Navigation – Plan du site

Instructions aux auteur·rices

Les auteur·rices intéressé·es par une publication dans la revue Carnets de géographes peuvent proposer une contribution dans le cadre de l’appel thématique en cours ou en Varia (chaque rubrique est ouverte à des propositions non thématiques). Ces dernières peuvent alors être soumises au fil de l’eau, en dehors des périodes de soumission prévues pour la partie thématique.

Les propositions de soumission à la publication sont originales et ne peuvent avoir fait l’objet d’une publication ultérieure ou être en cours d’évaluation dans une autre revue scientifique.

Quels articles peut-on soumettre aux Carnets de géographes ?

Les auteur·rices sont invité·es à soumettre leur article en indiquant la rubrique de soumission. Les propositions de contribution aux rubriques Carnets de recherches et Carnets de terrain font l’objet d’une procédure d’évaluation en double aveugle, mobilisant des relecteurs extérieurs et des membres des comités scientifiques et de rédaction de la revue. Les autres propositions (lectures, soutenances) sont soumises à la seule relecture du comité de Direction, chargé de veiller à la cohérence de la proposition avec la ligne éditoriale.

La recherche diffusée par la revue se décline en cinq carnets d’écriture :

1. Les Carnets de débats ouvrent chaque numéro sur les points importants abordés par les auteur·rices dans l’ensemble de la revue. Animés par des chercheurs spécialistes et des chercheurs débutants sur la question, cette rubrique se veut une rencontre, un espace de débats, dont l’issue est un texte court (d’une à quatre pages) qui dégage un certain nombre d’axes de réflexion à travailler, parce qu’ils n’ont pas fait consensus ou bien parce qu’ils demeurent encore trop peu étudiés.

2. Les Carnets de recherches rassemblent quant à eux l’ensemble des articles (de 40 000 à 70 000 signes maximum, tout dépassement sera soumis à une discussion en comité de rédaction) traitant de recherches émergentes. Il s’agit d’accentuer la visibilité des problématiques et objets de recherches originaux, qui n’ont pas fait l’objet de recherches approfondies, ou marginaux parce que délaissés par la discipline. La revue valorise également les recherches contribuant au dialogue de la géographie avec les autres sciences sociales, ainsi que les travaux critiques (sans que cela ne constitue une norme impérative).

3. Les Carnets de terrain sont construits à partir de récits de journées de terrain et de textes soulevant des questions méthodologiques. Ils exposent les « coulisses de la recherche ». Au fondement de la construction des savoirs géographiques, le terrain est considéré comme matrice de nouveaux objets, pratiques et discours de la recherche. Ces carnets offrent la possibilité de diffuser des tons d’écriture moins conventionnels et plus personnels, dans des formats plutôt courts (en deçà de 25 000 signes, tout dépassement sera soumis à une discussion en comité de rédaction).

4. Les Carnets d’enseignements rassemblent des témoignages réflexifs sur les pratiques pédagogiques dans les espaces où des savoirs géographiques peuvent être mobilisés. La rubrique publie des textes plutôt courts (moins de 25 000 signes) émanant d’enseignante ou enseignant du premier degré, du secondaire ou du supérieur (départements de géographie mais aussi IUT carrières sociales, tourisme, aménagement, etc.), ou encore d’intervenante ou d’intervenant dans des structures d’éducation populaire ou d’animation socio-culturelle. Les articles articulent la présentation de l’expérience pédagogique avec une réflexion sur les conditions matérielles et les enjeux sociaux de sa mise en œuvre.

5. Les Carnets de lectures proposent une sélection d’ouvrages à travers des comptes-rendus de lecture, sous plusieurs formes :

  • Un point de vue critique sur un ouvrage de sciences sociales en langue française ou étrangère. Les comptes-rendus portant sur des publications non-francophones seront particulièrement appréciés afin de rendre compte de problématiques peu visibles dans la géographie française.

  • Un entretien critique avec un auteur·rice d’ouvrage récent. Cette rubrique accueille aussi des comptes-rendus de productions non académiques (romans, films, essais, etc.).

6. Les Carnets de soutenances souhaitent être un tremplin pour les jeunes docteurs à travers l’annonce des thèses soutenues. Chaque compte-rendu de thèse soutenue est accompagné d’un texte critique court (3 à 5000 signes) sur la problématique et l’aire géographique traitée.

Comment soumettre un article ?

Les articles devront être accompagnés d’une présentation succincte de l’auteur·rice (mentionnant l’institution de rattachement, le statut, ainsi que son contact courriel).

L’article doit être accompagné de quatre "mots clés" et d’un résumé, en français et en anglais.

Ces documents doivent être envoyés à la revue sous forme électronique à l’adresse : carnets.de.geographes@gmail.com

Comment rédiger et mettre l’article en forme ?

La longueur de l’article

Les articles destinés aux rubriques Carnets de recherches, comptent entre 40 000 et 70 000 signes, tout dépassement sera soumis à une discussion en comité de rédaction.

Les articles destinés à la rubrique Carnets de terrain comptent 25 000 signes maximum, tout dépassement sera soumis à une discussion en comité de rédaction.

Les articles destinés aux Carnets de soutenances compte entre 3 000 et 5 000 signes.

Les articles destinés aux autres rubriques peuvent être de formats variables, plutôt courts (d’une à quatre pages) pour les Carnets de débats et les recensions simples pour les Carnets de lectures ; les textes peuvent être plus longs si nécessaires.

La mise en forme de l’article

Les articles doivent être rédigés avec un recours minimal, voire nul, à la mise en forme proposée par les logiciels de rédaction tels que word.

Deux niveaux de titre sont acceptés.

La bibliographie

Pour les références dans le texte :
Nom de l’auteur·rice en minuscules entre parenthèses (Chivallon, 2008).
Pour les citations dans le texte d’un·e auteur·rice avec numéro de page, (2008 : 59).
Citation en langue étrangère : traduire la citation dans le corps du texte et placer l’extrait en version originale en note de bas de page.

La bibliographie figure à la fin de l'article. Ne pas ajouter de tiret. Elle doit respecter les normes suivantes :

Pour un ouvrage :
GINTRAC C., GIROUD M. (2014), Villes contestées. Pour une géographie critique de l’urbain, Paris, Les Prairies Ordinaires, 408 p.

Pour les articles scientifiques :
MICHALON B. (2015), « L’espace intérieur de la rétention. Policiers et retenus : travailler et habiter dans un lieu d’enfermement des étrangers en Roumanie », Annales de géographie, vol. 702-703, no. 2, pp. 208-230.

Pour les chapitres d’ouvrages :
HARVEY D. (1995), « The Environment of Justice », in Merrifield A., Swyngedouw E., The Urbanization of Injustice, London, Lawrence & Wishart, pp. 65-­99.

Dans le cas de références qui sont accessibles en ligne, passez à la ligne et mettez le lien. Indiquez la date d’accès à l’article.

Les illustrations

Les illustrations doivent être fournies également en fichiers joints, sous le format jpeg.

Toutes les figures sont numérotées en chiffres arabes. Leur titre est placé devant la figure et la source en dessous. Elle doit indiquer la date et l’auteur·rice.

Les Carnets de soutenances

Titre de la thèse en minuscule, 14

Nom de l’auteur en minuscule, police times new Roman, 12

Corps du texte en police times new Roman 12, interligne simple, justifié (Il est recommandé de ne pas avoir de paragraphes trop longs pour faciliter la lecture en ligne)

En plus du texte, l’auteur remplira la fiche informative suivante

Fiche informative

Lien électronique si la thèse est disponible en ligne
A noter ici en times new Roman 10

Discipline
A noter ici en times new Roman 10

Directeur
A noter ici en times new Roman 10

Université
A noter ici en times new Roman 10

Membres du jury de thèse, soutenue le XX .... XXXX
Membre 1
Membre 2
Membre 3, etc.

Situation professionnelle à l’issue de la thèse
A noter ici en times new Roman 10

Courriel de l’auteur
A noter ici en times new Roman 10 / remplacer le @ par [at]

  • Logo Centre d'études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals