Navigation – Plan du site

AccueilNuméros49Éditorial

Texte intégral

1De Baltimore à l’Australie, de la mer d’Azov à la Méditerranée orientale, de la Serbie à Chypre, cette année, par leur envergure historique et l’espace diasporique des habitants des Balkans, les Cahiers balkaniques, ont pris une envergure géographique certaine. Ils sont restés également fidèles à leur volonté d’éclairer tous les aspects disciplinaires de la région, linguistique, littérature, droit constitutionnel, peinture, culture, histoire, identité… En revanche, exceptionnellement, et contrairement au numéro 48 entièrement consacré au même sujet, ce numéro ne compte pas de thème principal en raison des bouleversements entraînés par les mesures sanitaires prises pour limiter la COVID, c’est-à-dire la suppression d’une Journée d’étude. Néanmoins, nos chercheurs ont poursuivi leurs travaux qui sont venus alimenter ce numéro 49.

2Nous retrouvons donc, dans ce volume, nos collaborateurs de fond, Faruk Bilici, Joëlle Dalègre et Nicolas Pitsos, nous retrouvons également Marko Božić qui a déjà participé aux numéros 42 et 43, en nous éclairant sur les principes, les origines et les théories du droit constitutionnel serbe, et Eleni Tsitsianopoulou qui, dans le numéro 46, avait commencé de nous initier aux spécificités grammaticales de la langue grecque des papyrus égyptiens. Enfin, nous accueillons quatre auteures nouvelles, Demetra Demetriou, Alexandra Kouroutaki, Aikaterini Lykoudi et Mélanie Nittis. Elles nous font voyager de Chypre à la Crète en passant par Athènes, New York et Baltimore. La première d’entre elles nous présente depuis Chypre une auteure contemporaine peu connue en France, tandis qu’Alexandra Kouroutaki nous donne à voir une peintre crétoise du xxe siècle, représentante d’un art à la fois naïf et régionaliste ; Aikaterini Lykoudi se concentre sur les monuments ottomans subsistant dans l’Athènes contemporaine et Mélanie Nittis, dont les travaux remarquables sur la musique du village d’Olympos à Karpathos viennent d’être primés, nous parle de la survie des identités locales en diaspora, un phénomène quasi systématique en Grèce. Nous découvrons ainsi des personnages nouveaux, le colonel George Devine Treloar, la peintre Thalia Kalligianni ou Giannis Préaris, le cordonnier responsable de radio-Olympos. Il faut ajouter que l’actualité internationale vient donner un relief particulier à l’article de Faruk Bilici sur la mer Noire qui fut « la porte du harem », avant que les Russes veuillent se l’attribuer…

3Ce catalogue, que l’on peut qualifier de varia par la diversité des sujets traités, montre ainsi la pluridisciplinarité de notre revue affirmée depuis sa création en 1981.

4Bonne lecture à tous.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joëlle Dalègre, « Éditorial »Cahiers balkaniques [En ligne], 49 | 2023, mis en ligne le 05 janvier 2023, consulté le 28 mars 2023. URL : http://journals.openedition.org/ceb/18929 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ceb.18929

Haut de page

Auteur

Joëlle Dalègre

Inalco-PLIDAM

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search