Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024La mandibule B du site aurignacie...

Résumés des journées 2024

La mandibule B du site aurignacien de Chez les Rois (Charente) : analyse de la morphologie dentaire et réévaluation du statut taxonomique

The Aurignacian mandible from Chez les Rois (Charente). New evidence on its dental morphology and taxonomy
Jérôme Isle de Beauchaine, Fernando Ramirez Rozzi, Dominique Grimaud-Hervé et Christine Verna

Texte intégral

1La grotte Chez les Rois en Charente est l’un des rares sites à avoir livré une série de vestiges humains en association avec de l’Aurignacien. Parmi ces restes humains se trouve un fragment de mandibule droit associé à de l’Aurignacien récent. Ce fragment de mandibule comporte deux dents in situ (P3, P4), ainsi que 3 dents antérieures (I1, I2, C), découvertes isolées à proximité. Les études précédentes réalisées sur ce spécimen n’ont pas permis de déterminer avec certitude son statut taxonomique. Toutefois, il a été noté que certaines dimensions et la microstructure des dents le placent en dehors de la variabilité des Homo sapiens et le rapprochent des Néandertaliens. Ces caractéristiques ont été interprétées comme pouvant témoigner d’interactions entre H. sapiens et H. neanderthalensis en Europe de l’Ouest à cette période (individu hybride ? Un Néandertalien dans un site occupé par H. sapiens ?). Afin de contribuer à ces discussions, une ré-étude de la morphologie de ce spécimen a été entreprise. Cette nouvelle étude comprend l’analyse comparative des caractères morphologiques dentaires, à la surface externe de l’émail ainsi qu’à la jonction émail-dentine, et l’analyse des proportions des tissus dentaires à partir de données micro-tomographiques. La comparaison des données obtenues avec des échantillons d’H. sapiens fossiles et récents, ainsi qu’avec des Néandertaliens, permet de proposer une ré-interprétation des caractères de cette mandibule, et de contribuer à une meilleure connaissance de la variabilité phénotypique des artisans du début du Paléolithique supérieur en Europe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jérôme Isle de Beauchaine, Fernando Ramirez Rozzi, Dominique Grimaud-Hervé et Christine Verna, « La mandibule B du site aurignacien de Chez les Rois (Charente) : analyse de la morphologie dentaire et réévaluation du statut taxonomique »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 22 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/12913 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.12913

Haut de page

Auteurs

Jérôme Isle de Beauchaine

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; jerome.isle-de-beauchaine[at]edu.mnhn.fr

Articles du même auteur

Fernando Ramirez Rozzi

Unité Éco-anthropologie (EA) UMR 7206, MNHN, CNRS, Université de Paris, Musée de l’Homme, Paris, France

Articles du même auteur

Dominique Grimaud-Hervé

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France

Articles du même auteur

Christine Verna

UMR 7194 HNHP, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search