Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP35(S)Résumés des journées 2023Évolution du calvarium des homini...

Résumés des journées 2023

Évolution du calvarium des hominines de la fin du Pléistocène moyen à l’apparition d’Homo sapiens : étude de morphométrie géométrique

Evolution of the calvarium of the hominins from the end of the Middle Pleistocene to the emergence of Homo sapiens: a study using geometric morphometrics
Hugo Hautavoine, Julie Arnaud, Antoine Balzeau et Aurélien Mounier

Texte intégral

1Le Pléistocène moyen voit l’émergence de nouvelles espèces et populations d’hominines : Homo sapiens en Afrique et les néandertaliens et les dénisoviens en Eurasie, dont l’ancêtre commun le plus récent aurait vécu en Afrique il y a environ 600 ka. Les hominines de cette période présentent une importante variabilité morphologique qui rend difficile leur attribution taxonomique et la détermination de leur position phylogénétique. Les processus évolutifs à l’origine de cette diversité sont complexes. Cette étude propose de reconsidérer les relations phénétiques entre les populations du Pléistocène moyen, afin de clarifier les tendances évolutives et les contacts entre ces populations. Pour ce faire, nous avons effectué une analyse par morphométrie géométrique pour quantifier la variabilité morphologique du calvarium des hominines de cette période, représentés par un échantillon de 8 spécimens d’Afrique et 6 d’Eurasie. Notre échantillon de comparaison se compose de 52 spécimens dont 37 fossiles répartis en 5 groupes : 5 H. erectus africains, 8 H. erectus asiatiques, 11 H. neanderthalensis et 14 H. sapiens, ainsi que 15 individus issus de populations africaines et européennes actuelles. Nous avons réalisé une analyse procruste généralisée, une analyse en composantes principales ainsi qu’une régression linéaire multiple utilisant les réseaux de neurones pour déterminer les affinités phénétiques des spécimens du Pléistocène moyen avec les autres groupes. Les spécimens africains et européens du Pléistocène moyen représentent plusieurs populations, certaines, aux morphologies plus dérivées, partagent de fortes affinités avec les néandertaliens en Europe et avec les H. sapiens en Afrique, d’autres présentent des affinités multiples, ce qui semble indiquer qu’elles ont contribué dans des proportions moindres à l’émergence de ces deux espèces. Par ailleurs, les fortes affinités des spécimens de Jebel Irhoud avec les néandertaliens indiquent qu’ils pourraient être issus d’une population s’étant hybridée avec une population européenne à la fin du Pléistocène moyen.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hugo Hautavoine, Julie Arnaud, Antoine Balzeau et Aurélien Mounier, « Évolution du calvarium des hominines de la fin du Pléistocène moyen à l’apparition d’Homo sapiens : étude de morphométrie géométrique »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 35(S) | 2023, mis en ligne le 14 janvier 2023, consulté le 28 janvier 2023. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/11161 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.11161

Haut de page

Auteurs

Hugo Hautavoine

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France
hugohautavoine[at]orange.fr

Articles du même auteur

Julie Arnaud

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Dipartimento di Studi Umanistici, Università degli Studi di Ferrara, 44121 Ferrare, Italie

Articles du même auteur

Antoine Balzeau

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Département de zoologie africaine, Musée Royal de l’Afrique Centrale, Tervuren, Belgique

Articles du même auteur

Aurélien Mounier

UMR 7194 HNHP, MNHN, CNRS, UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Turkana Basin Institute, Nairobi, Kenya

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Société d'Anthropologie de Paris
  • Logo Fonds National pour la Science Ouverte
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search