Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024Découverte de restes humains néan...

Résumés des journées 2024

Découverte de restes humains néandertaliens à l’abri Tourtoirac (Dordogne)

Discovery of Neandertal human remains at the Toutoirac rockshelter (Dordogne)
Isabelle Crevecoeur, Dominique Armand, Cédric Beauval, Mathieu Bosq, Pauline Dugas, Véronique Laroulandie, Alexandre Michel, Éric Pubert, Daniela Rosso, Aurélien Royer, Anna Rufà Bonache, Erwan Vaissié, Émilie Vigier, Anaïs Luiza Vignoles, Quentin Villeneuve et Luc Doyon

Texte intégral

1Documenté depuis la fin du XIXe siècle, l’abri Tourtoirac a été plus formellement investigué lors des campagnes de fouilles réalisées par Henri Laville entre 1968 et 1972. Largement inédites, les collections issues de ces travaux ont été brièvement citées dans différentes synthèses régionales sans qu’une réévaluation des pièces et du site n’ait été menée. Depuis 2021, la reprise des fouilles dans cet abri (dir. L. Doyon), associée à l’étude des collections anciennes issues du site, ont conduit à la découverte de plus d’une vingtaine de nouveaux restes humains. La collection anthropologique est composée de phalanges de main, de métacarpiens et de fragments d’os longs. Deux dents déciduales ont également été identifiées. Ces restes représentent un nombre minimum de quatre individus : deux adultes, un adolescent et un enfant. L’abri Tourtoirac présente une stratigraphie complexe en cours de fouille et d’étude. Trois unités stratigraphiques (US) sont décrites qui ont livré des traces d’occupations associé au Gravettien moyen pour l’US 1 et des technocomplexes lithiques Levallois et Quina pour les US 2 et 3. L’industrie osseuse est majoritairement dominée par les retouchoirs dans toute la séquence. La majorité des restes humains proviennent de contextes associés aux occupations moustériennes à l’exception d’une dent déciduale qui provient d’un niveau gravettien. Les restes humains les plus complets et/ou les plus diagnostiques associés aux occupations moustériennes ont pu être attribués au groupe des néandertaliens. En outre, qu’ils soient issus du tri des anciennes collections de fouilles d’H. Laville ou des fouilles actuelles, ces vestiges présentent une fréquence significative de modifications anthropiques. Plusieurs fragments de diaphyse portent des traces de découpe, de percussion et de fracturation sur os frais, ainsi que des traces liées à leur utilisation comme retouchoir et outil expéditif. Des stries de découpe sont aussi visibles sur les bords latéraux de trois phalanges de main. Ces modifications anthropiques rappellent les stigmates présents sur les restes néandertaliens de Goyet en Belgique où un traitement mortuaire en lien avec un cannibalisme commensal a été proposé. Ces résultats questionnent les implications des relations récurrentes entre certaines pratiques mortuaires et des comportements techniques liés à l’utilisation des restes osseux observés dans le Moustérien de type Quina au niveau régional.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Crevecoeur, Dominique Armand, Cédric Beauval, Mathieu Bosq, Pauline Dugas, Véronique Laroulandie, Alexandre Michel, Éric Pubert, Daniela Rosso, Aurélien Royer, Anna Rufà Bonache, Erwan Vaissié, Émilie Vigier, Anaïs Luiza Vignoles, Quentin Villeneuve et Luc Doyon, « Découverte de restes humains néandertaliens à l’abri Tourtoirac (Dordogne) »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 22 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/12621 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.12621

Haut de page

Auteurs

Isabelle Crevecoeur

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France ; isabelle.crevecoeur[at]u-bordeaux.fr

Articles du même auteur

Dominique Armand

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Cédric Beauval

Archéosphère, Quillan, France

Articles du même auteur

Mathieu Bosq

GeoArQC, France

Pauline Dugas

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Véronique Laroulandie

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Alexandre Michel

Service départemental d'archéologie de la Dordogne, Périgueux, France

Articles du même auteur

Éric Pubert

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Articles du même auteur

Daniela Rosso

Departament de Prehistòria, Arqueologia i Història Antiga, Grupo de Investigación Prehistoria del Mediterráneo Occidental (PREMEDOC), Universitat de València, València, Espagne

Aurélien Royer

UMR 6282 Biogéosciences, CNRS, Université de Bourgogne, Dijon, France

Articles du même auteur

Anna Rufà Bonache

CArEHB – Interdisciplinary Center for Archaeology and the Evolution of Human Behaviour, Universidade do Algarve, Faro, Portugal

Erwan Vaissié

Paléotime, Villard-de-Lans, France ; ArScAn UMR 7041, CNRS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Ministère de la Culture, MSH Mondes, Nanterre, France

Émilie Vigier

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Anaïs Luiza Vignoles

Temps UMR 8068, CNRS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Paris Nanterre, Paris, France

Quentin Villeneuve

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Luc Doyon

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search