Navigation – Plan du site

AccueilNuméros237Comptes rendusPierre Riché, Manuale scholarium

Comptes rendus

Pierre Riché, Manuale scholarium

Éric Palazzo
p. 99-100
Référence(s) :

Pierre Riché, Manuale scholarium, Turnhout, Brepols (Témoins de Notre Histoire, 16), 2014.

Texte intégral

1Médiéviste de renommée internationale, Pierre Riché, bien connu pour ses travaux sur l’époque carolingienne, a consacré une bonne partie de ses recherches au thème de l’éducation durant le haut Moyen Âge. En effet, ses travaux sur les écoles à l’époque carolingienne et la transmission du savoir, prenant la suite des thèmes relatifs à l’éducation dans l’Antiquité, ont renouvelé nos connaissances sur ces domaines. Dans le présent ouvrage, P. Riché offre au lecteur l’édition et la traduction française du Manuale Scholarium écrit au xve s. en Allemagne. Il s’agit d’un dialogue entre deux étudiants de l’université de Heidelberg qui offre un témoignage d’une grande richesse sur la vie universitaire des années 1490. Outre son intérêt pour l’histoire des universités et celle plus particulière d’Heidelberg fondée en 1385 par le comte palatin Ruprecht Ier, ce texte permet une vision saisissante de la vie « réelle » des étudiants et des maîtres dans une université de la fin du Moyen Âge. Les données relatives à l’inscription, au « bizutage », à la discipline au sein de l’institution universitaire, ou bien encore, à propos du déroulement journalier typique d’un étudiant y sont décrites avec moult détails parfois croustillants. Les divertissements en tout genre sont abordés, depuis les fêtes en ville jusqu’au goût pour les beaux vêtements dont font preuve les étudiants, en passant par des sujets tel que celui de la fréquentation de la gente féminine. Une part non négligeable du texte est aussi consacrée au contenu des études, toujours fondé sur l’importance accordée à la théologie, et aux règlements des examens.

2Le texte est agréable à lire et s’appréhende comme un récit « vivant » sur les étudiants de la fin du Moyen Âge. À ce titre, ce « Manuel des écoliers » permet d’avoir une vision assez précise du contexte social, culturel et intellectuel de la vie des étudiants au sein d’une université médiévale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Palazzo, « Pierre Riché, Manuale scholarium »Cahiers de civilisation médiévale, 237 | 2017, 99-100.

Référence électronique

Éric Palazzo, « Pierre Riché, Manuale scholarium »Cahiers de civilisation médiévale [En ligne], 237 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 12 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/ccm/6153 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.6153

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Centre d’études supérieures de civilisation médiévale
  • Logo Université de Poitiers
  • Logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search