Navigation – Plan du site

AccueilNuméros3Les mots entre langue et discoursRéférences bibliographiques

Les mots entre langue et discours

Références bibliographiques

p. 75-78

ANASTASSIADI, A. (ANAΣTAΣIAAH, A.)(1977) : « H Nεoελληνική. στŋ

Διíκŋσŋ », dans ІІqσßλήματα μεταγλωτųσųσύ στŋ Nεoελληνική γλώσσα, Еταιqεíα ∑лαυδών ΝεοελληνικούПολιιοµ και ГενιικήζПαιδεíαζ, Iδυτής Σχολή Мωqαίτη, Αθήνα.

AUTHIER-REVUZ, J. (1992) : Les non-coïncidences du dire et leur représentation méta-énonciative. Thèse de doctorat d’État, Université Paris VIII, Saint-Denis.

AUTHIER-REVUZ, J. (1994) : Ces mots qui ne vont pas de soi, Larousse, Paris (version abrégée de la thèse de doctorat).

BEACCO, J.-C. (1992) : « Les genres textuels dans l’analyse du discours : écriture légitime et communautés translangagières » dans Langages 105, Larousse, Paris.

BEAUNE, J.-C. (1988) : « La vulgarisation scientifique: l’ombre des techniques » dans Jacobi, D. et Schiele, B., dir. : Vulgariser la science, le procès de l’ignorance, Champ Vallon, diffusion PUF, Paris.

BENVENISTE, É. (1966) : « Formes nouvelles de la composition nominale » dans Problèmes de linguistique générale 2, Gallimard, Paris.

CHEVALIER, J.-C. et KUENTZ, P., dir. (1972) : « Langage et histoire », Langue française 15, Larousse, Paris.

CHRISTIDIS, CH. (XPHΣTIΔHΣ, Xq.) (1977) : « H Nεoελληνική στα Νομικά », dans Пqοβλήματα μεταγλωτισμού στη Νεοελληνική γλώσσα, Еταιqεία Σπουδών Νεοελληνικού Πολιτισμού και Гενικής Πατιδείας, Іδqυτής : Σχολή Μωqαίτη, Αθήνα.

CORBIN, D. (1991) : « La formation des mots, structures et interprétations », Lexique 10, Presses Universitaires, Lille.

COURTINE, J.-J. (1981) : « Analyse du discours politique », Langages 62, Larousse, Paris.

COURTINE, J.-J. (1989) : Corps et discours. Thèse de doctorat d’État sur travaux, présentation, Université Paris X, Nanterre.

DANON-BOILEAU, L. et MOREL, M.-A., dir. (1992) : La deixis, PUF, Paris.

DISCOSS 3,1987, Paris.

DRLAV 40, 1989, Université Paris VIII.

ESTAVEL, J. (1987) : « C’est le sujet qui fait l’action exprimée par le verbe, ou les mésaventures d’un élève de BEP mécanique automobile » dans LINX 16, Université Paris X, Nanterre.

FORIS, V. et ANASTASSIADI, A. (ΦOPHΣ, B., ANAΣTAΣIAΔH, A.)(1982) : Σεμινάqιο για τη νεοελληνική γλώσσα ατα κοινοτικά κείμενα, Επιτqοπή Ευqωπαϊκών Κοινοτήτων, Τμήμα Ελληνικής Μετάφqασης, Επιτqοπή Гλώσσας, Вqυξέλλες.

GALISSON, R. (1991) : De la langue à la culture par les mots, CLE international, Paris.

GRÉSILLON, A. (1983) : « Mi-fugue, mi-raison, dévaliser les mots-valises » dans DRLAV 29, Université Paris VIII, Saint-Denis.

GUILBERT, L. (1973) : « La spécificité du terme scientifique et technique » dans Langue Française 17, Larousse, Paris.

HANDWERKER, B. (1989) : « Savoir lexical, savoir expert. Problèmes de représentation » dans DRLAV 40, Université Paris VIII.

JACOBI, D. (1986) : Diffusion et vulgarisation, itinéraires du texte scientifique, Les Belles Lettres, Paris.

JACOBI, D. et SCHIELE, B., dir. (1988) : Vulgariser la science, le procès de l’ignorance, Champ Vallon, diffusion PUF, Paris.

KAVADIA-SYMEONIDI, A et TSITSA, M. (KABBAΔIA-ΣYMEΩNIΔH, A. – TΣITΣA,M.) (1983) : « Applications de l’approche communicative à un public universitaire » dans MEΛETEΣ-EPEYNA, vol. 2, AGLA, Thessaloniki.

KLEIBER, G. (1984) : « Dénomination et relations dénominatives » dans Langages 76, Larousse, Paris.

KOCOUREK, R. (1982) : La langue française de la technique et de la science, Oscar Brandstetter Verlag, Wiesbaden, diffusion en France : La Documentation française, Paris.

KOUTSIVITIS, V. (1988) : La traduction juridique. Thèse de doctorat, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris.

KOSKAS, E et KREMIN, H, dir. (1984) : « La dénomination », Langages 76, Larousse, Paris.

Langue française 17 (1973), 43 (1979), 53 (1982), 64 (1984), 73 (1987), Larousse, Paris.

LEDERER, M. (1994) : La traduction aujourd’hui, Hachette, Paris.

Les Carnets du CEDISCOR 1 (1992) : Un lieu d’inscription de la didacticité : les catastrophes naturelles dans la presse quotidienne, Presses de la Sorbonne nouvelle, Paris.

MAINGUENEAU, D. (1992) : « Le “tour” ethnolinguistique de l’analyse du discours » dans Langages 105, Larousse, Paris

MALDIDIER, D., dir. (1986) : « Analyse de discours. Nouveaux parcours », Langages 81, Larousse, Paris.

MARTIN, R. (1983) : Pour une logique du sens, PUF, Paris.

MILNER, J.-C. (1982) : Ordres et raisons de langue. Seuil, Paris.

MOIRAND, S. (1992) : « Des choix méthodologiques pour une linguistique de discours comparative » dans Langages 105, Larousse, Paris.

MOIRAND, S., ALI BOUACHA, A., BEACCO J.-C. et COLLINOT, A., dir. (1993) : Parcours linguistiques de discours spécialisés. Actes du colloque organisé en Sorbonne les 22-23-24 septembre 1992, Peter Lang, Berne/Berlin/Francfort/New York/Paris/Vienne.

MORTUREUX, M.-F. (1984) : « La dénomination, approche socio-linguistique » dans Langages 76, Larousse, Paris.

MORTUREUX, M.-F. (1987) : « Les résistances à la néologie terminologique. Système lexical et facteurs socio-culturels » dans Meta, vol. 32, 3, Presses de l’Université, Montréal.

MORTUREUX, M.-F. (1988a) : « L’ambiguïté dans les paraphrases des termes scientifiques », dans Fuchs, C, dir..L’ambiguïté et la paraphrase, Publications de l’Université, Caen.

MORTUREUX, M.-Fr. (1988b) : « La vulgarisation scientifique: parole médiane ou dédoublée » dans Jacobi, D. et Schiele, B., dir..Vulgariser la science, le procès de l’ignorance, Champ Vallon, diffusion PUF, Paris.

MORTUREUX, M.-F. (1988c) : « La terminologie est-elle un obstacle à la vulgarisation ? » dans Terminologie et technologies nouvelles, Office de la langue française et Commissariat général de la langue française, Québec.

MORTUREUX, M.-F. (1988d) : « L’image de la culture technique dans le journal le Monde »dans Cibles 17, Nantes.

MORTUREUX, M.-F. (1988e) : « Vocabulaire scientifique et circulation du savoir » dans Protée vol. 16, 3, Université du Québec, Chicoutimi.

MORTUREUX, M.-F. (1993a) : « Paradigmes désignationnels » dans Semen 8, Université de Franche-Comté/Les Belles Lettres, Paris.

MORTUREUX, M.-F. (1993b) : « Comment peut-on définir la propriété d’un mot ? » dans Moirand, S. et autres, dir. : Parcours linguistiques de discours spécialisés, Peter Lang, Berne.

MORTUREUX, M.-F. dir. (1982) : « La vulgarisation », Langue française 53, Larousse, Paris.

MORTUREUX, M.-F., dir. (1990) : « L’hyponymie et l’hyperonymie », Langages 98, Larousse, Paris.

MORTUREUX, M.-F. et PETIT, G. (1989) : « Fonctionnement du vocabulaire dans la vulgarisation et problèmes de lexique » dans DRLAV 40, Université Paris VIII.

NORMAND, C, dir. (1990) : La quadrature du sens, PUF, Nouvelle Encyclopédie Diderot, Paris.

ORSELLE de CLINCHAMPS, F. (1981) : Le vocabulaire scientifique et technique de la classe de sixième. Mémoire de maîtrise, Université Paris X, Nanterre.

PANTAZOPOULOS, N. (ΠANTAZOПOΟΥΛΟΣ, N.) : Ιστοqία του Ελληνικού Δικαίου, Σάκκουλας, Αθήνα/Θεσσαλονίκη.

PETIOT, G. (1990) : « Entre le consensus et les divergences : “Liberté(s)” dans les discours politiques » dans La quadrature du sens, PUF, Paris.

PETIOT, G. (1994) : « Les mots de l’écologie » dans Mots, Fondation des Sciences politiques, Paris, à paraître.

PETIT, G. (1988) : Vocabulaire courant/terme technique : qu’est-ce que un timbre ? Mémoire de maîtrise, Université Paris X, Nanterre.

PETIT, G. (1989) : Dénomination/désignation, approches du paradigme désignationnel de “timbre-poste”. Mémoire de DEA, Université Paris X.

PETIT, G. (1993) : Étude lexicologique du discours sur le timbre-poste depuis 1849. Thèse de Doctorat, Université Paris X.

PEYTARD, J. et MOIRAND, S., dir. (1993) : « Configurations discursives », Semen 8, Université de Franche-Comté/Les Belles Lettres, Paris.

PUTNAM, H. (1985, traduction) : « Signification, référence et stéréotype » dans Philosophie 5, Éditions de Minuit, Paris.

RAYMONDIS, L.-M. et LE GUERN, M. (1977) : Le langage de la justice pénale, C.N.R.S., Paris.

REBOUL, S. (1988) : La formation du vocabulaire de la télématique : le mot Minitel. Mémoire de DEA, Université Paris X.

REBOUL, S. (1994) : Le vocabulaire de la télématique. Thèse de Doctorat, Université Paris X, Nanterre.

REY, A. (1975) : « Essai de définition du concept de néologie », Lévis.

REY, A. (1976) : Théories du signe et du sens, Klincksieck, Paris.

REY, A. et DELESALLE, S. (1979) : « Problèmes et conflits lexicographiques » dans Langue Française 43, Larousse, Paris.

SCHIELE, B., dir. (1988) : « La divulgation du savoir », Protée, vol. 16, 3, Université du Québec, Chicoutimi.

SÉRIOT, P. (1986) : « Langue russe et discours politique soviétique: analyse des nominalisations » dans Langages 81, Larousse, Paris.

SIBLOT, P. (1992) : « Ah ! Qu’en termes voilés ces choses-là sont mises » dans Mots 30, Fondation des Sciences politiques, Paris.

SOURIOUX, J.-L. et LERAT, P. (1975) : Le langage du droit, PUF, Paris.

SPILLNER, B. (1992) : « Textes médicaux français et allemands » dans Langages 105, Larousse, Paris.

TAMBA-MECZ, I. (1988) : La sémantique, PUF, Que sais-je ?, Paris.

TSITSA, M. (1988) : Étude comparée de la langue de droit civil chez les journalistes spécialisés, les juristes et les non-juristes. Thèse de doctorat, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris.

VAVOUSKOS, K. (1952) : L’influence du droit français sur le Code civil hellénique de 1952. Thèse de doctorat, Faculté de droit, Université de Paris.

  • Logo Presses Sorbonne Nouvelle
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search