Navigation – Plan du site

AccueilNuméros34 (1)NécrologieDr. Philippe Masy (06/11/1930-01/...

Nécrologie

Dr. Philippe Masy (06/11/1930-01/03/2022) : de la radiologie à l’anthropologie

Michel Toussaint et Stéphane Pirson

Notes de la rédaction

Deux autres In memoriam de Philippe Masy peuvent être retrouvés dans le bulletin trimestriel no 249, mars 2022, des Chercheurs de la Wallonie, où se trouve une liste bibliographique quasiment complète, ainsi que dans le no 127, mars 2022, p. 13, du bulletin spéléologique Eco-Karst.

Texte intégral

1Dès sa jeunesse, Philippe Masy se prend d’intérêt pour le milieu karstique, pour l’archéologie et les origines de l’homme. Il pratique la spéléologie et l’alpinisme. Diplômé de médecine et spécialisé en radiologie, directeur de service dans un grand hôpital liégeois, il n’a que peu de temps à consacrer à ses passions. Changement de cap dès sa retraite fin 1991 : il s’investit alors dans la recherche en archéologie, surtout préhistorique, et en anthropologie biologique. Il commence par s’inscrire, quatre années durant, au cursus de préhistoire professé par Marcel Otte à l’Université de Liège. Dans ce cadre, sa participation aux stages d’étudiants à la grotte Scladina, à Andenne, connut son apothéose le 16 juillet 1993 lorsqu’il joua un rôle essentiel dans la découverte de la moitié droite de la mandibule néandertalienne juvénile, enregistrée comme SCLA-4A-1.

Figure 1

Figure 1

Le Dr. Philippe Masy en mai 2019

François Masy

2Très vite, sa boulimie pour la recherche, son insatiable curiosité et son désir de collaboration l’amènent à s’intégrer dans les travaux d’équipes professionnelles, particulièrement dans les programmes de fouilles et d’études mégalithiques et karstiques des équipes archéologiques du Service public de Wallonie.

3Les thèmes de ses publications sont variés. Sa passion pour l’art rupestre le conduira, à dos de chameau, à pied, puis sur le tard en véhicule tout-terrain, dans le Sahara libyen, algérien et marocain où il participera à diverses missions et découvertes dont il tirera quelques articles. Mais ce sont la préhistoire et l’anthropologie wallonne, tant en sites mégalithiques qu’en grottes, qui occupent l’essentiel de ses travaux et articles.

4En matière d’anthropologie biologique, on mettra en exergue ses études de la sépulture plurielle néolithique du Trou Al’Wesse, à Modave, au sud de la ville de Huy, site auquel il consacrera son premier article en solo en 1993, mais aussi son dernier qui paraîtra à titre posthume en cette année 2022.

5Sa formation médicale l’amènera à s’intéresser à la paléopathologie humaine. Il analysera par exemple les pathologies de quatre vertèbres néolithiques de l’Abri du Pape à Freyr-Dinant, impliquées dans un cas d’arthrose important associé à une soudure osseuse d’une articulation inter-apophysaire touchant l’axis, ou encore l’ankylose osseuse d’un pied droit de la sépulture néolithique de la grotte Rousseau à Thon-Samson. Ses préoccupations anthropologiques ne se limitaient cependant pas à la Préhistoire. Pour les périodes historiques, il étudia un cas de microsémie hémifaciale sur un squelette du haut Moyen Âge trouvé à Lens-Saint-Rémy. Il s’attacha aussi à l’examen d’ouvertures volontaires de crânes dans des sépultures médiévales tardives et postmédiévales. Il contribua également à la reconnaissance des sépultures du comte et de la comtesse de Suys inhumés au milieu du XVIIe siècle dans la crypte de l’abbatiale de Stavelot, en province de Liège. Comme paléopathologiste apprécié, il participa en outre à la rédaction d’une synthèse sur l’anthropologie des Mésolithiques et des Néolithiques mosans réalisées dans le cadre du XIVe Congrès de l’Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques (UISPP) tenu à Liège en 2001.

6Sa bibliographie scientifique compte un peu plus d’une cinquantaine de titres. Beaucoup sont des participations à des travaux collectifs et vingt pour cent des articles rédigés seul. La liste de ceux qui concernent plus spécifiquement la paléopathologie et l’anthropologie biologique est présentée ci-dessous.

7Le Dr. Masy fut membre de nombreuses sociétés spéléologiques, archéologiques et anthropologiques, notamment la Société royale belge d’Anthropologie et de Préhistoire ou encore, depuis le début de la décennie 1990, la Société d’Anthropologie de Paris.

8Tous ceux qui ont pu le côtoyer garderont le souvenir d’un homme modeste, curieux, rigoureux et chaleureux dont l’intérêt pour les recherches anthropologiques et archéologiques servira longtemps d’exemple aux plus jeunes générations avec lesquelles il avait tant plaisir à œuvrer.

Bibliographie sélective du Dr. Philippe Masy

Paléopathologie

9Masy P (1994) Étude paléopathologique d’un squelette du haut Moyen Âge : un cas de microsémie hémifaciale à Lens-Saint-Rémy. Bulletin de la Société royale belge d’Études géologiques et archéologiques. Les Chercheurs de la Wallonie 34:121-131

10Masy P (1995) Quatre cas d’ouverture volontaire de la boîte crânienne dans des sépultures médiévales tardives ou postmédiévales. Bulletin de la Société royale belge d’Études géologiques et archéologiques. Les Chercheurs de la Wallonie 35:79-101

11Masy P, Toussaint M (1997) Paléopathologie de la hanche du squelette autrefois présumé protohistorique découvert en 1947 à Engis (prov. de Liège). Bulletin de la Société royale belge d’Études géologiques et archéologiques. Les Chercheurs de la Wallonie 37:187-211

12Masy P (1997) Trois notes relatives à une pseudoarthrose postraumatique sur un radius de la Roche-aux-Corneilles à Anthée, à des fractures osseuses à la grotte no 1 des Avins à Clavier et à l’ankylose d’une partie de pied droit à la grotte Rousseau à Thon-Samson. In: Le secret des dolmens. Catalogue descriptif de l’exposition tenue au musée de Wéris, pp 144-145

13Lambotte B, Malevez-Schmitz A, Marchal J-P, Masy P, Neuray B (1998) Les sépultures du comte et de la comtesse de Suys découvertes dans la crypte de l’abbatiale de Stavelot (province de Liège). Études et Documents, Archéologie 5:99-117

14Masy P, Toussaint M (1999) Paléopathologie des ossements humains néolithiques de l’Abri du Pape (Freyr, Dinant, province de Namur). In: Léotard JM, Straus LG, Otte O (dir) L’abri du Pape. Études et Recherches Archéologiques de l’Université de Liège 88:249-265

15Lambotte B, Malevez A, Masy P, Neuray B, Yernaux G (2008) L’abbaye de Stavelot. Études de quelques sépultures choisies : archéologie, anthropologie, paléopathologie. In: Moines et médecine. Les soins de santé dans les abbayes de Wallonie du Moyen Âge aux Temps modernes. Les dossiers de l’IPW no 7, Namur, pp 65-80

Anthropologie

16Masy P (1993) La sépulture collective néolithique du trou Al’Wesse à Modave. Bulletin de la Société royale belge d’Études géologiques et archéologiques. Les Chercheurs de la Wallonie 33:81-99

17Toussaint M, Masy P, Léotard J-M (1994) La sépulture collective du trou de la PJ à Ferrières (prov. de Liège) : note préliminaire. Notae Praehistoricae 14:195-199

18Toussaint M, Masy P, Léotard J-M (1995) Ferrières : sépulture collective néolithique du “Trou de la PJ”. Chronique de l’Archéologie wallonne 3/1995 (activités 1994):79

19Toussaint M, Becker A, Drion M, Masy P (1996) Fouille de la galerie sud de l’ossuaire néolithique de Jausse (Gesves, prov. de Namur). Actes de la quatrième journée d’Archéologie namuroise (Namur, 24 février 1996), pp 33-42

20Toussaint M, Masy P (1998) Approche anthropologique et paléopathologique des ossements humains néolithiques de l’abri du Pape, à Dinant (province de Namur). Notae Praehistoricae 18:185-191

21Toussaint M, Masy P (2002) Sprimont/Sprimont : datation AMS de l’ossuaire de La Préalle à Chanxhe. Chronique de l’Archéologie wallonne 10/2002 (activités 2001):102-105

22Masy P (1998-1999) La paléontologie et la préhistoire dans les grottes de Sprimont. Publié en six parties dans la Feuille trimestrielle d’informations du Club de Recherches Spéléologiques Ourthe-Amblève (CRSOA), nos 312 à 317, puis repris dans Spéléo Info-Regards (notamment 2001, no 40:19-29), et aussi sous une forme reliée

23Toussaint M, Orban R, Polet C, Semal P, Bocherens H, Masy P, Garcìa Martìn C (2001) Apports récents sur l’anthropologie des Mésolithiques et des Néolithiques mosans. Anthropologica et Praehistorica 112:91-105

24Bonjean D, Masy P, Toussaint M (2009) L’enfant néandertalien de Sclayn. Petite histoire d’une découverte exceptionnelle. Notae Praehistoricae 29:49-51

25Masy P (2022) Historique du Trou Al’Wesse (Modave). Avant les fouilles modernes commencées en 1988. Bulletin de la Société royale belge d’Études géologiques et archéologiques. Les Chercheurs de la Wallonie 55 (années 2020-2022, à paraître)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1
Légende Le Dr. Philippe Masy en mai 2019
Crédits François Masy
URL http://journals.openedition.org/bmsap/docannexe/image/9860/img-1.png
Fichier image/png, 1,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Toussaint et Stéphane Pirson, « Dr. Philippe Masy (06/11/1930-01/03/2022) : de la radiologie à l’anthropologie »Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 34 (1) | 2022, mis en ligne le 06 avril 2022, consulté le 23 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/bmsap/9860 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bmsap.9860

Haut de page

Auteurs

Michel Toussaint

Chercheur retraité, Liège, Belgique ; mtoussaint1866[at]hotmail.com

Stéphane Pirson

Agence wallonne du patrimoine, Service Public de Wallonie, Namur, Belgique ; stephane.pirson[at]awap.be

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
Les contenus des Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Haut de page
  • Logo Société d'Anthropologie de Paris
  • Logo Fonds National pour la Science Ouverte
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search