Navigation – Plan du site
Corps et matière

Fille en rouge hurlant

Michel Sandras
p. 113-127

Résumés

Dans L'Acacia, la scène du « coït aérien » ou de la fille en rouge (chap. VI) est analysée sur plusieurs plans. Syntaxique : l’énumération des participes passés et présents, bien que s’inscrivant dans une narration, efface en partie les repères qui pourraient orienter l’action en ne retenant que la scansion, les effets de battement. Figural : la figuration acrobatique des corps des amants et celle de la disparition progressive de la fille permettent de rapprocher cette scène d’autres passages des romans de Claude Simon. Au-delà de la chose vue traitée poétiquement ou de façon impitoyable, on peut lui prêter un sens allégorique : elle veut donner une idée violente de la beauté mise à l’épreuve d’une perte cruelle, le corps de la femme aimée.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

La grappe, le graphe
Mouvements, postures
De la chose vue à l’allégorie
Pour conclure

Aperçu du texte

« Écrire ce qu’on a vu est en réalité le façonner »
(M. Merleau-Ponty à propos de Claude Simon,
dans Notes de cours, Gallimard, 1996, p. 218)

La scène du « coït aérien », située dans l’épisode qui ouvre le chapitre vi de L’Acacia intitulé « 27 août 1939 », a pour motif la séparation des amants quand l’homme part pour la guerre : le roman, la poésie, la chanson, la photographie, le cinéma l’ont largement illustré. Je voudrais montrer la place singulière qu’elle tient dans le livre. Fille en rouge hurlant : ce titre, moins pour en évoquer un autre, cher aux peintres et aux sculpteurs – comme par exemple Femme piquée par un serpent, bien que le marbre d’Auguste Clésinger, à l’époque (1847) jugé scandaleux à cause de la posture paroxystique de la femme, ne soit pas totalement hors-sujet – que pour signaler l’absence de l’article, qui ferait de la chose vue une allégorie. Ce que j’essaierai d’argumenter après avoir examiné comment les modes de figuration des corps permettent de distinguer o...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Sandras, « Fille en rouge hurlant », Cahiers Claude Simon, 12 | 2017, 113-127.

Référence électronique

Michel Sandras, « Fille en rouge hurlant », Cahiers Claude Simon [En ligne], 12 | 2017, mis en ligne le 07 décembre 2018, consulté le 21 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/ccs/1038 ; DOI : 10.4000/ccs.1038

Haut de page

Auteur

Michel Sandras

Université Denis Diderot-Paris 7

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Cahiers Claude Simon

Haut de page
  • Logo Association des Lecteurs de Claude Simon
  • Logo Presses Universitaires de Perpignan
  • OpenEdition Journals