Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP33 Supplément | 2021Résumés des journées 2021Pratiques funéraires dans l’Arabi...

Résumés des journées 2021

Pratiques funéraires dans l’Arabie antique : la nécropole de Thaj

Funerary Practices in Ancient Arabia: the Necropolis of Thaj
Marie Laguardia, Olivia Munoz, Patrice Courtaud et Jérôme Rohmer

Texte intégral

1En Arabie orientale, la période « hellénistique » correspond à une phase d’expansion du peuplement, alors que la région devient un carrefour commercial entre l’Arabie du Sud, l’Océan indien, la Mésopotamie et le monde méditerranéen. Cette « renaissance » se traduit notamment par l’apparition de vastes nécropoles tumulaires qui semblent s’inscrire dans une tradition funéraire remontant au IIIe millénaire av. n. è. Le plus important des sites fondés à cette époque, Thaj, se trouve dans l’actuelle province orientale de l’Arabie Saoudite. Occupé jusqu’à la veille de l’Islam, le site se compose d’une ville fortifiée de 40 ha, de faubourgs et d’une vaste nécropole composée d’environ 1000 tombes. Dans le cadre de la Mission archéologique franco-saoudienne de Thaj, un programme d’étude archéologique et anthropologique de cette nécropole a été lancé en 2017. Ses objectifs sont de caractériser les pratiques funéraires, l’organisation des espaces sépulcraux, le mode de vie et plus largement l’identité culturelle de la population. Les trois campagnes de fouille et de prospection menées jusqu’à présent ont mis en évidence les modalités de construction des différents types de monuments funéraires (tumulus et « cercles blancs ») et leur organisation spatiale dans la nécropole. Au sein d’un même monument, on retrouve différents types de sépultures présentant une certaine diversité tant dans l’architecture que dans le mode de dépôt des défunts. En effet, on observe des cistes en pierre et de simples fosses rectangulaires creusées dans le substrat naturel. Au sein de ces dispositifs, la fouille a révélé une diversité des traitements funéraires appliqués aux individus (position du corps, contenant, mobilier funéraire…). Les datations indiquent plusieurs phases d’utilisation de ces monuments, réparties sur quelques siècles. Par ailleurs, des dépôts de vases complets et des foyers associés aux sépultures témoignent de rituels pratiqués au moment des funérailles et/ ou lors de commémorations ultérieures.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie Laguardia, Olivia Munoz, Patrice Courtaud et Jérôme Rohmer, « Pratiques funéraires dans l’Arabie antique : la nécropole de Thaj »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 33 Supplément | 2021, Résumés des journées 2021, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 05 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/7096

Haut de page

Auteurs

Marie Laguardia

ArScAn UMR 7041, CNRS, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris Ouest Nanterre La Défense, Ministère de la Culture et de la Communication, équipe d’Ethnologie préhistorique, MSH Mondes, Nanterre, France
laguardia.marie[at]gmail.com

Articles du même auteur

Olivia Munoz

ArScAn UMR 7041, CNRS, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris Ouest Nanterre La Défense, Ministère de la Culture et de la Communication, équipe d’Ethnologie préhistorique, MSH Mondes, Nanterre, France

Articles du même auteur

Patrice Courtaud

PACEA UMR 5199, CNRS, Université de Bordeaux, Ministère de la Culture et de la Communication, Pessac, France

Articles du même auteur

Jérôme Rohmer

UMR 8167 Orient et Méditerranée, CNRS, Université Paris-Sorbonne Paris IV, Université Panthéon-Sorbonne, Paris 1, ÉPHE, Collège de France, Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Société d'Anthropologie de Paris
  • Logo Fonds National pour la Science Ouverte
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search