Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP35(S)Résumés des journées 2023Prédiction par modélisation phylo...

Résumés des journées 2023

Prédiction par modélisation phylogénétique de morphologies ancestrales du fémur chez les hominines

Prediction of ancestral morphologies of the femur of the hominins using phylogenetic modeling
Hugo Hautavoine, Aurélien Mounier et Gilles Berillon

Texte intégral

1Il est communément admis que la bipédie a pris une place importante dans le répertoire de nos ancêtres à partir de 7 Ma et qu’elle a pu prendre des formes variées. Le corpus fossile pour le membre inférieur des hominines à l’appui de cette proposition reste néanmoins lacunaire. L’étude proposée vise à combler ces lacunes, ici pour le fémur, en prédisant des fossiles virtuels par une méthode qui combine morphométrie géométrique et modèles évolutifs. Cette méthode de modélisation phylogénétique permet d’estimer des phénotypes ancestraux à partir de données 3D et vise in fine à proposer les étapes évolutives principales du fémur. Notre échantillon se compose de 84 fémurs issus de primates actuels : 8 Gorilla beringei, 3 G. gorilla, 6 Pan paniscus, 14 P. troglodytes, 2 Pongo (P. pygmaeus et P. abelii), 4 Hylobates (3 H. lar et 1 H. agilis), 2 Symphalangus syndactylus, 21 Papio anubis et 24 Homo sapiens ainsi que 6 fémurs fossiles : 1 H. sapiens du Pléistocène, 2 H. neanderthalensis, 1 hominine du Pléistocène moyen, 1 H. erectus africain et 1 A. afarensis. La morphologie de ces spécimens a été décrite à l’aide de 837 points-repères. Une analyse procruste généralisée suivi d’une analyse en composantes principales permettent le calcul de composantes principales qui sont ensuite utilisées comme variables de conformations indépendantes pour calculer les phénotypes ancestraux. Ce calcul s’appuie sur une phylogénie issue de données génétiques et sur le mouvement brownien appliqué à l’évolution. Pour cette étude exploratoire, nous avons estimé les phénotypes ancestraux hypothétiques correspondant à chacun des nœuds de la phylogénie des hominidés, des hominines et de Pan ainsi que celui d’H. sapiens et d’H. neanderthalensis. Les fossiles virtuels ont ensuite été projetés dans l’espace morphologique et comparés aux données des différents taxons en guise de première validation de cette étude.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hugo Hautavoine, Aurélien Mounier et Gilles Berillon, « Prédiction par modélisation phylogénétique de morphologies ancestrales du fémur chez les hominines »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 35(S) | 2023, mis en ligne le 14 janvier 2023, consulté le 29 janvier 2023. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/11159 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.11159

Haut de page

Auteurs

Hugo Hautavoine

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France
hugohautavoine[at]orange.fr

Articles du même auteur

Aurélien Mounier

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Turkana Basin Institute, Nairobi, Kenya

Articles du même auteur

Gilles Berillon

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Société d'Anthropologie de Paris
  • Logo Fonds National pour la Science Ouverte
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search