Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024À la recherche des particularités...

Résumés des journées 2024

À la recherche des particularités du cerveau d’Homo neanderthalensis et d’Homo sapiens

In search of the particularities of the brain of Homo neanderthalensis and Homo sapiens
Antoine Balzeau, Éric Bardinet, Mélanie Didier, Victor Giolland, Nicole Labra, Yann Leprince, Jean-François Mangin, Aurélien Mounier, Sylvain Prima, Denis Rivière, Mathieu Santin et Andréa Filippo

Texte intégral

1Étudier le cerveau des humains préhistoriques est complexe du fait de la non fossilisation de cet organe. Des empreintes sur la surface interne du crâne permettent la reconstruction de ce que nous nommons l’endocrâne (le moulage de cette surface). Sur cette base, nous ne disposons que d’un reflet partiel de la morphologie et des dimensions du cerveau, puisque le détail de la correspondance entre cerveau et endocrâne demeure faiblement documenté. C’est l’objectif principal du projet PaleoBrain (ANR-20-CE27-0009), dont les premiers résultats permettent ici d’approcher d’une manière originale les différences entre Homo neanderthalensis et Homo sapiens. Nous avons pu clarifier la position de certains sillons primaires sur les endocrânes de spécimens fossiles et avons appliqué des méthodologies complémentaires (anatomie comparée, morphométrie classique et géométrique, difféomorphisme) pour dépasser les limites des études classiques de dimensions d’ensemble et ainsi comparer des caractéristiques réellement liées aux structures cérébrales. H. neanderthalensis a des lobes frontaux plus larges et un développement relatif plus marqué de leur partie médiale et postérieure. Les lobes occipitaux sont plus étendus verticalement et vers l’arrière. Comparativement, H. sapiens se distingue par des lobes temporaux plus développés dans leur partie antérieure et par une forte expansion verticale des lobes pariétaux, induisant une hauteur relative de l’endocrâne plus prononcée. Le cervelet d’H. sapiens, bien que plus compact, correspond à une zone contractée par rapport à H. neanderthalensis, en lien avec le fort développement postérieur de l’encéphale observé chez cette dernière espèce. Par ailleurs, contrairement à ce que mentionne la littérature, les lobes frontaux de ces deux espèces ne semblent pas relativement plus larges que chez H. erectus. Ces résultats ne sont évidemment pas exploitables en termes fonctionnels mais illustrent que nous pouvons tenter de mieux comprendre les spécificités respectives de structures du cerveau des espèces humaines avec des outils et approches adaptés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Balzeau, Éric Bardinet, Mélanie Didier, Victor Giolland, Nicole Labra, Yann Leprince, Jean-François Mangin, Aurélien Mounier, Sylvain Prima, Denis Rivière, Mathieu Santin et Andréa Filippo, « À la recherche des particularités du cerveau d’Homo neanderthalensis et d’Homo sapiens »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 22 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/12394 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.12394

Haut de page

Auteurs

Antoine Balzeau

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Department of African Zoology, Royal Museum for Central Africa, Tervuren, Belgium ; abalzeau[at]mnhn.fr

Articles du même auteur

Éric Bardinet

Centre de NeuroImagerie de Recherche – CENIR, ICM - Institut du Cerveau, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Articles du même auteur

Mélanie Didier

Centre de NeuroImagerie de Recherche – CENIR, ICM - Institut du Cerveau, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Articles du même auteur

Victor Giolland

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France

Nicole Labra

The Wellcome Centre for Human Neuroimaging, University College London, London, United Kingdom

Articles du même auteur

Yann Leprince

Université Paris Saclay, CEA, CNRS, Neurospin, Baobab, Saclay, France

Articles du même auteur

Jean-François Mangin

Université Paris Saclay, CEA, CNRS, Neurospin, Baobab, Saclay, France

Aurélien Mounier

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Turkana Basin Institute, Nairobi, Kenya

Articles du même auteur

Sylvain Prima

Inria, Rennes, France

Articles du même auteur

Denis Rivière

Université Paris Saclay, CEA, CNRS, Neurospin, Baobab, Saclay, France

Articles du même auteur

Mathieu Santin

Centre de NeuroImagerie de Recherche – CENIR, ICM - Institut du Cerveau, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Articles du même auteur

Andréa Filippo

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search