Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024Trajectoires de décomposition et ...

Résumés des journées 2024

Trajectoires de décomposition et de squelettisation de restes humains au Québec : une étude expérimentale sur trois ans (2020-2023)

The sequence of human decomposition and skeletonisation in Quebec: a three year experimental study (2020-2023)
Agathe Ribereau-Gayon et Shari Forbes

Texte intégral

1La littérature souligne l’influence du climat et des saisons sur la dynamique de décomposition de restes humains en surface, donnée importante pour reconstituer la trajectoire de décomposition et de dislocation du corps, en contextes forensique et archéologique. Les connaissances actuelles sur les interactions climat-taphonomie sont toutefois limitées pour le Québec, zone continentale humide avec des saisons marquées. Pour combler cette lacune, une étude expérimentale est menée depuis trois ans (2020-2023) sur le site de Recherche en Sciences Thanatologiques (REST[ES]) au Québec. Après accord du sous-comité d’éthique de l’Université du Québec à Trois-Rivières, 15 donneurs ont été déposés graduellement à la surface du site : 9 au printemps/été, 6 en automne/hiver. La progression de la décomposition des donneurs a été évaluée avec une grille de codage établie spécifiquement et publiée. Au bout d’un an post-mortem, la momification naturelle des donneurs a été observée, caractérisée par la dessiccation des tissus mous, particulièrement marquée sur l’extrémité distale des membres inférieurs. L’extrémité céphalique, quant à elle, était la région la plus fréquemment squelettisée, témoignant d’un certain degré de décomposition différentielle chez les donneurs. Entre ≥1 an et ~3 ans post-mortem, la squelettisation progressive a été notée successivement dans le thorax, l’abdomen et le membre supérieur. Le membre inférieur, notamment les pieds, présentait un niveau de préservation des tissus mous supérieur au membre supérieur, chez 100 % des donneurs et ce indépendamment de la saison du dépôt. Une analyse croisée du rôle des facteurs environnementaux et endogènes (e.g. antécédents médicaux des donneurs) sera présentée dans cette communication. Cette étude propose la première synthèse, à l’échelle de trois ans, sur la trajectoire et la chronologie de la décomposition au Québec. Ces résultats pourraient servir de référence pour établir un référentiel régional sur la taphonomie humaine et dans des climats comparables, notamment en Europe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Agathe Ribereau-Gayon et Shari Forbes, « Trajectoires de décomposition et de squelettisation de restes humains au Québec : une étude expérimentale sur trois ans (2020-2023) »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 23 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/13441 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.13441

Haut de page

Auteurs

Agathe Ribereau-Gayon

Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Canada ; agathe.ribereau-gayon[at]uqtr.ca

Articles du même auteur

Shari Forbes

Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Canada ; University of Windsor, Ontario, Canada

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search