Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024"By God, I’ve lost my leg!" : la ...

Résumés des journées 2024

"By God, I’ve lost my leg!" : la découverte de restes humains aux abords de l’ambulance des Alliés à Waterloo et le projet Waterloo Uncovered

"By God, I’ve lost my leg!": the discovery of human remains near the Allies field hospital at Waterloo, and the Waterloo Uncovered project
Caroline Laforest, Gaille MacKinnon, Dominique Bosquet, Quentin Goffette, Mark Evans, Stuart Eve, Tony Pollard et Véronique Moulaert

Texte intégral

1L’archéo-anthropologie a le plus souvent investi l’archéologie des conflits par le biais des sépultures multiples, mais d’autres aspects, en particulier celui de la gestion des blessés à l’issue de batailles, peuvent également être documentés. Les fouilles menées par le collectif Waterloo Uncovered, qui lie recherche scientifique et œuvre sociale à destination de vétérans souffrant de stress post-traumatique, explorent depuis quelques années le champ de bataille de Waterloo, notamment les abords de la ferme Mont-Saint-Jean. Cet établissement a servi d’ambulance, c’est-à-dire d’hôpital militaire à la coalition alliée, et plus de 6000 soldats y furent opérés pendant 4 jours en juin 1815. Les investigations ont révélé une fosse contenant des membres humains amputés, correspondant à des jambes ou des bras et à plusieurs types de blessure et niveaux d’amputation. Ces restes humains étaient mêlés à de petites boîtes de munitions et à trois squelettes d’équidés déjà morts ou achevés sur place. Enfin, un squelette humain complet, de sexe masculin et âgé entre 20 et 39 ans, a été mis au jour. L’individu présente une large fracture circulaire témoignant d’un traumatisme crânien provoqué par un objet contondant sur le côté supéro-droit de la tête. Sa présence invite à s’interroger sur les considérations qui ont motivé un tel traitement du cadavre dans une fosse que l’on peut qualifier de dépotoir, alors que les victimes de la bataille ont été regroupées dans des sépultures multiples ou individuelles. L’ensemble de ces vestiges nous permettent d’aborder des questions liées à la médecine de guerre et à la gestion des hôpitaux de campagne à l’époque napoléonienne. Pour résumer, notre communication se propose d’exposer les résultats préliminaires des fouilles à la ferme Mont-Saint-Jean, de présenter le projet de recherche interdisciplinaire qui s’est constitué autour de ces découvertes, et de synthétiser les découvertes de restes humains sur le champ de bataille de Waterloo.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Caroline Laforest, Gaille MacKinnon, Dominique Bosquet, Quentin Goffette, Mark Evans, Stuart Eve, Tony Pollard et Véronique Moulaert, « "By God, I’ve lost my leg!" : la découverte de restes humains aux abords de l’ambulance des Alliés à Waterloo et le projet Waterloo Uncovered »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 22 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/13003 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.13003

Haut de page

Auteurs

Caroline Laforest

Unité Archéosciences, Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, Bruxelles, Belgique ; PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France ; claforest[at]naturalsciences.be

Articles du même auteur

Gaille MacKinnon

School of Chemistry and Forensic Science, University of Kent, Canterbury, United Kingdom

Dominique Bosquet

Direction scientifique et technique, Agence Wallonne du Patrimoine, Namur, Belgique

Quentin Goffette

Unité Archéosciences, Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, Bruxelles, Belgique

Articles du même auteur

Mark Evans

Waterloo Uncovered, London, United Kingdom

Stuart Eve

Museum of London Archaeology, London, United Kingdom

Tony Pollard

University of Glasgow, Glasgow, United Kingdom

Véronique Moulaert

Direction opérationnelle Zone Centre, Agence Wallonne du Patrimoine, Wavre, Belgique

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search