Navigation – Plan du site

Journaliste au Times of Cyprus, il est membre de l’EOKA, membre du Parlement chypriote en 1970 et membre de l’EOKA B ; cette dernière le choisit comme président de la République après la tentative d’assassinat de Makarios. Il le fut pendant huit jours. Après le retour de Makarios et du gouvernement à Chypre, il fut condamné à vingt ans de prison, il en fit trois, puis fut envoyé en France pour raisons médicales, revint à Chypre en 1990, effectua à nouveau trois ans de prison et fut gracié en 1993. Il revint alors au journalisme.

Article

Retour à l’index