Navigation – Plan du site
Crises et catastrophes dans l'argumentation

L’enseignement de l’allemand et la réforme du collège 2016

L’argumentation anti-crise du ministère de l’Éducation nationale
Der Deutschunterricht in Frankreich und die Reform der Mittelschule 2016: die Anti‑Krise Argumentation des Bildungsministeriums
The Teaching of German in France and the Secondary Education Reform of 2016: The Anti-Crisis Argumentation of the Ministry of Education
Marie-Laure Durand
p. 189-206

Résumés

La réforme du collège, appliquée depuis la rentrée 2016, a suscité de nombreuses contestations, en particulier la décision de supprimer les sections bilangues, lorsqu’il n’existe pas d’enseignement d’«une langue autre que langlais» à l’école primaire. Les enseignants dallemand y ont vu une menace contre leur discipline car les sections bilangues proposant l’apprentissage de l’anglais et de l’allemand représentaient jusque‑là 90 % des élèves germanistes de sixième. Cet article se propose d’étudier les ressorts discursifs du débat autour des conséquences de cette réforme sur l’enseignement de l’allemand en France. Du côté des opposants, il s’agit de diffuser un discours alarmiste en mettant en perspective des engagements passés (le traité de l’Élysée) et des prévisions funestes; à ce discours de crise répond un discours contraire, résolument positif, qui vise à asserter l’idée d’une réforme favorable à l’enseignement de l’allemand, conforme aux engagements bilatéraux, en combinant en particulier la force argumentative des chiffres et celle des valeurs partagées par tous (l’égalité, l’élitisme républicain ou l’excellence).

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2019.

Plan

Introduction
Mise en scène d’une crise exceptionnelle
L’allemand « sauvé » par les sections bilangues
Les métaphores du danger de mort
L’enjeu des relations franco-allemandes
L’argument des traités bilatéraux
Un discours volontariste pour l’allemand : l’enseignement de l’allemand « renforcé »
Minimiser le discours de crise
Asserter une situation favorable à l’allemand
L’autorité des chiffres
Le combat des valeurs
Bilangues « de continuité » vs. bilangues « de contournement »
Les valeurs partagées : l’égalité, l’élitisme républicain, l’excellence
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Annoncée en mars 2015 puis adoptée par un décret et un arrêté le 19 mai 2015, la réforme du collège a suscité de nombreuses contestations aussi bien sur la forme que sur le contenu, qui se poursuivent encore aujourd’hui, malgré l’entrée en application de la réforme depuis la rentrée 2016. Le sujet s’est installé dans le débat public ; enseignants, syndicats, élus, intellectuels y ont pris part, parfois avec la véhémence que suscitent les questions d’éducation. Les langues se sont retrouvées au cœur de la controverse, à travers la décision de supprimer les sections bilangues au collège, lorsqu’il n’existe pas d’« enseignement d’une langue autre que l’anglais à l’école primaire ». Le nom de « bilangues », néologisme à ne pas confondre avec les classes bilingues, est apparu en 2004 et désigne les sections dans lesquelles les élèves apprennent dès la sixième deux langues vivantes au lieu d’une seule, à savoir souvent l’anglais et l’allemand. Ces sections bilangues représenta...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Laure Durand, « L’enseignement de l’allemand et la réforme du collège 2016 », Cahiers d’Études Germaniques, 73 | 2017, 189-206.

Référence électronique

Marie-Laure Durand, « L’enseignement de l’allemand et la réforme du collège 2016 », Cahiers d’Études Germaniques [En ligne], 73 | 2017, mis en ligne le 26 avril 2019, consulté le 26 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ceg/2422 ; DOI : 10.4000/ceg.2422

Haut de page

Auteur

Marie-Laure Durand

Université Paul‑Valéry Montpellier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Provence
  • Logo Université Lumière Lyon 2
  • Logo Université Paul-Valéry
  • Logo Université Toulouse Jean Jaurès
  • OpenEdition Journals