Navigation – Plan du site
Varia

Le meurtre du calife ʿUṯmān (35/656)
dans le Taʾ al‑rusul wa‑l‑mulūk d’al‑Ṭabarī

Hassan I. Bouali
p. 323-352

Résumés

Dans cet article, nous analysons le meurtre de ʿUṯmān à travers le point de vue de Muḥammad ibn Ǧarīr al-Ṭabarī (310/923), auteur du Tāri al-rusūl wa’l-mulūk. Al-Ṭabarī rapporte de nombreux récits, mais le complot est la grille de lecture principale pour expliquer le meurtre. Le présent article analyse également la signification du meurtre dans le Tāri d’al‑Ṭabarī.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La théorie du complot, matrice principale du meurtre de ʿUṯmān
Ibn Sabaʾ, moteur de la fitna
La umma unie face au complot
Autres matrices du meurtre
Penser le meurtre : une théologie de l’histoire
Le meurtre : un régicide
La rupture du pacte d’alliance
La question des responsabilités durant le meurtre
La figure historique d’un calife bien guidé
Conclusion

Aperçu du texte

En 35/656, le troisième calife, ʿUṯmān b. ʿAffān, est assassiné par un contingent musulman composite . L’historiographie étant déjà riche d’études consacrées au sujet, nous proposons d’apprécier le regard que l’historien abbasside al‑Ṭabarī (m. 310/923)  a porté sur cet événement, dans son Taʾ al‑rusul wa‑l‑mulūk . Il s’agit assurément d’un déplacement méthodologique qui s’inscrit dans une démarche proche du linguistic turn . L’historien danois E. Petersen fut le premier à véritablement appliquer cette méthode à l’histoire de la fitna, dans son désormais classique ʿAlī and Muʿāwiya in Early Arabic Tradition . Cet auteur n’accorde toutefois que quelques pages à al‑Ṭabarī, l’ouvrage étant avant tout destiné à dresser un tableau général de l’historiographie relative au conflit entre ʿAlī et Muʿāwiya. Plus récemment, quelques historiens se sont précisément intéressés au meurtre du troisième calife, dans cette même perspective . H. Keaney est celle qui a mené le travail le plus abouti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hassan I. Bouali, « Le meurtre du calife ʿUṯmān (35/656)
dans le Taʾ al‑rusul wa‑l‑mulūk d’al‑Ṭabarī »
Bulletin d’études orientales, XLVI | 2018, 323-352.

Référence électronique

Hassan I. Bouali, « Le meurtre du calife ʿUṯmān (35/656)
dans le Taʾ al‑rusul wa‑l‑mulūk d’al‑Ṭabarī »
Bulletin d’études orientales [En ligne], XLVI | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 04 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/beo/6333

Haut de page

Auteur

Hassan I. Bouali

Doctorant (Université de Paris Nanterre)
hassan-2007@hotmail.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals