Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Théry, Hervé & Neli Aparecida de Mello-Théry. 2018. Atlas do Brasil: Disparidades e Dinâmicas do Território

São Paulo: Edusp, 3e éd., 392 p.
Sylvain Souchaud
Référence(s) :

Théry, Hervé & Neli Aparecida de Mello-Théry. 2018. Atlas do Brasil: Disparidades e Dinâmicas do Território. São Paulo: Edusp, 3e éd., 392 p.

Texte intégral

1L’ouvrage d’Hervé Théry et Neli de Mello-Théry est une réédition mise à jour de la traduction de l’Atlas du Brésil publié par la Documentation française en 2004. Il rassemble une somme de cartes dites thématiques de type quantitative, c’est-à-dire construites à partir de données statistiques dont la représentation vise à produire une information sur la distribution d’un phénomène et les structures du territoire qui en découle. Il s’agit donc d’un outil de connaissances et d’analyse de la société brésilienne et de son territoire.

2La nouvelle livraison est une actualisation conséquente par rapport à 2008, date de l’édition antérieure, en raison de l’intégration des données du recensement général de la population brésilienne de 2010. L’originalité du travail, outre la richesse des informations couvrant un large éventail de questions sociales, démographiques et économiques, est qu’il présente une approche critique du territoire et de la société brésilienne, tant par des chapitres spécifiques ou des approches analytiques concluant l’exposé de grands ensembles de données, que grâce à des outils graphiques de type chorématique (le chorème est une structure élémentaire de l’espace géographique, sorte de grammaire simple du territoire), qui, pour chaque carte présentée, livrent une analyse des dynamiques territoriales sous-jacentes à la variable ou le croisement de variables présentés. De plus, l’appareil cartographique, qui combine différents modes de représentation des données, déjà amplement suggestif, est enrichi des développements et analyses des auteurs.

3C’est là le fruit d’un travail impressionnant de deux géographes, chercheurs et enseignants, dont la familiarité et la connaissance, à la fois fine et étendue de ce vaste pays en mouvement, s’est construite au fil d’un long parcours.

4L’ouvrage est divisé en onze chapitres, selon une approche thématique. Le premier chapitre présente le Brésil, pays aux dimensions continentales, dans le contexte mondial, en questionnant son poids économique, ses échanges commerciaux et culturels, ses implantations diplomatiques et ses relations frontalières. Le deuxième chapitre propose une analyse historique du peuplement et de la formation d’un territoire dont les disparités dans l’occupation lui confèrent, plus de 500 ans après l’arrivée des Portugais, le caractère d’un archipel.

5Suite à cette mise en perspective, globale et historique, les auteurs construisent une approche plus classique au fil des cinq chapitres suivants. Ils présentent dans un premier temps (chapitre 3) le milieu naturel (géologie, climat, biomes, sols), ses spécifiés régionales, notamment grâce à un sujet sur les sécheresses dans la région Nordeste, puis s’attardent sur la présentation de l’amplitude de ses ressources abondantes et les menaces auxquelles elles sont exposées, tant les équilibres du milieu sont sensibles aux modes d’exploitation à l’œuvre aujourd’hui.

6L’exposé des données démographiques est l’occasion de souligner la rapidité et l’ampleur de la transition démographique brésilienne, largement engagée, qui a pour principaux effets de soutenir une croissance fulgurante de la population urbaine et une quasi-stagnation de la population rurale, tout en maintenant, malgré une redistribution de la population vers l’intérieur du pays et entre le nord et le sud, une forte concentration de la population dans la frange littorale. Enfin, grâce à la richesse statistique du recensement de la population produit par l’Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE), certaines thématiques sont explorées comme la question raciale et son articulation avec les inégalités socio-économiques. De même, une série de cartes présente la diversité religieuse au Brésil, alors que la prédominance catholique est bousculée par l’émergence rapide des religions pentecôtistes et néo-pentecôtistes.

7Le chapitre cinq est consacré au monde rural qui, en dépit de la faible croissance de sa population depuis une soixantaine d’années, présente une vitalité surprenante par son essor et la diversité de ses pratiques, entre agrobusiness et agriculture familiale. Les auteurs ne manquent pas de souligner le coût social et humain du modèle de développement économique dans le monde rural. Il se manifeste dans la concentration foncière, l’exploitation de la main-d’œuvre et, spécialement, dans des formes sans cesse actualisées de travail esclave, et des atteintes aux droits des populations à contre-courant de ce modèle hégémonique. Car au Brésil, la violence, souvent meurtrière, est routinière dans le monde rural : elle touche les populations natives, les représentants des mouvements sociaux ruraux et les familles pauvres.

8Le chapitre six, consacré aux activités économiques, nous montre l’accélération de la désindustrialisation du pays et la progression du secteur tertiaire diversifié. Cette trajectoire économique s’accompagne d’une dynamique urbaine sans précédent que les auteurs étudient dans le chapitre suivant sous l’angle des caractères d’une structure urbaine marquée par la métropolisation et la permanence des disparités régionales. Le chapitre huit interroge l’intégration dans ce vaste pays au moyen de la description des réseaux de différents types (moyens de communications, énergie). Les chapitres neuf et dix posent un regard critique sur les disparités et les inégalités, et l’aménagement du territoire dont les principes de redistribution à différentes échelles sont exposés. Une multitude de variables regroupe des indicateurs classiques du développement et de l’équipement des ménages, et des données éclairantes sur l’accès aux ressources urbaines et la distribution des programmes sociaux.

9Les auteurs restituent dans cet atlas de manière complète et précise l’image d’un pays en effervescence, complexe, qui, en phase de développement rapide fait face à de nombreuses contradictions. S’il s’agit là d’une idée largement partagée concernant le Brésil, les auteurs construisent méthodiquement les clefs de son analyse. La somme des informations, la richesse des commentaires et l’accessibilité des représentations cartographiques font de cet atlas un outil de documentation et de réflexions tant pour la communauté universitaire (chercheurs comme étudiants) que pour un large public.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvain Souchaud, « Théry, Hervé & Neli Aparecida de Mello-Théry. 2018. Atlas do Brasil: Disparidades e Dinâmicas do Território », Brésil(s) [En ligne], 15 | 2019, mis en ligne le 31 mai 2019, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/bresils/4330

Haut de page

Auteur

Sylvain Souchaud

IRD (URMIS – Paris Diderot)

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo Editions de la Maison des sciences de l'homme
  • Logo Mondes américains
  • Logo Centre de Recherches sur le Brésil Colonial et Contemporain
  • Logo Ecole des hautes études en sciences sociales
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals