Navigation – Plan du site
Écriture du religieux

La religion laïque de George Santayana comme un mode de vie

George Santayana laizistische Religion als Lebenspraxis
George Santayana’s lay religion as a way of life
Nóra Horváth
Traduction de Eva Rouault
p. 135-150

Résumés

La philosophie de Santayana est une pratique d’un mode de vie philosophique dont le but est la réalisation de la vie heureuse et harmonieuse. Son rapport à la religion est contradictoire : son approche naturaliste refuse la croyance absolue en Dieu, mais il place par-dessus tout le pouvoir de l’imagination. Mon étude démontre que son rapport à la religion est fondamentalement esthétique, parce que pour lui, la créativité de l’imagination par laquelle nous pouvons nous créer un autre monde est la plus grande valeur esthétique. Il se livre sur son rapport personnel à la religion dans ses écrits autobiographiques qui complètent significativement ses œuvres théoriques. Par peur du fanatisme et du dogmatisme, Santayana se tourne vers la « spiritual life », une philosophie parmi les plus individualistes du xxe siècle, quoique peut-être pour l’homme d’aujourd’hui la seule réponse pour combattre la peur du chaos.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2019.

Plan

La tentative d’un mode de vie esthétique
La religion comme poésie, la poésie comme philosophie
The Life of Reason et l’espoir de surpasser le chaos
Metanoia laïque
Conclusion

Aperçu du texte

Au milieu du xxe siècle, George Santayana a reconsidéré sa philosophie comme une philosophie laïque (lay religion) dont les origines remontent à l’Antiquité : « ma philosophie est, comme celles des Anciens, une discipline de l’esprit et du cœur, une religion laïque ».Les croyants ont du mal à accepter l’attitude constamment critique de Santayana vis‑à‑vis des religions traditionnelles, néanmoins, d’un point de vue philosophique, l’une des problématiques les plus intéressantes que soulève son œuvre, ainsi que sa conduite de vie, concerne l’équivalence substantielle de la poésie et de la religion. C’est avant tout ce rapprochement de la poésie et de la religion qui me semble contenir un horizon d’actualité pour la religion. C’est avec l’objectif de mettre au jour les dimensions de sa réflexion sur la religion qui conservent un intérêt pour le monde contemporain que je souhaite présenter, dans mon étude, les sentiments personnels qu’exprime Santayana à l’égard de la religion, et je veu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nóra Horváth, « La religion laïque de George Santayana comme un mode de vie », Cahiers d’Études Germaniques, 74 | 2018, 135-150.

Référence électronique

Nóra Horváth, « La religion laïque de George Santayana comme un mode de vie », Cahiers d’Études Germaniques [En ligne], 74 | 2018, mis en ligne le 26 octobre 2019, consulté le 16 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/ceg/3103 ; DOI : 10.4000/ceg.3103

Haut de page

Auteur

Nóra Horváth

Université Széchenyi István Faculté Apáczai, Gy˝or, Hongrie

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Provence
  • Logo Université Lumière Lyon 2
  • Logo Université Paul-Valéry
  • Logo Université Toulouse Jean Jaurès
  • OpenEdition Journals