Navigation – Plan du site
Lectures

Pierre-Louis Mayaux, La Privatisation dans tous ses états : protestations et consentement dans les services d’eau d’Amérique latine

Paris, L’Harmattan, 2016
Franck Poupeau
p. 201
Référence(s) :
Pierre-Louis Mayaux, La Privatisation dans tous ses états : protestations et consentement dans les services d’eau d’Amérique latine, Paris, L’Harmattan, 2016, 422 p.

Texte intégral

1Les nombreuses privatisations des services de distribution d’eau en Amérique latine à partir des années 1980 (1 600 entreprises concernées entre 1988 et 2001) ont suscité une littérature non moins prolifique sur la remise en cause des politiques publiques et sur les « guerres de l’eau » qui en sont parfois issues.

2L’intérêt de la recherche de Pierre-Louis Mayaux est de reposer le problème sous un autre angle : dans la plupart des cas, la gestion privée s’est installée dans la durée et sans conflit. Quel est le fondement de ce consentement aux privatisations ? À partir d’une enquête comparative menée dans trois villes aux caractéristiques et trajectoires différentes (Carthagène en Colombie, Cochabamba en Bolivie et Campo Grande au Brésil), l’enquête développe une approche systématique des variables impactant l’acceptabilité sociale des privatisations.

3Moins que les réalisations effectives et matérielles des opérateurs privés, il montre que c’est l’inscription des modes de gestion dans les représentations sociales préexistantes qui permet aux politiques néolibérales de s’implanter sans autre besoin explicite de légitimation : au-delà du débat public/privé, c’est cette « acclimatation normative insensible », que certains outils de la sociologie, comme la notion de violence symbolique, auraient sans doute permis d’approfondir, qui s’avère être le principal obstacle à l’élaboration d’une gestion démocratique et solidaire de l’eau.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Poupeau, « Pierre-Louis Mayaux, La Privatisation dans tous ses états : protestations et consentement dans les services d’eau d’Amérique latine », Cahiers des Amériques latines, 91 | 2019, 201.

Référence électronique

Franck Poupeau, « Pierre-Louis Mayaux, La Privatisation dans tous ses états : protestations et consentement dans les services d’eau d’Amérique latine », Cahiers des Amériques latines [En ligne], 91 | 2019, mis en ligne le 27 septembre 2019, consulté le 19 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/cal/9650

Haut de page

Auteur

Franck Poupeau

CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
Les Cahiers des Amériques latines sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Presses Sorbonne Nouvelle
  • Logo Institut des Hautes Études de l’Amérique latine
  • Logo Centre de recherche et de documentation sur les Amériques
  • OpenEdition Journals