Navigeren – Plan van de website

HomeAppels à contributionAppels en cours2022 - 3 “Climate change, space, ...

2022 - 3 “Climate change, space, and health: a global perspective” / « Changements climatiques, espace et santé, dans une perspective mondiale »

Guest editors / Editeurs scientifiques : Sophie Vanwambeke, Yola Verhasselt, Rais Akhtar

“Climate change, space, and health: a global perspective”

The ongoing pandemic of COVID-19 has brought a spotlight on the tight spatial relationships between ecosystems, human activities and health in more than one way. Between zoonotic emergence and human-mediated diffusion at local and international scales, the geographic aspects of this pandemic are multiple. This historical event is a good time to step back and assess our understanding of various health-related phenomena through the lens of geography. In this regard, the effects of climate change on health have been much discussed. Initially, many foreseen effects were identified as directly resulting from weather extreme events such as floods and heat waves or indirect effects such as can be observed when warming temperatures favour the abundance of the ectotherm pathogens vectors. Direct spatial relationships focused a lot of attention in studying these direct and indirect foreseen effects. More recently, more nuanced and richer visions of far-reaching effects of climate change on health have appeared. Two central elements can be highlighted here. First, climate change should primarily be regarded as amplificatory to existing, diverse health issues (McMichael et al., 2017). Effects of heat waves for example have not appeared with a warming climate, but climate change is worsening them in intensity and frequency. Second, amplificatory effects must be understood in broader contexts, integrating various human phenomena that also contribute to shape health issues, either compounding or mitigating effects associated to climate change. Migrations, spatial heterogeneities in demography, health care accessibility and in vulnerability are examples of such compounding effects.

In this context, BELGEO invites contributions to a topical issue on the theme of “Climate change, space, and health: a global perspective”, to be published in 2022. Contributions should take a geographic, spatially explicit outlook on health related issues with a global relevance, addressing questions such as but not limited to:

- Where and how do spatial heterogeneities in human and natural processes modulate the effect of climate change?
- How can geographers, and more specifically spatially explicit data collection and analysis, contribute to the One Health movement?
- How and where does climate change amplify or decrease health risks directly and indirectly related to climate?
- How can geographic information science contribute to the furthering our understanding of the relation between climate and health and promote adaptation?

It is obvious from the existing body of work that strong spatial heterogeneity exists in the relation between climate and health. This spatial heterogeneity can be the product of environmental heterogeneity, as well as stem from complex human processes, and is important to integrate in our understanding of climate and climate change effects on health. The contributions of geography can thus be a key element of understanding.

Reference

McMichael A.J., Woodward A. & Muir C. (2017), Climate change and the health of nations : famines, fevers, and the fate of populations, Oxford University Press, New York, NY, United States of America.

Deadline for the proposals: September, 30, 2021. For the submission of the papers : November, 30, 2021.

Proposals and papers have to be sent to the editors of Belgeo, cvdmotte@ulb.ac.be

« Changements climatiques, espace et santé, dans une perspective mondiale »

La pandémie actuelle de COVID-19 a mis en lumière les relations spatiales étroites entre les écosystèmes, les activités humaines et la santé à plus d’un titre. Entre émergence zoonotique et diffusion humaine à l’échelle locale et internationale, les aspects géographiques de cette pandémie sont multiples. Cet événement historique spécifique est une bonne opportunité pour prendre du recul et évaluer notre compréhension de divers phénomènes liés à la santé à travers le prisme de la géographie. À cet égard, les effets du changement climatique sur la santé ont été beaucoup discutés. Au départ, de nombreux faits ont été identifiés comme résultant directement d’événements météorologiques extrêmes tels que les inondations et les vagues de chaleur ou d’effets indirects tels que ceux observés lorsque le réchauffement des températures favorise l’abondance des vecteurs pathogènes ectothermes. Les relations spatiales directes ont attiré beaucoup d’attention dans l’étude de ces effets directs et indirects. Plus récemment, des visions plus nuancées et plus riches des effets profonds du changement climatique sur la santé ont été développées. Deux éléments centraux peuvent être mis en évidence ici. Premièrement, le changement climatique doit être principalement considéré comme amplifiant les problèmes de santé existants (McMichael et al., 2017). Les effets des vagues de chaleur par exemple ne sont pas apparus avec le réchauffement du climat, mais le changement climatique en accentue l’intensité et la fréquence. Deuxièmement, les effets amplificateurs doivent être interprétés dans des contextes plus larges, intégrant divers phénomènes humains qui contribuent également à façonner les problèmes de santé, en aggravant ou en atténuant les effets associés au changement climatique. Les migrations, les hétérogénéités spatiales de la démographie, de l’accessibilité aux soins de santé et de la vulnérabilité sont des exemples de ces effets cumulatifs. Dans ce contexte, BELGEO invite les contributions à un numéro thématiques sur le thème « Changement climatique, espace et santé dans une perspective mondiale ». Les contributions doivent adopter une perspective géographique et spatiale explicite des problèmes de santé ayant une pertinence mondiale, en abordant des questions telles que, mais sans s’y limiter :

- Où et comment les hétérogénéités spatiales des processus humains et naturels modulent-elles l’effet du changement climatique ?
- Comment les géographes, et plus spécifiquement la collecte et l’analyse de données spatialement explicites, peuvent-ils contribuer au mouvement One Health ?
- Comment et où le changement climatique amplifie-t-il ou diminue-t-il les risques sanitaires directement et indirectement liés au climat ?
- Comment la science de l’information géographique peut-elle contribuer à approfondir notre compréhension de la relation entre le climat et la santé et promouvoir l’adaptation ?

Il ressort clairement de l’ensemble des travaux existants qu’une forte hétérogénéité spatiale existe dans la relation entre le climat et la santé. Cette hétérogénéité spatiale peut être le produit de l’hétérogénéité environnementale, ainsi que provenir de processus humains complexes, et il est important de l’intégrer dans notre compréhension des effets du climat et du changement climatique sur la santé. Les apports de la géographie peuvent donc être un élément clé de compréhension.

Référence bibliographique

McMichael A.J., Woodward A. & Muir C. (2017), Climate change and the health of nations : famines, fevers, and the fate of populations, Oxford University Press, New York, NY, United States of America.

Date limite pour les propositions : 30 septembre 2021. Pour le dépôt des articles : 30 novembre 2021.

Les propositions et les articles doivent être envoyés à la rédaction de Belgeo, cvdmotte@ulb.ac.be

  • Logo Fondation Universitaire/Universitaire Stichting
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS
  • Logo National Comittee of Geography
  • Logo SRBG
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search