Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024Première étude comparative des co...

Résumés des journées 2024

Première étude comparative des collections de restes humains néandertaliens des grottes du Bison et du Renne (Arcy-sur-Cure)

First comparative study of the collections of Neanderthal human remains of the Grotte du Bison and the Grotte du Renne (Arcy-sur-Cure)
Juliette Henrion, Maurice Hardy, Maryelle Bessou, Jean-Jacques Hublin et Bruno Maureille

Texte intégral

1Au sud de la commune d’Arcy-sur-Cure (Yonne, France), une série de grottes a connu des fréquentations humaines durant le Pléistocène supérieur. Parmi les cinq grottes qui ont livré des restes humains, celle du Renne (GR) et celle du Bison (GB) sont deux cavités voisines séparées par une mince paroi commune. Chacune a livré une collection importante de vestiges néandertaliens. L’objectif de notre étude est d’identifier les dynamiques d’investissement humain de ces grottes "siamoises" par les groupes néandertaliens à la fin du Paléolithique moyen, par l’étude anthropologique classique de ces fossiles. Sur 125 restes, 75 proviennent de la GR et 50 de la GB. La majorité des fossiles de la GR, soit 64 restes (dont 39 dents isolées), est associée aux couches châtelperroniennes (VIII à X). Tous les restes humains de la GB (dont 40 dents isolées et 2 fragments d’hémi-maxillaires) se trouvent dans trois couches moustériennes (G, I et J). La GR présente une majorité de vestiges de sujets immatures et parmi ces restes un ensemble, qui représente un minimum de 2 nourrissons, est concentré dans une portion de près de 2 m2 à l’entrée de la grotte. La collection de la GB comprend une majorité de jeunes adultes et aucun nourrisson. Différents déplacements horizontaux de ces restes ont pu être mis en évidence. À la GR, deux molaires déciduales antimériques et idiosyncratiques sont appariées au sein de l’ensemble de restes de nourrissons. À la GB, où les restes sont dispersés sur toute la surface de la grotte, 6 paires de dents ont été appariées. Malgré la proximité et l’histoire géologique commune de ces deux cavités, les âges au décès et NMI identifiés à partir des restes humains indiqueraient des modalités d’occupations différentes par les groupes de Néandertaliens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Juliette Henrion, Maurice Hardy, Maryelle Bessou, Jean-Jacques Hublin et Bruno Maureille, « Première étude comparative des collections de restes humains néandertaliens des grottes du Bison et du Renne (Arcy-sur-Cure) »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 22 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/12906 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.12906

Haut de page

Auteurs

Juliette Henrion

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France ; juliette.henrion[at]u-bordeaux.fr

Articles du même auteur

Maurice Hardy

ArScAn UMR 7041, CNRS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Ministère de la Culture, MSH Mondes, Nanterre, France

Articles du même auteur

Maryelle Bessou

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Articles du même auteur

Jean-Jacques Hublin

Chaire de Paléoanthropologie, CIRB (UMR 7241–U1050), Collège de France, Paris, France

Articles du même auteur

Bruno Maureille

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search