Navigation – Plan du site

Le genre : une « catégorie utile » de l’histoire juive allemande (1967-1933)

Geschlecht: eine „nützliche Kategorie“ deutsch-jüdischer Geschichte (1867-1933)
Gender: a “Useful Category” of German-Jewish History (1867-1933)
Patrick Farges
p. 171-183

Résumés

L’outil analytique « genre » est un concept voyageur entre les disciplines et les aires culturelles. Depuis une trentaine d’années, le concept est utilisé pour écrire l’histoire juive allemande. Revenant sur cette historiographie croisant histoire du monde germanophone et études juives, le présent article montre que le genre a permis d’éclairer d’un jour nouveau les grands enjeux de l’histoire des Juifs et Juives en Allemagne entre 1867 et 1933, notamment la question de l’assimilation/dissimilation ou encore celle du processus d’entrée en modernité. Le genre met également l’accent sur la « capacité d’agir » des acteur-es qui, dans leur négociation quotidienne d’une appartenance allemande, restèrent distinctement fidèles à leur identité juive. Par ailleurs, « genrer » l’histoire juive allemande inclut aujourd’hui l’histoire des femmes juives bien sûr, mais aussi l’histoire des relations entre les sexes et l’histoire des masculinités germano-juives.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2021.

Plan

Femmes et judaïsme
Genre et Bürgerlichkeit
Histoire du genre et masculinités germano-juives
Conclusion : des « régimes de genre »

Aperçu du texte

La dimension genrée de l’histoire juive allemande fait l’objet d’études depuis plus de trente ans. Si l’outil analytique « genre », défini comme interaction sociale entre les sexes, a été proposé au début des années 1960 aux États-Unis, il s’agit d’un concept voyageur entre les disciplines et les aires culturelles. Dans les années 1970, il a d’abord migré vers les sciences sociales puis, dans les années 1980, vers l’histoire : ainsi, l’article fondateur de Joan Scott, auquel nous empruntons notre titre, est publié dans l’American Historical Review en 1986. Sa réception s’est opérée rapidement tant en France – la traduction française date de 1988 – que dans l’espace germanophone, dans sa version originale, puis en traduction (1994). Il faut néanmoins attendre les années 1990 (pour l’Allemagne) et 2000 (pour la France) pour que le genre soit le cœur d’analyses historiques. Si l’article de Scott est souvent cité en référence, il n’est pas toujours lu. L’historienne y affirme l’« utilit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Farges, « Le genre : une « catégorie utile » de l’histoire juive allemande (1967-1933) », Cahiers d’Études Germaniques, 77 | 2019, 171-183.

Référence électronique

Patrick Farges, « Le genre : une « catégorie utile » de l’histoire juive allemande (1967-1933) », Cahiers d’Études Germaniques [En ligne], 77 | 2019, mis en ligne le 25 mars 2021, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ceg/7614 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ceg.7614

Haut de page

Auteur

Patrick Farges

Université de Paris / ICT (EA 337)

Articles du même auteur

  • « Für die war ich Luft » [Texte intégral disponible en avril 2020]
    Raconter le corps masculin juif allemand
    „Für die war ich Luft“. Narrative des männlichen deutsch-jüdischen Körpers
    “Für die war ich Luft”. Narratives of the Male German Jewish Body
    Paru dans Cahiers d’Études Germaniques, 75 | 2018
  • Avant-propos [Texte intégral]
    Les espaces de la vie juive en Allemagne (1867-1933)
    Paru dans Cahiers d’Études Germaniques, 77 | 2019
  • Männlichkeit, Lüge, „Jeckischkeit“ in Yoram Kaniuks Roman 1948
    Masculinity, lie, ‘Yekkishness’ in Yoram Kaniuk’s novel 1948
    Paru dans Cahiers d’Études Germaniques, 68 | 2015
Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Provence
  • Logo Université Lumière Lyon 2
  • Logo Université Paul-Valéry
  • Logo Université Toulouse Jean Jaurès
  • OpenEdition Journals