoyés avant le 31 mars 2020 au secrétariat de rédaction de Belgeo (cvdmotte@ulb.ac.be), avec une copie aux coordinateurs du numéro.

Les noms des auteurs et leur affiliation seront fournis dans un fichier séparé.

Les articles seront rédigés en respectant les règles de présentation en usage dans la revue Belgeo : https://journals.openedition.org/belgeo/7113.

Countryside dynamics and adaptation to the contemporaneous environmental, socio-economic and territorial challenges (North and South)

Countryside can be perceived as both idyllic and at the same time repulsive, lethargic, difficult to access, inhabited by the poor, elderly, untrained and rather conservative, named by R. Beteille and S. Montagne-Villette as “the deep rural” (1999). A clear North-South dichotomy in rural transformations is noted, having undergone significant long-term changes as a result of interventions such as the wheat campaigns of the 1920s/1930s, the collectivization of the land tenure (Drain, 1995), and more recently the agricultural policies or the land grabbing. All these have profoundly impacted the countryside from an environmental, social and economic point of view. Also, several factors confirm their attractiveness in recent decades, including the deterioration of life in cities and a change in society values (Mathieu, 2017). It is then a question of rethinking these campaigns, including their diversities, and not only a renewed perspective on multifunctionality, reactualization and redefinition of the town-countryside interdependencies but also regarding today’s global issues (climate emergency, food security, development, inequalities and marginalities).

Objectives of this special issue

The present call for this issue of the journal Belgeo invites you to reflect about the dynamics and adaptations of the rural areas to the contemporaneous challenges, which are about to transform the present reality, according to an environmental, economic, political, social and cultural approach, which may bring some new knowledge particularly in the following four issues:

1. Agriculture, erosion and climatic change: The growing demand for agricultural products, boosted by the increasing world population, a higher life standard and the diffusion of a food model adopted by developed societies, in the framework of the climatic change, raise quite pertinent questions related to the intensification of the agricultural production and the depletion of some precious resources such as water and the fragility of territories threatened by erosion and desertification or by wildfires.

2. Tourism : profit or malediction for rural areas?: Tourism has reached a particular significance in the global economy due to its contribution to the countries’ GDP and the ability to create jobs. Despite its important role for the development, tourism can also cause severe unbalances at the social and environmental level at different scales. How to benefit from the profits without triggering harms, which can be associated to an overexploitation of the touristic resources?

3. Heritage and promotion of territories: Heritage has been more and more associated to regional and local development projects. Indeed, political and social actors often endeavour to promote their territories using their natural or cultural resources, depending on the context in which the process takes place. In the rural areas either in North or South, how can the different economic, cultural, social and political dimensions be valued?

4. Sustainable development and dynamics in rural territories: The new challenges which society faces, as a consequence of a predictable and already occurring deterioration of life on Earth, offer new opportunities for development in rural territories. These opportunities can be: agricultural – projects and procedures intending to relocate food production for instance, contribute to a new planning of production basins and agricultural chains; sustainable energy production – one of the most important opportunities nowadays since fossil fuels will decline in future, as well as the production of pellets using forest waste; environmental services – more and more claimed as an important asset of the rural areas and the agricultural land is acknowledged by the EU as a carbon sink. What has been done in terms of sustainable development? What dynamics or what innovative approaches are driving rural territories?

Instructions for Authors

Papers may tackle theoretical, empirical and/or methodological approaches, or present case studies from all over the world, not limited by the scale. The issues presented are not exclusive. We invite you to explore other dimensions associated to the dynamics and adaptations of the countryside in the framework of the contemporaneous challenges.

The authors shall deliver their papers in English or in French.

The anonym texts will be delivered to the editorial secretariat of the Journal (cvdmotte@ulb.ac.be) before March, 31, 2020, with a copy to the guest editors.

The names of the authors and their affiliation will be sent in a separate file.

Belgeo guidelines for authors: https://journals.openedition.org/belgeo/7113.

  • OpenEdition Journals