Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Juan M. VITULLI et David M. SOLODKOW, Poéticas de lo criollo, la transformación del concepto « criollo » en las letras hispanoamericanas (siglo XVI al XIX)

Buenos Aires, Ediciones Corregidor, 2009
Bernard Lavallé
p. 273-274
Référence(s) :

Juan M. VITULLI et David M. SOLODKOW éd..- Poéticas de lo criollo, la transformación del concepto « criollo » en las letras hispanoamericanas (siglo XVI al XIX).- Buenos Aires, Ediciones Corregidor, 2009.- 492 p.

Texte intégral

1Depuis une trentaine d’années, la question créole constitue un pôle important des recherches sur l’Amérique coloniale. Elle a d’abord été abordée de façon presque exclusive sous l’angle des affrontements entre Péninsulaires et Espagnols d’Amérique, de la constitution, à l’occasion de ces frictions ou de ces luttes, des cadres d’une affirmation proto-nationale. Ensuite, grâce aux travaux sur le monde baroque, elle a élargi ses investigations à des domaines très divers, comme la religiosité, la culture, voire la philosophie politique. Enfin, l’approfondissement des analyses de l’histoire sociale postérieures et héritières de manière directe ou indirecte de l’Histoire des mentalités, (celles des représentations et des sensibilités, notamment) ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de ce monde, en profitant d’ailleurs des réflexions qui sur le même thème étaient menées aux États-Unis et surtout dans le monde caraïbe, où le concept de créolité est entré en concurrence avec celui bien implanté de négritude.

2Le présent ouvrage réunit une quinzaine d’études de spécialistes sur le créolisme dans la littérature des anciens empires espagnol et portugais d’Amérique, des origines au début du xixe siècle.

3Il s’ouvre sur une étude-présentation des deux éditeurs dans laquelle ceux-ci rappellent les grandes phases, ou séquences, de l’affirmation du concept de criollo, et essaient d’en offrir une périodisation que les recherches historiques permettent d’ailleurs de nuancer et d’affiner sensiblement.

4Les communications qui suivent sont pour l’essentiel des études littéraires qui s’attaquent à de grands textes (Fernández de Oviedo, Dorantes de Carranza, Espinosa Medrano, Sor Juana) mais d’autres se situent délibérément et avec bonheur sur les confins de l’Histoire sociale et culturelle (sur les beatas, la sainteté américaine, le rapport à l’espace, les juifs cachés du Brésil, la masculinité jésuite au Mexique, les fêtes à Lima, par exemple). Un troisième ensemble, très littéraire celui-là, s’articule autour d’ouvrages du début du xixe siècle qui montrent bien les apports, mais aussi et surtout les limites et les contradictions des positionnements créoles en cette époque de grandes reconsidérations nationales.

5L’ouvrage s’achève sur deux études théoriques très suggestives qui essaient de faire le point sur les débats actuels concernant le créolisme. L’une est due à José Antonio Mazzotti qui inscrit son propos dans le cadre complexe du débat postcolonial en Amérique latine, l’autre à Mabel Moraña dont on connaît les apports décisifs à une meilleure approche du baroque hispano-américain.

6On est là en présence d’un ouvrage très intéressant, dont les diverses collaborations sont toutes d’un excellent niveau, bien situées dans l’axe de réflexion annoncé, et qui de façon évidente suggèrent des pistes de recherche fructueuses sur une question essentielle du devenir latino-américain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Lavallé, « Juan M. VITULLI et David M. SOLODKOW, Poéticas de lo criollo, la transformación del concepto « criollo » en las letras hispanoamericanas (siglo XVI al XIX) », Caravelle, 96 | 2011, 273-274.

Référence électronique

Bernard Lavallé, « Juan M. VITULLI et David M. SOLODKOW, Poéticas de lo criollo, la transformación del concepto « criollo » en las letras hispanoamericanas (siglo XVI al XIX) », Caravelle [En ligne], 96 | 2011, mis en ligne le 01 août 2019, consulté le 16 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/caravelle/5018

Haut de page

Auteur

Bernard Lavallé

Université de Paris III

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Caravelle – Cahiers du monde hispanique et luso-brésilien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires du Midi
  • Logo IPEAT
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals