Navigation – Plan du site

AccueilLa revuePrésentation de la revue

Présentation de la revue

Biens symboliques / Symbolic Goods est une revue bilingue de sciences sociales à comité de lecture, à vocation interdisciplinaire et internationale. Elle a pour caractéristique de couvrir trois domaines de recherche : les arts, la culture, les idées. Loin de se cantonner aux formes artistiques et culturelles les plus reconnues, la revue prend pour objet les biens symboliques au sens large dont font partie les idées politiques, les pratiques amateurs, les produits des cultures populaires, les productions numériques, les discours médiatiques et les divers éléments constitutifs des styles de vie (vêtements, habitat, nourriture, etc.). La revue appréhende l’activité culturelle comme une production collective, mettant aux prises des intérêts multiples, sans limiter l’analyse aux traditionnelles figures de l’« artiste », de l’« auteur·e » ou du « scientifique », mais en s’intéressant également aux personnes et institutions qui concourent, sous une forme ou une autre, à la production des biens symboliques, à leur (inégale) diffusion, à leurs (re-) qualifications et à leurs appropriations.

Biens Symboliques / Symbolic Goods accueille des auteur·e·s des différentes sciences humaines et sociales, car c’est moins l’appartenance disciplinaire que le point de vue et les démarches auxquels les arts, la littérature, les pratiques culturelles ou les idées sont soumis, qui donnent son unité à la revue. Si la réflexion théorique n’en est pas exclue, la revue revendique son attachement au caractère empirique des travaux proposés, quels que soient les moyens d’investigation privilégiés (recherche en archives, ethnographie, statistiques, analyse de discours, d’images, etc.).

Biens symboliques / Symbolic Goods est une revue semestrielle exclusivement numérique, offrant aux lectrices et aux lecteurs un accès totalement ouvert à l’ensemble de ses articles. Ce choix s’inscrit dans la perspective d’une libre circulation de travaux de recherche, réalisés pour l’essentiel sur fonds publics. Le carnet de recherches qui accompagne la revue a pour fin d’enrichir cette circulation en proposant des prépublications ou des informations complémentaires aux articles publiés dans les numéros, et d’organiser le contact entre les comités (de rédaction et scientifique), les auteur·e·s et les lecteur·trice·s. La revue ne s’adresse en effet pas seulement aux universitaires, mais aussi aux professionnel·le·s de la culture, aux enseignant·e·s, aux artistes, et à toutes les personnes intéressées par les thèmes qu’elle aborde.

De plus, pour remédier à la relative invisibilité des sciences sociales francophones des biens symboliques sur le plan international et pour mettre en lumière les processus de transfert des concepts d’une langue à l’autre, Biens symboliques /Symbolic Goods fait le choix de publier, dans les dossiers thématiques ou en varia, des articles en français avec leur traduction en anglais (ou inversement). Il s’agit ainsi de devenir, au même titre que certaines revues anglophones, un véritable acteur de la circulation internationale des travaux sur les biens symboliques.

Biens symboliques / Symbolic Goods fait siens les principes de transparence et d’éthique en matière de publication scientifique, soutenus par les associations internationales que sont le Committee on Publication Ethics (COPE) ou le Directory of Open Access Journals (DOAJ). Ainsi, que ce soit en varia ou dans les dossiers thématiques, les articles font l’objet de deux expertises en double aveugle, et les critères d’évaluation sont visibles sur le formulaire d’expertise des articles disponible en document annexe. Sur le site figure la composition du comité de rédaction et du comité scientifique. En outre, une charte de fonctionnement de la revue sera bientôt publiée en ligne.

Pour une présentation plus longue et plus argumentée de la revue, nous invitons à lire l’édito du premier numéro. Par ailleurs, pour soumettre un article, voir l’appel à articles permanent et les consignes aux auteur·e·s.

Enfin, outre le dossier qui donne son thème à chaque numéro, la revue propose cinq rubriques originales, qui, chacune, paraissent dans au moins un numéro sur deux : les rubriques « (Re) lire », « Traduire », « Transmettre », « Métiers » et « Regards sur… ». On en trouvera le descriptif sur cette page. Toutes les propositions de contributions aux rubriques sont les bienvenues, les modalités de soumission sont disponibles ici.

Document annexe

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search