Navigation – Plan du site

Bertha Koiffmann Becker (1930-2013)

Philippe Léna
p. 5-6

Notes de la rédaction

Le comité de rédaction s’associe à cet hommage.

Texte intégral

1Nous tenons à rendre hommage à Bertha K. Becker, géographe, professeur émérite de l’Université fédérale de Rio de Janeiro et spécialiste reconnue de la géopolitique, de l’aménagement du territoire et des questions amazoniennes, qui avait rejoint le comité scientifique de Brésil(s) en 2011. Auteur de nombreux ouvrages et articles, Bertha Becker a dirigé un grand nombre de thèses et a profondément marqué plusieurs générations d’étudiants. Elle a notamment enseigné la géopolitique, de 1966 à 1976, au prestigieux Institut Rio Branco, école de formation des futurs diplomates brésiliens. A l’Université fédérale de Rio de Janeiro, elle crée le Laboratório de Gestão do Território (LAGET) et la revue Território, dont elle assurera la coordination jusqu’à ces dernières années, et qui joueront un rôle fondamental dans le développement des études amazoniennes. Membre de l’Académie brésilienne des sciences, vice-présidente de l’Union géographique internationale (UGI) de 1996 à 2000, Bertha Becker a reçu tout au long de sa carrière de nombreuses distinctions, nationales et internationales, qui témoignent de la reconnaissance de ses pairs. Consultante auprès de divers ministères et institutions gouvernementales (Secretaria de Assuntos Estratégicos – SAE, Ministério do Meio Ambiente – MMA, Ministério da Integração Nacional – MIN, Ministério da Ciência e Tecnologia – MCT, Conselho Nacional para o desenvolvimento da Pesquisa Científica – CNPq, Superintendência para o Desenvolvimento da Amazônia – SUDAM, etc.) elle poursuivra jusqu’au bout cette activité et ne cessera jamais d’écrire rapports et articles. Une coopération entre le MMA, la SAE et la BIRD lui permettra de mettre au point, entre 1996 et 1999, une méthodologie de Zonage économique et écologique de l’Amazonie (ZEE) qui sera reprise par les différents États de la région. Bertha Becker a aussi développé une collaboration avec la France, notamment avec le CNRS et l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (IHEAL, Paris 3), sans compter des conférences et débats à Paris 10 ou à l’ENS. Elle était docteur honoris causa de l’Université de Lyon 3 et membre du conseil scientifique de revues comme L’Espace Géographique. Sa collaboration avec l’Institut français de recherche pour le développement (IRD) a commencé en 1983. De 1997 à 2012 elle a coordonné, pour le Brésil, des projets de recherches bilatéraux sur l’Amazonie développés conjointement avec cette institution.

2Très engagée au service du développement national, Bertha Becker a travaillé inlassablement à la recherche d’un développement équilibré de l’Amazonie, qui permette l’épanouissement de ses habitants sans compromettre son avenir. Personnalité forte et attachante, elle laisse un souvenir marquant et un héritage intellectuel considérable.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Léna, « Bertha Koiffmann Becker (1930-2013) »Brésil(s), 4 | 2013, 5-6.

Référence électronique

Philippe Léna, « Bertha Koiffmann Becker (1930-2013) »Brésil(s) [En ligne], 4 | 2013, mis en ligne le 02 avril 2014, consulté le 11 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/bresils/199

Haut de page
  • Logo Editions de la Maison des sciences de l'homme
  • Logo Mondes américains
  • Logo Centre de Recherches sur le Brésil Colonial et Contemporain
  • Logo Ecole des hautes études en sciences sociales
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals