Navigation – Plan du site

AccueilNuméros101Mythe des origines et réalités (g...Auguste, les figures d’un prince ...

Mythe des origines et réalités (géo)politiques : la Mostra Augustea della Romanità (1937-1938)

Auguste, les figures d’un prince à prendre pour modèle ?

Augustus, a multi-faceted role model
Christine Hoët-Van Cauwenberghe
p. 13-36

Résumés

Auguste est une des grandes figures de l’Antiquité par un règne long, fondateur d’un nouveau régime, le Principat. Les figures de ce prince sont multiples et la réception de chacune de ses images a fait l’objet d’un discours politique aussi bien dans l’Antiquité qu’à travers l’histoire. Benito Mussolini a eu à cœur de s’approprier l’héritage politique et culturel de ce prince hors normes. Il a voulu se mettre en continuité avec ce génie de la communication et de l’administration.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2021.

Plan

Auguste et la métamorphose mémorielle d’une « figure » majeure de l’Antiquité
Auguste incarne Rome, la Ville devient éternelle
Auguste imperator ? Empereur !

Aperçu du texte

À Rome, pendant la construction du sanctuaire, on plaça une image de lui (Auguste) en or couchée sur un lit dans le temple de Mars, et tous les hommages qui devaient, dans la suite, être rendus à sa statue, furent dès lors accordés à cette image.
Dion Cassius, Histoire romaine, 56, 46, trad. E. Gros

À travers l’histoire, les princes, les chefs d’État, légitimes ou non, ont toujours cherché à élaborer un discours qui leur permette de renforcer, voire de justifier, l’étendue de leur autorité. La construction de leur image va souvent de pair avec un ou des modèles dont ils s’inspirent et qu’ils s’approprient. Dans cette perspective, les figures antiques se révèlent d’excellents supports de la mémoire et se trouvent alors dans des contextes historiques totalement nouveaux. Ainsi, la figure d’Alexandre est-elle la plus populaire au Moyen-Âge et à la Renaissance, comme les travaux de Catherine Gaullier-Bougassas l’ont montré ; son image subit des mutations : figure héroïque et royale, elle ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Hoët-Van Cauwenberghe, « Auguste, les figures d’un prince à prendre pour modèle ? », Cahiers de la Méditerranée, 101 | 2020, 13-36.

Référence électronique

Christine Hoët-Van Cauwenberghe, « Auguste, les figures d’un prince à prendre pour modèle ? », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 101 | 2020, mis en ligne le 15 juillet 2021, consulté le 19 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/cdlm/13546 ; DOI : https://doi.org/10.4000/cdlm.13546

Haut de page

Auteur

Christine Hoët-Van Cauwenberghe

Christine Hoët-van Cauwenberghe, agrégée d’histoire, docteure en histoire et civilisation, habilitée à diriger les recherches en histoire romaine est maître de conférences à l’université de Lille et membre du laboratoire Halma UMR 8164. Elle travaille sur l’histoire politique et sociale de l’Empire romain, de la fin de la République et du Haut-Empire. Elle s’intéresse notamment à la figure des princes et à la réception de leur image et a, entre autres, co-dirigé l’ouvrage Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien, paru aux Presses Universitaires du Septentrion en 2020.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search