Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024L’alimentation des premiers agrop...

Résumés des journées 2024

L’alimentation des premiers agropasteurs du Néolithique : apport de l’étude des microrestes du tartre dentaire des individus de la Roussille (Auvergne)

Paleodiets of early agropastoralists during the Neolithic period: contribution of microremains from dental calculus in individuals from La Roussille (Auvergne)
Apolline Lambert, Robert C. Power, Laurent Bouby, Ivy Thomson, Sylvie Saintot, Domingo C. Salazar-García, Marie-France Deguilloux, Marie-Hélène Pemonge, Manon Lagoutte, Maïté Rivollat, Wolfgang Haak, Stéphane Rottier, Guillaume Leduc et Gwénaëlle Goude

Texte intégral

1Le Néolithique, épisode majeur de l’histoire humaine est marqué par la domestication des espèces végétales et animales, les débuts de l’agriculture et une croissance démographique significative. Le projet ANR WomenSOFar (ANR-21-CE03-0008) vise à identifier le statut des femmes à travers la façon dont elles se déplacent, se nourrissent, travaillent et prennent soin des jeunes. Dans le cadre de ce projet de recherche, une approche novatrice et exploratoire, consistant en l’analyse des micro-restes contenus dans le tartre dentaire, a été réalisée. Les objectifs étaient de tester l’intérêt de cette approche jusqu’à présent embryonnaire en France et de proposer des éléments de réponse au régime alimentaire des communautés néolithiques de La Roussille (Vertaizon, Puys-de-Dôme) en addition aux données d’autres disciplines paléoécologiques et archéobiologiques. Le site étudié, La Roussille, se situe en Auvergne et il présente la particularité d’être composé d’un habitat et d’un zone funéraire, datée d’environ 4600 à 4300 ans av. n. è. Les échantillons de tartre dentaire de 7 individus, dont 2 hommes, 4 femmes, et 1 de sexe inconnu, ont été analysés (University College of Dublin, Irlande). Les échantillons de tartre dentaire ont été décalcifiés selon la méthode EDTA, avant d’être étudiés au microscope optique. Les microrestes ont été identifiés grâce à des publications et livres de référence. Les principaux éléments retrouvés étaient des phytolithes, corps microscopiques siliceux produits par les plantes en guise de défense contre des attaques telle que l’herbivorie, mais aussi des cellules animales, des microcharbons, des pollen ou encore des spores de champignon. Ces premiers résultats interrogent sur la représentativité des différents types d’éléments identifiés dans cette matrice et l’utilisation des dents en tant qu’outil.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Apolline Lambert, Robert C. Power, Laurent Bouby, Ivy Thomson, Sylvie Saintot, Domingo C. Salazar-García, Marie-France Deguilloux, Marie-Hélène Pemonge, Manon Lagoutte, Maïté Rivollat, Wolfgang Haak, Stéphane Rottier, Guillaume Leduc et Gwénaëlle Goude, « L’alimentation des premiers agropasteurs du Néolithique : apport de l’étude des microrestes du tartre dentaire des individus de la Roussille (Auvergne) »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 22 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/13039 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.13039

Haut de page

Auteurs

Apolline Lambert

Université de Montpellier, Montpellier, France ; apolline.lambert[at]etu.umontpellier.fr

Robert C. Power

University College Dublin (UCD), School of Archaeology, Dublin, Ireland

Laurent Bouby

ISEM UMR 5554, CNRS, Université de Montpellier, IRD, Montpellier, France

Ivy Thomson

Inrap Auvergne Rhône-Alpes, Clermont-Ferrand, France

Articles du même auteur

Sylvie Saintot

Inrap Auvergne Rhône-Alpes, Clermont-Ferrand, France

Articles du même auteur

Domingo C. Salazar-García

Departament de Prehistòria, Arqueologia i Història Antiga, Universitat de València, València, Spain ; Department of Geological Sciences, University of Cape Town, Cape Town, South Africa

Marie-France Deguilloux

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Articles du même auteur

Marie-Hélène Pemonge

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Articles du même auteur

Manon Lagoutte

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Maïté Rivollat

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France ; ArcheOs lab, Département d’Archéologie, Université de Gand, Gand, Belgique ; Archaeo-DNA lab, Department of Archaeology, Durham University, Durham, England ; Department of Archaeogenetics, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology, Leipzig, Germany

Articles du même auteur

Wolfgang Haak

Department of Archaeogenetics, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology, Leipzig, Germany

Articles du même auteur

Stéphane Rottier

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture, Pessac, France

Articles du même auteur

Guillaume Leduc

CEREGE UMR 7330, CNRS, IRD, INRAE, Collège de France, Aix-Marseille Université, Aix-en-Provence, France

Articles du même auteur

Gwénaëlle Goude

LAMPEA UMR 7269, Aix-Marseille Université, CNRS, Ministère de la Culture, Aix-en-Provence, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search