Navigation – Plan du site

AccueilNuméros16D'une guerre à l'autreAchever le cheval : un problème h...

D'une guerre à l'autre

Achever le cheval : un problème historique et un problème poétique

Horses: a historical problem and a poetic problem
Tiphaine Samoyault
p. 123-136

Résumés

L’autre hécatombe, celle des chevaux morts pendant les deux guerres mondiales, est un des sujets de l’œuvre de Claude Simon. La nouvelle « Le cheval », La Route des Flandres, ou encore L’Acacia présentent le cheval dans la guerre comme un problème. L’hypothèse est que le cheval est chez Simon un signe instable, porteur de valeurs opposées pouvant le placer tantôt du côté du mythe tantôt du côté d’une temporalité déréglée. L’écrivain prend en charge le problème historique du massacre des chevaux dans le conflit mondial pour en faire l’un des enjeux de la poétique touchant à l’expression de ce qui reste et qui ne meurt pas, de ce qui continue de s’exprimer du trou noir de l’histoire dans l’œil « globuleux et doux » d’un cheval.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2022.

Plan

Un cheval, des chevaux : témoigner pour les chevaux
Le cheval, l’écheveau : dire l’impossible de l’expérience

Aperçu du texte

Outre celui des soldats, L’Acacia prend en charge le sacrifice des chevaux, cette « autre hécatombe », comme l’appelle Claude Milhaud dans un livre consacré à la perte de 1 140 000 chevaux et mulets au cours de la première guerre mondiale. Comme l’ensemble de l’œuvre depuis la longue nouvelle intitulée « Le cheval » publiée dans deux numéros des Lettres nouvelles en février et mars 1958, texte magnifique qui est parfois considéré comme une esquisse de La Route des Flandres, le roman de 1989 fait du cheval dans la guerre un problème. Ce qui est l’objet d’une interrogation historique – que faisaient tous ces chevaux au front entre 1914 et 1918 et, a fortiori, en mai 1940 où la cavalerie (le régiment de Simon en tout cas) était censée retarder l’avancée des chars allemands, alors que les progrès de la traction et de la locomotion automobiles auraient dû les rentre obsolètes ? – devient progressivement l’objet de la recherche poétique : comment dire l’absurdité qui a uni dans le massacr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Tiphaine Samoyault, « Achever le cheval : un problème historique et un problème poétique »Cahiers Claude Simon, 16 | 2021, 123-136.

Référence électronique

Tiphaine Samoyault, « Achever le cheval : un problème historique et un problème poétique »Cahiers Claude Simon [En ligne], 16 | 2021, mis en ligne le 28 octobre 2022, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/ccs/3405 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ccs.3405

Haut de page

Droits d’auteur

Cahiers Claude Simon

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search