Navigation – Plan du site

AccueilNuméros237Comptes rendusValeska Lembke, Minnekommunikatio...

Comptes rendus

Valeska Lembke, Minnekommunikation. Sprechen über Minne als Sprechen über Dichtung in Epik und Minnesang um 1200

Patrick Del Duca
p. 87-88
Référence(s) :

Valeska Lembke, Minnekommunikation. Sprechen über Minne als Sprechen über Dichtung in Epik und Minnesang um 1200, Heidelberg, Winter (Studien zur Historischen Poetik,14), 2013.

Texte intégral

1Ce travail ambitieux s’est fixé comme objectif d’analyser la fonction et la réception du discours amoureux dans la littérature allemande des xiie et xiiie s. Il s’agit d’étudier les conditions qui accompagnent le discours sur l’amour et d’essayer de déterminer les relations entre auteurs et publics. L’étude de Valeska Lembke s’articule autour de deux axes principaux constitués par certains textes romanesques, épiques ou théoriques (Le roman d’Eneas de Heinrich von Veldeke, La complainte de Hartmann von Aue, auxquels viennent s’ajouter deux versions du roman de Tristan par Eilhart von Oberg et par Gottfried von Strassburg) ainsi que par des poèmes empruntés au Minnesang (chants de Heinrich von Veldeke, Hartmann von Aue, Heinrich von Morungen, Walther von der Vogelweide et Reinmar).

2L’analyse des textes est bien menée et souvent pertinente. Ainsi V. Lembke insiste-t-elle, dans son analyse du Roman d’Eneas, sur la fonction que jouent pour le public les parallèles entre l’épisode mettant en scène Didon et celui se rapportant à Lavinia ainsi que le rôle de l’un des premiers dialogues amoureux de la littérature allemande. Ce roman permet de réactualiser et d’adapter à un nouveau contexte des motifs connus, issus de l’Antiquité, tout en initiant les auditeurs ou lecteurs à la diversité des nouvelles conceptions de l’amour. Le même intérêt pour les différentes formes que peut revêtir l’amour marque les chansons de Heinrich von Veldeke. Le traitement du motif littéraire de l’amour entraîne une réflexion sur la valeur et la fonction de l’art, en particulier du chant d’amour. La joie qui naît de l’amour rejoint celle que procure l’art.

3Par ailleurs, l’A. de cette étude voit justement dans les contradictions internes à La complainte (Die Klage), qui relate une dispute entre le cœur et le corps d’un homme, l’occasion de provoquer une discussion parmi les auditeurs. Ainsi la réflexion sur la relation entre le cœur et le corps, le contenu et la forme, l’amour et la poésie, a lieu aussi bien au niveau du texte lui-même qu’à celui du public. Au centre de La complainte se trouve donc la discussion sur l’amour (« Minnekommunikation ») déclinée à travers toutes ses facettes : dialogue avec l’être aimé, dit d’amour, confrontation avec le public et expérience personnelle. Cette démarche implique la présence d’un auditoire suffisamment cultivé, courtois et enclin à pratiquer cet exercice. Il est peut-être regrettable que l’auteur ne se pose pas ici suffisamment la question de l’influence française, notamment de celle exercée par le De amore d’André le Chapelain. Comme dans La complainte, une tendance à l’expérimentation, au jeu avec la variabilité du motif de l’amour, se retrouve dans les chansons Hartmann von Aue. Celles-ci procèdent avant tout d’une démarche intellectuelle et d’une interaction avec le public plutôt que d’une réflexion idéologique sur la nature de l’amour. L’intention y est avant tout poétologique.

4Si Eilhart von Oberg semble être familier de la nouvelle conception courtoise de l’amour et l’intègre à son roman (Tristrant), l’amour ne joue cependant chez lui qu’un rôle secondaire et est mis au service de l’audace et de l’intelligence tactique du héros. Il n’en va pas de même chez Gottfried von Strassburg qui s’attache à décrire l’union de deux cœurs nobles (en moyen haut-allemand : « edele herzen ») en s’adressant explicitement à un public averti et a priori favorable aux amants. Tout le roman repose sur l’analogie existant entre les amants, c’est-à-dire la conception de l’amour qu’ils incarnent, et le cercle d’initiés auquel Gottfried s’adresse. Le public, sans doute composé à la fois de patriciens de la ville de Strasbourg et de nobles, est invité à se mettre à la place des cœurs nobles et à acquérir les mêmes qualités qu’eux afin de pouvoir donner un sens à l’histoire contée. L’effet ennoblissant de l’amour en tant que motif littéraire n’agit pas seulement, de façon immanente au texte, sur les amants mais aussi sur les lecteurs ou les auditeurs. En ce sens, le roman de Gottfried se rapproche du Minnesang qui, en chantant l’amour et en thématisant la fonction de l’art, cherche à élever et à éduquer l’auditoire.

5Enfin, l’A. met l’accent sur le vocabulaire relatif au jeu dans les poésies de Walther von der Vogelweide et de Reinmar. Cette dimension ludique s’inscrit pleinement dans la conception du chant comme medium permettant une discussion sur l’amour et l’art.

6Cette thèse, si elle n’est pas toujours très originale, a le mérite d’être bien construite et convaincante, permettant de faire le point sur le traitement et l’utilisation du motif de l’amour à travers différents genres littéraires des xiie et xiiie s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Del Duca, « Valeska Lembke, Minnekommunikation. Sprechen über Minne als Sprechen über Dichtung in Epik und Minnesang um 1200 »Cahiers de civilisation médiévale, 237 | 2017, 87-88.

Référence électronique

Patrick Del Duca, « Valeska Lembke, Minnekommunikation. Sprechen über Minne als Sprechen über Dichtung in Epik und Minnesang um 1200 »Cahiers de civilisation médiévale [En ligne], 237 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 20 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/ccm/6130 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.6130

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Centre d’études supérieures de civilisation médiévale
  • Logo Université de Poitiers
  • Logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search