Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP35(S)Résumés des journées 2023Quand, où et comment l’usure affe...

Résumés des journées 2023

Quand, où et comment l’usure affecte-t-elle l’observation de la morphologie dentaire ? Une étude longitudinale de la collection orthodontique de Burlington (Canada)

When, where and how does wear affect the observation of dental morphology? A longitudinal study of the Burlington’s collection (Canada)
Audrey Poncet et Jocelyne Desideri

Texte intégral

1La dentition et plus particulièrement les variations non métriques dentaires sont fréquemment utilisées en bioanthropologie afin d’aborder la question des relations interindividuelles et interpopulationnelles. L’un des avantages de ces variables est qu’elles ne se modifient pas avec le temps, si ce n’est, sous l’influence de l’usure. L’objectif de cette étude est de mesurer l’évolution de l’observation de ces variables à travers le temps afin de savoir quand, où et comment elles sont affectées par l’usure. La collection longitudinale de référence du Centre de Croissance Burlington (Université de Toronto) a été sélectionnée, nous permettant d’évaluer les dentitions déciduale et permanente d’un individu entre 6 et 20 ans. Un échantillon de 100 individus (50 filles / 50 garçons) a été retenu, ainsi que 33 traits non métriques dentaires, appartenant aux systèmes FU-DTS et ASU-DAS. Deux observateurs avec des niveaux d’expérience différents sont intervenus. Dans l’échantillon observé, certaines dents ne sont pas, ou peu, affectées par l’usure. Il s’agit principalement des premières incisives, des canines inférieures, des prémolaires supérieures et des premières molaires définitives. De même, selon leur localisation, les traits non métriques dentaires ne sont pas affectés de la même manière, notamment le tubercule dentaire ou encore le shoveling. Enfin, certaines variables sont à exclure puisqu’elles s’effacent très rapidement au cours de l’enfance, ce qui est le cas du complexe de tubercules observés sur les marges mésiales des molaires supérieures. Les résultats permettent d’avoir une meilleure connaissance de l’impact de l’usure sur l’observation des traits non métriques dentaires avec comme objectif de ne retenir, à l’avenir, que les plus pertinents ne subissant pas ce biais.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Audrey Poncet et Jocelyne Desideri, « Quand, où et comment l’usure affecte-t-elle l’observation de la morphologie dentaire ? Une étude longitudinale de la collection orthodontique de Burlington (Canada) »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 35(S) | 2023, mis en ligne le 15 janvier 2023, consulté le 29 janvier 2023. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/11387 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.11387

Haut de page

Auteurs

Audrey Poncet

Service Cantonal d’Archéologie, République et Canton de Genève, Suisse
audrey.poncet[at]outlook.com

Jocelyne Desideri

Archéologie et Peuplement de l’Afrique, Unité d’anthropologie, Section Biologie, Université de Genève, Suisse

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Société d'Anthropologie de Paris
  • Logo Fonds National pour la Science Ouverte
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search