Navigation – Plan du site
Dossier thématique
Études

Aḥmad b. ʿAlī al‑Ḥarīrī (m. apr. 926/1520) : l’homme et son œuvre, d’après les marques extratextuelles des manuscrits qui la conservent

Abbès Zouache
p. 227-254

Résumés

Cet article traite de la vie et l’œuvre d’Aḥmad b. ʿAlī al‑Ḥarīrī. Il s’appuie essentiellement sur les marques extratextuelles des manuscrits conservés dans différentes bibliothèques. Il apparaît qu’al‑Ḥarīrī vécut probablement à Damas ou dans une cité libanaise à la fin du ixe/xve siècle et au début du xe/xvie siècle, et qu’il avait des liens avec le Liban, en particulier avec la région du Chouf, qui était dominée par les Druzes. Il mourut après 926/1520 et est l’auteur de trois livres. Le premier, le Kitāb Muntaab al‑zamān fī taʾrī al‑ulafāʾ wa‑l‑ʿulamāʾ wa‑l‑aʿyān, traite de l’histoire des califats. Le second, le Kitāb ʿUmdat al‑ʿārifīn fī qia al‑nabiyyīn wa‑l‑umam al‑salāfiyya, qui est inédit, est un ouvrage de cosmographie et de géographie. Le troisième, intitulé le Kitāb al‑Iʿlām wa‑l‑tabyīn fī urūǧ al‑Firanǧ al‑malāʿīn ʿalā bilād al‑muslimīn, est une histoire abrégée des croisades qui résume le Muntaab al‑zamān.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Muntaḫab al‑zamān fī taʾrīḫ al‑ḫulafāʾ wa‑l‑ʿulamāʾ wa‑l‑aʿyān
ʿUmdat al‑ʿārifīn fī qiṣaṣ al‑nabiyyīn wa‑l‑umam al‑sālifīn
Kitāb al‑Iʿlām wa‑l‑tabyīn fī ḫurūǧ al‑Firanǧ al‑malāʿīn ʿalā diyār al‑Muslimīn
Un historien syrien ?

Aperçu du début du texte

Thierry Bianquis déplorait souvent que, pris par d’autres tâches ou peu soucieux de le faire, les historiens de l’Orient arabe ne consacrassent pas plus de temps à la patiente analyse des textes historiques médiévaux que le passé avait bien voulu nous léguer. Il faisait alors volontiers référence aux grands orientalistes français qui, de Sylvestre de Sacy à Claude Cahen, avaient contribué à faire découvrir aux lecteurs occidentaux la richesse et la diversité de la production historique arabe médiévale. Les travaux de ces savants, rappelait‑il, constituaient autant d’étais sur lesquels tout médiéviste arabisant pouvait s’appuyer pour peu qu’il veillât à essayer de comprendre, au préalable, comment les historiens arabes avaient élaboré le « discours sur leur passé » . À ses yeux, seul un rapport direct, permanent et approfondi avec les auteurs arabes et un effort constant de contextualisation de leurs écrits permettait d’éviter d’élaborer les schémas d’interprétation du passé simplist...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abbès Zouache, « Aḥmad b. ʿAlī al‑Ḥarīrī (m. apr. 926/1520) : l’homme et son œuvre, d’après les marques extratextuelles des manuscrits qui la conservent », Bulletin d’études orientales, XLVI | 2018, 227-254.

Référence électronique

Abbès Zouache, « Aḥmad b. ʿAlī al‑Ḥarīrī (m. apr. 926/1520) : l’homme et son œuvre, d’après les marques extratextuelles des manuscrits qui la conservent », Bulletin d’études orientales [En ligne], XLVI | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 18 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/beo/6011 ; DOI : 10.4000/beo.6011

Haut de page

Auteur

Abbès Zouache

CNRS, USR 3141 – CEFAS et UMR 5648 – CIHAM
abbes.zouache@cefas.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page