Navigation – Plan du site
Dossier iconographique : matériaux d'écriture

Dossier iconographique : matériaux d’écriture

p. 177-179, I-VIII

Texte intégral

1Dans l’œuvre de Simon, le monde tend à se confondre avec sa représentation. L’un apparaît toujours comme un équivalent possible de l’autre, dans une relation d’indiscernabilité et de réversibilité savamment entretenue par le jeu des comparaisons, des métaphores ou encore des glissements narratifs à la faveur desquelles, par exemple, une scène d’amour entre un homme et une femme est livrée directement avant de devenir (ou après avoir été) un film projeté dans une salle de cinéma.

2Ainsi corps et matière, chez Simon, ne vont-ils jamais sans la représentation du corps et de la matière. Les illustrations qui suivent entendent montrer la diversité des façons dont l’un s’articule à l’autre, en se focalisant sur la question du corps.

  • 1 « Une coupe longitudinale de la tête de profil permet de voir les principaux organes, la masse ivoi (...)
  • 2 « De dos on peut ainsi voir : A : le Releveur propre. B : l’Omoplate dépouillée de ses muscles, exc (...)

3L’image figurant le corps est avant tout matériau d’écriture. En témoignent les deux premières illustrations utilisées par Simon lorsqu’il écrit Orion aveugle et Les Corps conducteurs. Sur le mode de l’inscription matérielle d’abord, puisqu’une reproduction de la gravure en couleurs de Jacques Gautier d’Agoty (page i du cahier) accompagne les dernières lignes d’Orion aveugle1. Sur le mode de la citation ensuite, puisqu’il arrive à Simon de reprendre très précisément la légende associée à une gravure d’écorché figurant dans un abrégé d’anatomie du xviiie siècle que possédait Simon (pages ii et iii2).

4Cette porosité du monde et de sa représentation traverse aussi largement le travail photographique de Claude Simon, comme le montrent ces photos d’hommes et de simulacres d’hommes (en l’occurrence des poupées de celluloïd) qui entretiennent entre elles de troublants échos (pages iv à vii).

  • 3 Voir B. Bonhomme, Claude Simon, la passion cinéma, PU du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2011, p. 2 (...)
  • 4 Le court-métrage ainsi que le documentaire consacré à Simon qui l’encadre sont disponibles sur un d (...)

5La représentation du corps par l’image fut aussi au cœur des ambitions cinématographiques du romancier. Celles-ci tournèrent court, on le sait. Outre le scénario de La Route des Flandres qui n’aboutit jamais3, il nous reste un court-métrage de douze minutes issu de Triptyque, intitulé Die Sackgasse (L’Impasse) et réalisé en 1975 pour la télévision allemande par Georg Bense et Peter Brugger, « d’après un scénario de Claude Simon » selon les termes du générique – cette formule, voulue par le romancier, résumant toute l’ambiguïté de ses sentiments à l’égard de cette expérience à laquelle il a pourtant participé4. Le couple de photogrammes issus du film (page viii) manifeste clairement le rôle essentiel du corps au sein du dispositif analogique dans la poétique simonienne.

*

  • 5 Crédit photo : © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Philippe Migeat/Dist. RMN-GP ; pour l’oeuvre : © droits (...)

6Les photographies sont reproduites avec l’aimable autorisation de Réa Simon et du Musée National d’Art Moderne du Centre Pompidou5 qui en a assuré la numérisation. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés.

« Tête d’homme », gravure en couleurs tirée de Jacques Gautier d’Agoty, Myologie complète en couleurs et grandeur naturelle, 1746, Bibliothèque nationale.

« Tête d’homme », gravure en couleurs tirée de Jacques Gautier d’Agoty, Myologie complète en couleurs et grandeur naturelle, 1746, Bibliothèque nationale.

François Tortebat, Abrégé d’anatomie aux arts de peinture et de sculpture, Ouvrage tres-utile et tres nécessaire à tous ceux qui font profession du dessin, J.-B. Crépy, 1760, figure vii (gravure).

François Tortebat, Abrégé d’anatomie aux arts de peinture et de sculpture, Ouvrage tres-utile et tres nécessaire à tous ceux qui font profession du dessin, J.-B. Crépy, 1760, figure vii (gravure).

François Tortebat, Abrégé d’anatomie aux arts de peinture et de sculpture, Ouvrage tres-utile et tres nécessaire à tous ceux qui font profession du dessin, J.-B. Crépy, 1760, septième table.

François Tortebat, Abrégé d’anatomie aux arts de peinture et de sculpture, Ouvrage tres-utile et tres nécessaire à tous ceux qui font profession du dessin, J.-B. Crépy, 1760, septième table.
  • 6 Également publiée dans Phot., p. 80, coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

Claude Simon, « Homme endormi » (épreuve gélatino-argentique ; 30 x 24,3), non datée6.

Claude Simon, « Homme endormi » (épreuve gélatino-argentique ; 30 x 24,3), non datée6.
  • 7 Également publiée dans Phot., p. 39, coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

Claude Simon, « Autre poupée » (épreuve gélatino-argentique ; 30,3 x 24), non datée7.

Claude Simon, « Autre poupée » (épreuve gélatino-argentique ; 30,3 x 24), non datée7.
  • 8 Coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

Claude Simon, photographie (épreuve gélatino-argentique ; 29,9 x 24,2) sans titre et non datée8.

Claude Simon, photographie (épreuve gélatino-argentique ; 29,9 x 24,2) sans titre et non datée8.
  • 9 Coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

Claude Simon, « Sans titre [poupées] » (épreuve gélatino-argentique ; 30 x 24,2), non datée9.

Claude Simon, « Sans titre [poupées] » (épreuve gélatino-argentique ; 30 x 24,2), non datée9.

Photogrammes extraits de Die Sackgasse (L’Impasse), réal. Georg Bense et Peter Brugger, 1975.

Photogrammes extraits de Die Sackgasse (L’Impasse), réal. Georg Bense et Peter Brugger, 1975.
Haut de page

Notes

1 « Une coupe longitudinale de la tête de profil permet de voir les principaux organes, la masse ivoire du cerveau injecté de sang dont les circonvolutions compliquées battent à chaque afflux, la langue violette, les dents, les os poreux et la boule exorbitée de l’œil, livide, enserrée dans ses racines rouges, avec son iris, son cristallin, son corps vitreux, et la mince membrane de la rétine sur laquelle les images du monde viennent se plaquer, glisser, l’une prenant la place de l’autre » (OA, p. 146, et CC, p. 552). Pour une analyse de l’image et de ces lignes, voir dans ce volume l’article d’A. Goulet, « Points aveugles et images différées : les optiques narratives dans Triptyque de Claude Simon » (p. XXX).

2 « De dos on peut ainsi voir : A : le Releveur propre. B : l’Omoplate dépouillée de ses muscles, excepté l’Abaisseur propre. C : l’Abaisseur propre. D : Portion du grand Dentelé… » (CC, p. 526).

3 Voir B. Bonhomme, Claude Simon, la passion cinéma, PU du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2011, p. 237 sq.

4 Le court-métrage ainsi que le documentaire consacré à Simon qui l’encadre sont disponibles sur un dvd accompagnant l’ouvrage de M. Calle-Gruber (éd.), Les Triptyques de Claude Simon ou l’art du montage, Presses Sorbonne nouvelle, 2008. Voir aussi l’article « Cinéma » de B. Bonhomme dans M. Bertrand (dir.), Dictionnaire Claude Simon, Champion, 2013, t. 1, p. 200-204.

5 Crédit photo : © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Philippe Migeat/Dist. RMN-GP ; pour l’oeuvre : © droits réservés.

6 Également publiée dans Phot., p. 80, coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

7 Également publiée dans Phot., p. 39, coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

8 Coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

9 Coll. Centre Pompidou, MNAM-CCI.

Haut de page

Table des illustrations

Titre « Tête d’homme », gravure en couleurs tirée de Jacques Gautier d’Agoty, Myologie complète en couleurs et grandeur naturelle, 1746, Bibliothèque nationale.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 424k
Titre François Tortebat, Abrégé d’anatomie aux arts de peinture et de sculpture, Ouvrage tres-utile et tres nécessaire à tous ceux qui font profession du dessin, J.-B. Crépy, 1760, figure vii (gravure).
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 360k
Titre François Tortebat, Abrégé d’anatomie aux arts de peinture et de sculpture, Ouvrage tres-utile et tres nécessaire à tous ceux qui font profession du dessin, J.-B. Crépy, 1760, septième table.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 520k
Titre Claude Simon, « Homme endormi » (épreuve gélatino-argentique ; 30 x 24,3), non datée6.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 268k
Titre Claude Simon, « Autre poupée » (épreuve gélatino-argentique ; 30,3 x 24), non datée7.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 188k
Titre Claude Simon, photographie (épreuve gélatino-argentique ; 29,9 x 24,2) sans titre et non datée8.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 152k
Titre Claude Simon, « Sans titre [poupées] » (épreuve gélatino-argentique ; 30 x 24,2), non datée9.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 220k
Titre Photogrammes extraits de Die Sackgasse (L’Impasse), réal. Georg Bense et Peter Brugger, 1975.
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
URL http://journals.openedition.org/ccs/docannexe/image/1078/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 153k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Dossier iconographique : matériaux d’écriture », Cahiers Claude Simon, 12 | 2017, 177-179, I-VIII.

Référence électronique

« Dossier iconographique : matériaux d’écriture », Cahiers Claude Simon [En ligne], 12 | 2017, mis en ligne le 07 décembre 2018, consulté le 21 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/ccs/1078 ; DOI : 10.4000/ccs.1078

Haut de page

Droits d’auteur

Cahiers Claude Simon

Haut de page
  • Logo Association des Lecteurs de Claude Simon
  • Logo Presses Universitaires de Perpignan
  • OpenEdition Journals