Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Nous avons appris ce week-end le décès de Monsieur Romain Gaignard, atteint par la COVID-19. Les directions de Caravelle et de l’IPEAT tiennent à saluer la mémoire du géographe ruraliste qui a consacré une grande partie de son activité à la structuration de l’américanisme toulousain, lui donnant la dimension nationale puis internationale qui est la sienne aujourd’hui. À l’origine de diverses structures fédératives de documentation en appui des équipes de recherche – le « Réseau Amérique latine : recherche et documentation », successivement GRECO puis GDR et enfin GIS Amérique Latine, Romain Gaignard a appartenu à cette génération de latino-américanistes toulousains qui a eu le souci de fédérer autour de quelques pôles  forts – IPEALT, GRAL, CEDOCAL et bien sûr Caravelle – une spécialité universitaire jusqu’alors dispersée dans le souci d’en faire un élément fort de l’identité de l’Université Toulouse-le-Mirail, aujourd’hui Jean-Jaurès.
Toulouse, le 15 février 2021
Les directions de Caravelle et de l’IPEAT

***

Caravelle fut fondée en 1963 par Frédéric Mauro, Paul Mérimée et Jean Roche. Elle publie deux numéros par an (juin et décembre). Pluridisciplinaire, elle a pour objets principaux les études littéraires, l'histoire sociale et culturelle et les autres champs des sociétés et de la culture hispano-américaines. Trilingue (français, espagnol, portugais), elle publie des numéros thématiques, soit sur l'ensemble latino-américain, soit sur un pays ou un groupe de pays du sous-continent. Des œuvres originales, inédites, viennent renforcer les analyses littéraires. Les comptes rendus, par leur abondance, constituent un outil bibliographique de référence.

Dernier numéro en ligne
116 | 2021
La bande dessinée argentine : un espace d’engagement politique ?

Sous la direction de Claire Latxague

La bande dessinée argentine est souvent associée à la question de l’engagement politique, comme s’il s’agissait d’une de ses spécificités. Il est vrai que Mafalda en est la principale ambassadrice et que les dessinateurs les plus reconnus sur le plan international ont réalisé des œuvres que l’on peut qualifier d’engagées. Or, la façon dont certaines œuvres s’inscrivent dans les débats ou les conflits ayant cours au moment de leur publication dépasse la seule transposition dans la fiction des horreurs de la dictature ou des affres des crises économiques.
Ce dossier couvre une période qui s’étend des années 1940 à nos jours et permet à la fois de porter un regard nouveau sur certaines œuvres phare et de s’intéresser au parcours d’artistes encore peu étudiés. À travers l’étude de la circulation de certaines œuvres, l’histoire des périodiques et l’évolution du marché, surgissent les questions de la spécificité « nationale » de l’historieta, des rapports de force avec la censure ainsi que des récentes manifestations du militantisme LGBTQ+.
La nature mixte de ce dossier – six articles, un cahier d’artistes et un entretien – permet de produire une réflexion critique qui associe théorie et dessin.

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • Logo IPEAT
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Latindex - Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search