Navigation – Plan du site

Consignes aux auteurs pour les contributions en français

Envoi des manuscrits

Les auteurs sont priés de faire parvenir leur manuscrit au(x) responsable(s) de numéro sous la forme d’une version électronique (et éventuellement, sur demande des responsables, d’un exemplaire papier). Effectuer la saisie avec le programme Word ou son équivalent Open Office. Indiquer par écrit la version du programme utilisée – y compris le type d’ordinateur.

L’adresse personnelle, les coordonnées téléphoniques et l’adresse e-mail seront mentionnées au bas de la dernière page.

Résumés et mots-clés seront remis au(x) responsable(s) de numéro en même temps que la contribution.

Nombre de signes

En règle générale, le volume du manuscrit n’excédera pas 36 000 signes (espaces et notes compris), ce qui correspond à 12 pages environ en format 16 x 24. Tout dépassement, de même que l’ajout d’illustrations, fera l’objet d’un accord préalable avec le(s) responsable(s) du numéro.

Résumés

La contribution sera accompagnée d’un résumé d’environ 1 000 signes (espaces compris) en français, en allemand et en anglais.

Ne pas oublier de traduire titre et sous-titre dans leur intégralité.

Mots-clés

Choisir 5 mots-clés et les proposer dans les 3 langues.

La rédaction se réserve toutefois la possibilité de modifier légèrement les mots-clés choisis, dans le souci d’une meilleure cohérence éditoriale et d’un meilleur référencement de l’article sur Internet.

Dénomination : mots-clés, Schlagwörter, keywords

Choix et classement

  • Identiques dans les 3 langues.

  • Ne pas omettre le plus évident (ex. : le nom de l’écrivain sur lequel porte l’article).

  • Aller du général au particulier.

  • Éviter les coordinations (ex. : Kant et le mensonge).

Présentation

  • Noms propres sous la forme : Nom (Prénom). La particule éventuelle sera incluse dans la parenthèse. Ex. : Humboldt (Alexander von).

  • Pour le français et l’anglais, capitale aux noms propres seulement (initiale en bas de casse).

  • Séparation des mots-clés par des virgules.

  • Pas de point à la fin.

Présentation

Format A4.

Mentionner : titre de la contribution, au-dessous nom de l’auteur, au-dessous université de rattachement (trois lignes différentes) et, le cas échéant, le centre de recherche.

Préciser la hiérarchie des titres (pas de numérotation, jouer sur la taille des caractères et sur italiques/gras).

Paragraphes : 12 points (interligne simple). Pas d’espacement entre les paragraphes.

Pour débuter un paragraphe, aller à la ligne : n’utiliser ni tabulation, ni espace(s), ni retrait.

Notes de bas de page : 10 points (sauf exception, les notes n’occuperont pas plus du 1/5e de la page).

Citations

Insertion dans le texte

Citations de moins de trois lignes

Dans le corps du texte entre guillemets français et en caractères romains.

Ex. : Le gouverneur de la colonie lui avait alors recommandé de ne pas se marier et devant son refus d’obtempérer l’avait noté comme « individu dangereux à éviter d’employer dans un poste de commandement ». Cela valut à Feral d’être toujours administrateur adjoint de troisième classe cinq ans après sa sortie de l’école.

Citations de plus de trois lignes

Passer une ligne et en caractères 10 points. Ne pas les mettre entre guillemets. Elles seront placées en retrait lors de la mise en page.

Ex. : L’exercice de la tournée était ainsi le cœur même du métier d’administrateur, comme l’a exprimé mieux que quiconque Robert Delavignette :

Quand je raisonne sur le métier de chef de circonscription et qu’après l’avoir pratiqué, j’essaie de l’enseigner, c’est dans la tournée de village à village que je trouve son principe essentiel et son charme particulier. […]

De l’administrateur colonial, il était aussi attendu une disponibilité de tous les instants et une santé de fer.

Traduction des citations en langue étrangère

Citations de moins de trois lignes

Traduction en français et mention en note de la citation originale.

Il ne peut être dérogé à ce principe que lorsque le commentaire renvoie très précisément à des faits de langue.

Citations de plus de trois lignes

En allemand : pas de traduction (l’allemand et le français sont les deux langues de publication des CEG).

Dans une langue autre que l’allemand : traduction en français et mention en note de la citation originale.

Crochets

Sont à placer entre crochets [ ] : les omissions dans les passages cités […], les ajouts ou commentaires à l’intérieur d’une citation.

Ponctuation

Pas d’espace avant la virgule et le point.

Espace insécable avant ; : § ? !

Ne pas confondre le trait d’union (-) et le tiret (–).

Pas d’espace avant, espace après /, sauf pour indiquer des proportions (1/2, 3/4).

La ponctuation qui termine un passage cité s’efface devant la ponctuation de la phrase où la citation est insérée :

  • Au proverbe qui affirme « Tel père, tel fils », il est facile de répondre par « À père avare, fils prodigue ».

  • La jeune femme assure qu’« il est venu hier soir ».

  • A-t-il dit : « Je reviendrai » ?

Exceptions :

Points d’interrogation et d’exclamation :

  • Il disait : « Partons ! », mais elle ne bougeait pas.

  • « Avez-vous une scie ? », demanda Arsène.

Citation introduite par deux-points et qui clôture la phrase :

  • Il a dit : « Je reviendrai. »

  • A-t-il dit : « Reviendrai-je ? »

Sauf lorsque citation et phrase d’accueil se terminent par deux signes de ponctuation différents :

  • A-t-il dit : « Quel grand malheur ! » ?

Guillemets anglais pour une citation dans une citation ou pour indiquer ironie, prise de distance, emploi d’un terme dans une acception particulière :

  • « Le cercle “convivial” sera-t-il ouvert par temps de neige ? »

  • Au socialisme réellement existant s’oppose la “réalité existante” vécue par la population.

Italique

Titres d’œuvres et de périodiques (mais titres d’articles en romain et entre guillemets)

Locutions latines et mots étrangers

  • a fortiori, a priori, ibid., op. cit., idem, passim, supra, in fine

  • La langue française fait mal la différence entre les notions allemandes de Heimat et de Vaterland.

Noms d’institutions (au sens large) allemandes

  • une représentation à la Volksbühne.

Dans un texte en caractères italiques, ces mots apparaîtront en romain.

Majuscules

Toutes les majuscules seront accentuées (vérifier réglage dans Word)

  • Marcel Proust, À la recherche du temps perdu

Titre d’œuvre ou de périodique en français (règles de l’Imprimerie nationale)

  • Majuscule au premier mot si le titre ne commence pas par un article défini ou si le titre est une phrase.
    Vingt ans après, Les dieux ont soif, Une saison en enfer, À la recherche du temps perdu

  • Majuscule au premier substantif et aux mots qui le précèdent si le titre commence par l’article défini.
    La Légende des siècles, Les Trois Mousquetaires, Les Fleurs du mal, Les Misérables, Le Père Goriot, L’école des femmes, Le Savant Cosinus, Le Crabe aux pinces d’or

  • Titres de structure « A et B » : même principe que ci-dessus pour A et pour B.
    Le Vieil Homme et la Mer, Guerre et Paix

Notes

Les notes sont à mettre en bas de page, en numérotation continue.

Une note se supprime en effaçant son appel de note et non son contenu en bas de page.

Les appels de notes précèdent toujours la ponctuation (le point, la virgule, le point-virgule et les deux-points).

  • Le cercle sera ouvert1 […]

  • Le cercle sera-t-il ouvert1 ?

  • Le cercle sera ouvert1

  • « Le cercle sera ouvert1 ».

Abréviations

Se limiter aux plus courantes et, dans le cas d’abréviations spécifiques, les indiquer dès la première occurrence. Éviter les abréviations imprécises du type « sq. »…

  • volume            vol. II

  • tome               t. IV

  • chapitre           chap. V

  • numéro            n° 10

  • page                p. 4, p. 299-302. Ne jamais employer pp. 

« cf. », « etc. » en caractères romains.

Dans les indications de dates, écrire le nom des mois en toutes lettres.

Chiffres

Les nombres sont écrits en toutes lettres, sauf les dates et les calculs.

Les siècles sont notés en chiffres romains dans un texte ou un titre en français : le XIXe siècle

Les exposants ordinaux sont : er, re, e (François Ier, Catherine Ire).

Références bibliographiques en note de bas de page

N.B. Lorsqu’il est fait référence à des ouvrages de langue allemande, « Hrsg. / hrsg. von », « Band » et « S. » doivent être traduits en français.

Première mention

Cas général

Prénom Nom, Titre d’ouvrage, lieu (dans la langue d’origine), maison d’édition, date, page.

  • Mentionner jusqu’à trois auteurs (séparés par une virgule) ; au-delà : et al. (pour et alii).

  • Pour les références en français et la traduction de « Hrsg./ hrsg. » dans les références en allemand, ne pas confondre « dir. » (ouvrage collectif) et « éd. » (édition scientifique) (cf. exemples 4 et 5).

  • Séparer plusieurs maisons d’édition, plusieurs villes par : / (pas d’espace avant, espace après).

  • Mention de la 1re éd. d’un ouvrage (si souhaitée) : entre crochets, après la date de l’éd. consultée.

  • Indication d’une collection : éditeur (coll. « … »).

  • Indication t. ou vol. après titre (le cas échéant après éditeur, cf. exemple 5).

Otto Weininger, Geschlecht und Charakter, Wien/ Leipzig, Braumüller, 1920, p. 349.

Barbara Frischmuth, Amoralische Kinderklapper, Frankfurt a. Main, Suhrkamp, 1975 [1969].

Jean-Paul Sartre, L’Être et le Néant. Essai d’ontologie phénoménologique, Paris, Gallimard (coll. » Tel »), 1976, p. 85.

Sylvie Caucanas, Rémy Cazals, Nicolas Offenstadt (dir.), Paroles de paix en temps de guerre, Toulouse, Privat, 2006.

Friedrich Schiller, Werke und Briefe, in Schiller, Historische Schriften und Erzählungen, éd. par Otto Dann, t. II, Frankfurt a. Main, Deutscher Klassiker Verlag, 2002, p. 444.

Contribution à un ouvrage collectif

Prénom Nom, « Titre d’article », in Prénom Nom, Titre d’ouvrage, lieu, maison d’édition, date, page.

François Roth, « Les Luxembourgeois en Lorraine annexée, 1871-1918 », in Raymond Poidevin, Les Relations franco-luxembourgeoises, t. II, Paris, Gallimard, 1978, p. 175-183.

Article dans un périodique

Prénom Nom, « Titre d’article », Titre de périodique [pas de virgule] numéro, date, page.

Jean Dupont, « Le barrage Zola », Annales du Midi 272, 1978, p. 18-25.

N.B. Pour les revues en langue allemande, traduire en français « Jahrgang » et « Heft » :

« Der “Wahlhirtenbrief” 1980. Eine Anfrage an die deutschen Bischöfe », Herderkorrespondenz, fasc. 11, 34e année, novembre 1980, p. 570-573.

Site Internet

Prénom, Nom, Titre, année, ULR (= Uniform Resource Locator) [dernière consultation le …]

Matthias Flügge, Die Fotos von Ulricht Wüst aus Berlin-Mitte, http://uinic.de/berlin-mitte/de/text.html [dernière consultation le 17 mars 2014].

Références déjà citées

Ne donner les références complètes d’un ouvrage que lors de la première mention.

Référence au même ouvrage dans deux ou plusieurs notes successives

Remplacer la partie de la référence qui n’a pas changé par l’abréviation ibid.

  • 1re référence : Georges Dumézil, Idées romaines, Paris, Gallimard, 1969, p. 47-49.

  • Note qui suit immédiatement, renvoi au même passage : Ibid.

  • Note qui suit immédiatement, renvoi à un passage différent : Ibid., p. 102.

Référence à un ouvrage déjà cité dans une note antérieure à la précédente

Nom, titre abrégé, page.

  • 1re référence : Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil, 1977, p. 235.

  • Deux ou plusieurs notes plus loin : Barthes, Fragments, p. 235.

Schémas, tableaux, iconographie

C’est à l’auteur qu’il incombe d’obtenir et de financer les droits relatifs aux documents iconographiques.

L’auteur fournira au(x) responsable(s) de numéro la preuve écrite qu’il est autorisé à utiliser l’illustration souhaitée, et ce pour la version papier et la version numérique de la revue (les droits de reproduction papier et numérique sont distincts). Il le fera à l’aide d’un formulaire fourni par le(s) responsable(s) de numéro et le renverra à ce(s) dernier(s). En l’absence d’autorisation signée, l’illustration ne sera pas reproduite.

Les schémas, les tableaux différents du format texte (ex. : Excel) et les images (résolution 300 dpi minimum, format TIFF de préférence) sont à fournir dans un fichier distinct. Mentionner l’emplacement souhaité dans le texte de la contribution.

Pour chaque schéma, tableau ou illustration, mentionner un titre.

Indiquer impérativement la source ainsi que les droits d’auteur et de reproduction attachés aux documents iconographiques.

Fig. 7 : Per Krohg, Ragnarok, fresque, 410 x 600 cm, Universitetsbibliotek, Oslo. Photo : Junillon © Adagp, Paris, 2006.

Les droits d’auteur

La notion d’« auteur » renvoie à la fois à l’œuvre et au procédé ou support utilisé pour la représenter (cliché d’un photographe, auteur d’un catalogue). Ex. : si l’on scanne une reproduction figurant dans un catalogue, il faut obtenir l’autorisation de l’auteur du catalogue (et/ou de l’auteur de la photo si son nom figure) et de l’auteur de l’œuvre considérée.

« Attention ! Libre de droit ne veut pas dire exempt de droit. Dès lors qu’une licence d’utilisation existe, je dois respecter le contenu de cette licence. […] Si l’image est sur le web, c’est qu’elle est publiée : elle est donc protégée par le droit d’auteur. Je dois demander l’autorisation à l’auteur ou me conformer à la licence CC qui l’accompagne, le cas échéant » (brochure Je publie, quels sont mes droits, établie par le CNRS).

  • Logo Presses Universitaires de Provence
  • Logo Université Lumière Lyon 2
  • Logo Université Paul-Valéry
  • Logo Université Toulouse Jean Jaurès
  • OpenEdition Journals