Navigation – Plan du site

AccueilLes journées de la SAP34(S)Résumés des journées 2022Recherche des interactions entre ...

Résumés des journées 2022

Recherche des interactions entre forme et fonction de la main chez les humains actuels dans la perspective de mieux apprécier l’évolution de la dextérité humaine

Research of the interactions in hand’s form and function in modern humans for a better understanding of the evolution of the human dexterity
Ameline Bardo, Tracy L. Kivell, Georgina Donati, Haiko Ballieux, Cosmin Stamate, Trudi Edginton et Gillian S. Forrester

Texte intégral

1La main humaine a changé de forme et de fonction tout au long de notre évolution en raison, entre autres, de la bipédie terrestre, de l’utilisation d’outils et de l’asymétrie directionnelle telle que la préférence manuelle. Cependant, nous manquons d’informations sur la variabilité potentielle des facteurs clés pouvant affecter la force de préhension et la dextérité, en particulier la taille, la forme et la fonction quotidienne de la main. Nous avons mesuré la force de préhension par pincement et la dextérité manuelle dans un échantillon hétérogène et transversal d’humains actuels (n=556), pour tester les effets potentiels du sexe, de l’âge (17 à 82 ans), des asymétries manuelles, de la morphologie de la main, et des activités manuelles fréquemment pratiquées. Nous avons trouvé un effet significatif du sexe sur la force de pincement et la dextérité, avec les hommes plus forts mais les femmes meilleures pour l’exercice de précision, tandis que la dominance de la main a un effet significatif sur la dextérité mais pas sur la force de pincement. Les hommes droitiers étaient plus forts que les gauchers, pour les deux mains, mais pas plus précis, alors que les femmes gauchères étaient plus précises avec leur main non dominante que les femmes droitières. Les hommes et femmes avec de larges mains étaient plus forts, mais pas plus précis, que ceux avec de longues mains, alors que la taille des doigts n’a eu aucun effet. La pratique fréquente d’instruments de musique manuels a significativement augmenté la dextérité des femmes et cela pour les deux mains. Les résultats indiquent différents modèles d’asymétries manuelles et de fonction de la main, améliorant notre compréhension du lien entre forme et fonction pour les deux mains et apportant un contexte de référence crucial pour mieux comprendre l’évolution humaine de la dextérité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ameline Bardo, Tracy L. Kivell, Georgina Donati, Haiko Ballieux, Cosmin Stamate, Trudi Edginton et Gillian S. Forrester, « Recherche des interactions entre forme et fonction de la main chez les humains actuels dans la perspective de mieux apprécier l’évolution de la dextérité humaine »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 34(S) | 2022, mis en ligne le 30 décembre 2021, consulté le 12 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/8244 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.8244

Haut de page

Auteurs

Ameline Bardo

UMR 7194 HNHP, PaleoFED team, MNHN-CNRS-UPVD, Département Homme et Environnement, Musée de l’Homme, Paris, France ; Skeletal Biology Research Centre, School of Anthropology and Conservation, University of Kent, Canterbury, United Kingdom
ameline.bardo[at]mnhn.fr

Articles du même auteur

Tracy L. Kivell

Skeletal Biology Research Centre, School of Anthropology and Conservation, University of Kent, Canterbury, United Kingdom ; Department of Human Evolution, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology, Leipzig, Germany

Georgina Donati

Department of Psychiatry, University of Oxford, Warneford Hospital, Oxford, United Kingdom ; Department of Psychological Sciences, Birkbeck, University of London, London, United Kingdom

Haiko Ballieux

Psychology, School of Social Sciences, University of Westminster, London, United Kingdom

Cosmin Stamate

Psychology, School of Social Sciences, University of Westminster, London, United Kingdom

Trudi Edginton

Department of Psychology, City, University of London, London, United Kingdom

Gillian S. Forrester

Department of Psychological Sciences, Birkbeck, University of London, London, United Kingdom

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search