Navigation – Plan du site

AccueilNuméros11Paroles de lecteurs, paroles d'éc...In memoriam

Paroles de lecteurs, paroles d'écrivains

In memoriam

p. 299

Texte intégral

1Deux figures importantes dont l’œuvre fut liée à celle de Claude Simon sont décédées au cours de l’année 2015.

2Photographe et photoreporter, Mario DONDERO (6 mai 1928 – 13 décembre 2015) est l’auteur d’une œuvre d’une ampleur et d’une importance exceptionnelles. On le connaît surtout en France pour sa célèbre série de clichés pris en 1959 devant le siège des Éditions de Minuit, clichés où l’on reconnait Jérôme Lindon, Samuel Beckett, Robert Pinget, Michel Butor, Alain-Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute, Claude Mauriac, Claude Ollier et Claude Simon, et qui ont largement contribué à ériger le Nouveau Roman en mouvement littéraire, même si cette étiquette a pu à de certains moments être perçue par les romanciers concernés comme aliénante. Mais Mario Dondero était alors bien loin de se douter de la fortune littéraire de ces photos.

3Poète, éditeur et photographe, Denis ROCHE (21 novembre 1937 – 2 septembre 2015) est l’auteur paradoxal d’une œuvre poétique qui expérimente toutes les manières d’épuiser la poésie, de la volatiliser, d’une œuvre de proses qui taillent et découpent les discours, et d’essais sur la photographie comme «  conversation  » avec le temps et le présent des circonstances. Il est également un praticien de la photographie qui la fait jouer comme et avec le texte, ainsi dans ses fragments de photobiographie. Il n’a cessé de se déplacer, de s’écarter violemment des chemins attendus, dans son œuvre comme dans son travail d’éditeur, poursuivi sa vie durant et grâce auquel, notamment dans la collection «  Fiction & Cie  », il a mené sa recherche par auteurs interposés.

  • 1 .
    « Denis Roche/Gilles Mora ; entretien », Les Cahiers de la photographie, spécial Denis Roche, n°  (...)

4Il admirait et aimait l’homme et l’écrivain Claude Simon, dont il avait préfacé le recueil Photographies, 1937-1970, paru chez Maeght en 1992. Comme un écho à la réflexion de l’écrivain, Denis Roche écrit, dans un entretien avec Gilles Mora  : «  La prose est évidemment une poursuite de l’unique et du tout, scandée par l’infinie posture des phrases. C’est toujours la poursuite obstinée du labyrinthe ultime qu’on ne fera jamais, au mieux qu’entr’apercevoir1.  »

5À Mario DONDERO comme à Denis ROCHE, nous avons voulu rendre hommage en reproduisant dans le cahier iconographique deux de leurs clichés de Claude Simon.

Haut de page

Notes

1 .
« Denis Roche/Gilles Mora ; entretien », Les Cahiers de la photographie, spécial Denis Roche, n° 23, 1989, p. 104.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« In memoriam »Cahiers Claude Simon, 11 | 2016, 299.

Référence électronique

« In memoriam »Cahiers Claude Simon [En ligne], 11 | 2016, mis en ligne le 15 septembre 2017, consulté le 04 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ccs/419 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ccs.419

Haut de page

Droits d’auteur

Cahiers Claude Simon

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search