Pour citer cet article

Référence électronique

M’hamed Oualdi, « Le retrait après la disgrâce : Les Khaznadār à Tunis dans la seconde moitié du XIXe siècle », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 82 | 2011, mis en ligne le 15 décembre 2011, consulté le 26 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/cdlm/5748

Référence papier

M’hamed Oualdi, « Le retrait après la disgrâce : Les Khaznadār à Tunis dans la seconde moitié du XIXe siècle », Cahiers de la Méditerranée, 82 | 2011, 325-340.