Navigation – Plan du site

AccueilNuméros9Actualité de l'œuvreÉtudes

Actualité de l'œuvre

Études

p. 205-208

Thèse

Chiara FALANGOLA, « Le Roman à images : description et fragmentation chez Claude Simon, Renaud Camus et Pascal Quignard ». Thèse soutenue en juin 2013, University of British Columbia.

Essais

Lambert BARTHÉLÉMY, Fictions contemporaines de l’errance. Peter Handke, Cormac McCarthy, Claude Simon, Paris, Classiques-Garnier, coll. « Perspectives comparatistes », 2012.

Cédric CHAUVIN, Référence épique et modernité, Paris, Champion, 2012.

Lucien DÄLLENBACH, Claude Simon à New York, Genève, Éd. Zoé, 2013.

Judith SARFATI-LANTER, Donner forme au sensible. La perception dans l’œuvre de Peter Handke, Malcolm Lowry et Claude Simon, Paris, Champion, « Bibliothèque de littérature générale et comparée », 2013.

Ouvrages collectifs

Claude Simon, 6. La Réception critique, textes réunis par Ralph SARKONAK, Caen, Lettres Modernes Minard, 2012.

Claude Simon géographe, textes réunis par Jean-Yves LAURICHESSE. Avec des photographies de Pascal Mougin, Paris, Classiques Garnier, 2013.

Dictionnaire Claude Simon, 2 vol., textes réunis par Michel BERTRAND. Avec une préface de Dominique Viart, Paris, Champion, 2013.

Lectures allemandes de Claude Simon, textes réunis par Irene ALBERS et Wolfram NITSCH, PU du Septentrion, « Claude Simon », 2013.

Articles

parus en 2012 :

Stéphane BIKIALO, « L’entre deux chapitre 1, table ronde fictive : Michel Butor, Pierre Michon, Robert Pinget, Francis Ponge, Claude Simon », dans L’Atelier du style. Du manuscrit à l’œuvre publiée, études réunies et présentées par S. Bikialo et S. Pétillon, La Licorne, n° 98, 2012, p. 91-99.

Anne-Lise BLANC, « La Trace, le lointain et l’écho : aspects de la réminiscence dans Le Tramway de Claude Simon », dans L’Ombre du souvenir : littérature et réminiscence du Moyen Âge au XXIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 263-279.

Bérénice BONHOMME, « La Route des Flandres de Claude Simon : du roman au découpage cinématographique », dans La Relecture de l’œuvre par ses écrivains mêmes, t. III, Se relire par l’image, textes réunis par M. Hilsum et H. Védrine, Paris, Kimé (Les Cahiers de Marge), 2012, p. 367-378.

Bérénice BONHOMME, « Claude Simon et le cinéma », dans Quand des écrivains font du cinéma : instantanés critiques, textes réunis par V. Berty et M. Cerisuelo, Paris, Archives Karéline, 2012, p. 97-118.

Alison BOULANGER, « Instabilité, incohérence, indifférence : la métamorphose comme symptôme de crise dans Les Somnambules d’Hermann Broch et La Route des Flandres de Claude Simon », dans Poétiques de la métamorphose dans l’espace germanique et européen, textes réunis par F. Bancaud, K. Winkelvoss, Mont-Saint-Aignan, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2012, p. 277-289.

Anne BOURSE, « Images du temps et inscription de l’événement dans les œuvres de William Faulkner et de Claude Simon », dans TRANS – Revue de littérature générale et comparée, 10, 2012.

Laurent DEMANZE, « Claude Simon : “et à la fin il dit Mélancolie” » dans Le Nouveau Roman en questions 7 : vers une ruine de l’écriture ? 2, textes réunis par J. Faerber, Caen, Lettres modernes Minard, 2012, p. 129-142.

Allan DIET, « Post-scriptum : Simon et Sebald après l’oubli », dans Le Nouveau Roman en questions 7 : vers une ruine de l’écriture ? 2, textes réunis par J. Faerber, Caen, Lettres modernes Minard, 2012, p. 155-180.

Paul DIRKX, « Le Corps autographe : nouvelles hypothèses sur Le Jardin des Plantes de Claude Simon », dans Imaginaires de la vie littéraire, textes réunis par B. -O. Dozo, A. Glinoer et M. Lacroix, Rennes, PUR, « Interférences », 2012, p. 301-312.

Liu HAI KING, « Réflexions sur le temps chez Claude Simon », dans Synergies Chine, 7, 2012, p. 188, 199.

Catherine HAMAN-DHERSIN, « L’échappée belle de Claude Simon », dans Errance (s), bohème (s), passage (s), Aachen, Shaker Verlag et Boulogne-sur-mer, université du littoral-Côte d’opale, « Les Cahiers du littoral », 2012, p. 429-439.

Catherine HAMAN-DHERSIN, « Dialogue en forme de vision nocturne : La Route des Flandres ou le deuil surmonté », dans Littérature narrative et consolation : approches historiques et théoriques, textes réunis par E. Poulain-Gautret, Arras, Artois Presses universités, « Manières de critiquer, études littéraires », 2012, p. 241-253.

Marie HARTMANN, « Le non-sens du temps dans L’Acacia de Claude Simon », dans Écrire, ou la présence du passé, textes réunis par G. Gengembre, Caen, PU de Caen, « Symposia », 2012, p. 197-210.

Bernard HEIZMANN, « Biographie et biographique chez Claude Simon, entre tentation et déni », dans Biographie et roman : actes du colloque de Metz, sept. -oct. 2010, textes réunis par J. -M. Wittmann, Metz, Université Paul Verlaine-Metz, « Recherches en littérature, 7 », 2012, p. 201-212.

Karin HOLTER, « L’une d’elles… ou l’histoire des premiers battements d’aile d’Histoire », dans Isthmes francophones, du texte aux chants du monde : mélanges offerts à Beïda Chikhi, textes réunis par A. Douaire-Banny, Paris, PUPS, « Lettres francophones », 2012, p. 385-392.

Petra JAMES, « La femme en métamorphoses chez Claude Simon et Bohumil Hrabal », dans Poétiques de la métamorphose dans l’espace germanique et européen, textes réunis par F. Bancaud et K. Winkelvoss, Mont-Saint-Aignan, PU de Rouen et du Havre, 2012, p. 291-306.

Hans Peter LUND, « “Jeg har jo oplevet det hele” : “postrealisme” i franske romaner efter Claude Simon », Passage, 67, 2012, p. 21-33.

Marie-Christine MOURIER-MARCHASSON, « Ce quelque chose de marron, Claude Simon et l’irreprésentable », dans Cahiers de l’idiotie, 5, mai 2012.

Eugène NICOLE, « Proust chez Simon », dans Lecteurs de Proust au XXe siècle et au début du XXIe, 2 – Revue des Lettres Modernes – Marcel Proust, 9, textes réunis par J. Brami, Paris, Lettres modernes Minard, 2012, p. 11-26.

Julien PIAT, « Que reste-t-il de la “langue littéraire” ? », dans Revue critique de fixxion française contemporaine, 3, 2012.

Jean-Jacques ROSAT, « Quand Claude Simon réécrit Hommage à la Catalogne », dans Chroniques orwelliennes. « Rationalité, vérité et démocratie », 2012.

Judith SARFATI-LANTER, « Le récit comme seule voie du retour : l’expérience de l’exil dans l’œuvre de Peter Hadke et de Claude Simon », dans Migrations, exils, errances et écritures, textes réunis par C. Alexandre-Garner et I. Keller-Privat, Nanterre, PU de Paris Ouest, « Chemins croisés », 2012, p. 271-284.

parus en 2013 :

Jan BAETENS, « Une vie en cartes postales ? Pour une lecture “contemporaine” d’Histoire de Claude Simon », dans Poétique, 174, novembre 2013, p. 261-271.

Gérard BERTHOMIEU, « Sur une figure critique du roman. La liste des lieux-dits dans La Route des Flandres de Claude Simon », dans Liste et effet de liste en littérature, textes réunis par S. Milcent-Lawson, M. Lecolle et R. Michel, Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 73-96.

Mireille CALLE-GRUBER, « Comment écrire la vie d’une écriture qui procède “à base de vécu” : des perspectives ouvertes par Claude Simon », dans L’Autobiographie entre autres. Écrire la vie aujourd’hui, F. Arribert-Narce et A. Ausoni dir., Berne, Peter lang, 2013.

Jean-Daniel GOLLUT, Joël ZUFFEREY, « Claude Simon : une dialectique de la référence », dans Poétique, 174, 2013, p. 273-287.

Vincent GRACY, « Claude Simon – présent mémoriel, passé sur-vivant », (pdf) dans Secousse, 11, novembre 2013.

Belèn HERNANDEZ MARZAL, « Chronotropes de Claude Simon », dans L’inactualité. La littérature est-elle de son temps, textes réunis par G. Bonnet, Paris, Hermann, « Savoir Lettres », 2013, p. 253-262.

Hans-Peter LUND « Les Géorgiques de Claude Simon. Réécriture, retour et reprise », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte/Cahiers d’Histoire des Littératures Romanes 37, 1-2, 2013, p. 169-186.

Alix TUBMAN-MARY, « L’amour des “délicates choses grises” : quelques variations sur le genre botanique dans la littérature contemporaine, d’André Gide à Claude Simon », Le Genre et ses qualificatifs, études réunies et présentées par Marc HERSANT, Jean-Louis JEANNELLE, Damien ZANONE, La Licorne, n° 105, 2013, p. 347-355.

David ZEMMOUR, Ilias YOCARIS, « Qu’est-ce qu’une fiction cubiste ? La “construction textuelle” du point de vue dans L’Herbe et La Route des Flandres », dans Semiotica, 195, 2013, p. 1-44.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search