Navigation – Plan du site

Archevêque orthodoxe de Chypre de 1950 à sa mort, président de la République chypriote de 1959 à sa mort. Il lutte dès 1948 pour l’indépendance de son île politiquement et en aidant l’EOKA contre les Britanniques qui l’exilent aux Seychelles comme « terroriste » en 1956. Il participe aux négociations qui conduisent à l’indépendance de l’île et à la création du nouveau régime. Participant au mouvement des non‑alignés, soucieux de maintenir l’indépendance de son île, mais à l’avantage de la majorité chypriote grecque, il se heurte à la fois aux Chypriotes turcs et aux nationalistes grecs et Chypriotes grecs. Ayant échappé au coup d’État de juillet 1974, il reprend son poste en décembre et conduit les négociations avec les Chypriotes turcs jusqu’à sa mort en 1977.

Article

Retour à l’index