Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP36(S)Résumés des journées 2024Processus de la formation dentair...

Résumés des journées 2024

Processus de la formation dentaire chez les Pygmées Baka du Cameroun

Tooth formation in the Baka pygmies from Cameroon
Elsa Sonkeng Tiwa, Charles Muhima Pilipili et Fernando Ramirez Rozzi

Texte intégral

1Les processus de la formation dentaire sont supposés être semblables pour toutes les populations humaines. Or de nouvelles études révèlent une large diversité dans l’âge d’éruption dentaire entre les populations. En effet, des études ont suggéré une éruption précoce chez les pygmées Baka du Cameroun. Cette précocité peut résulter de trois processus différents : a) début précoce de la formation de la couronne ; b) durée de formation plus courte ; c) moindre quantité de racine au moment de l’éruption. Notre objectif a été d’évaluer les deux premières causes par l’analyse de la microstructure de l’émail car la présence des lignes de croissance permet d’aborder la chronologie et les modalités de formation de la couronne dentaire. Nous avons analysé un échantillon de 18 canines déciduales de pygmées Baka. La ligne néonatale a servi comme référence pour quantifier l’émail prénatal et postnatal. À partir de celle-ci, l’émail a été divisé en zones selon la distribution des prismes et des stries de Retzius. Les résultats ont été comparés avec ceux d’une population occidentale. Le taux d’apposition moyen chez les Baka est semblable à celui de la population occidentale. Par contre, la quantité d’émail formé dans la période prénatale est plus importante chez les Baka. Chez les deux individus Baka dont la durée de formation a été obtenue, elle est plus courte que chez les occidentaux. Donc, notre étude suggère que les deux processus évalués sont responsables de la précocité de l’éruption dentaire chez les Baka, à savoir un début de formation coronaire précoce et une durée de formation de la couronne plus courte. Toutefois, une étude basée sur un échantillon plus large est en cours, et nous prévoyons d’étendre cette étude à l’ensemble des populations camerounaises.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Elsa Sonkeng Tiwa, Charles Muhima Pilipili et Fernando Ramirez Rozzi, « Processus de la formation dentaire chez les Pygmées Baka du Cameroun »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 36(S) | 2024, mis en ligne le 23 décembre 2023, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/13588 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.13588

Haut de page

Auteurs

Elsa Sonkeng Tiwa

Pathologies, Imagerie et Biothérapies Orofaciales et Plateforme Imageries du vivant, URP 2496, Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris Cité, Montrouge, France ; sonkengelsa[at]rocketmail.com

Charles Muhima Pilipili

Odontostomatologie, Faculté des Sciences de la Santé, Université des Montagnes, Bangangté, Cameroun

Fernando Ramirez Rozzi

Unité Éco-anthropologie (EA) UMR 7206, MNHN, CNRS, Université de Paris, Musée de l’Homme, Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search