Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
À venir

Monde canonial, monde monastique. Transferts, permutations, échanges. ixe-xiie siècle

Colloque conclusif du programme Col&Mon (ANR-15-CE27-0005) organisé par Noëlle Deflou-Leca et Anne Massoni. Saint-Étienne, université Jean Monnet, 27-29 février 2020

Les évolutions ecclésiales nées des réformes orchestrées dans le Moyen Âge carolingien et post-carolingien ont parfois donné lieu à des mutations institutionnelles des établissements religieux qui ont vu leur desservance évoluer par l’installation de communautés de clercs, de chanoines réguliers ou de moines.

Ces transformations de statuts ont notamment concerné des transferts du séculier communautaire vers le régulier et, vice versa, du régulier monastique ou canonial, vers le séculier communautaire. Ce phénomène, ponctuellement connu depuis longtemps dans l’historiographie, notamment pour les xie-xiie siècles, à travers l’essor des chapitres castraux et de la domination des seigneuries ecclésiales, a cependant très peu été étudié pour lui-même, car beaucoup d’établissements religieux n’ont été envisagés que pour un temps spécifique de leur histoire, mais rarement sous l’angle des évolutions institutionnelles qu’ils ont pu connaître sur le temps long, entre occupation primitive et dissolution révolutionnaire.

C’est là une des problématiques priorisée par le projet Col&Mon qui rassemble des données sur les établissements de l’espace français abritant un clergé communautaire séculier ou régulier. Ces collégiales et monastères y sont envisagés non pas sous le seul angle de leur vie canoniale ou monastique, mais comme des implantations qui ont connu, depuis leurs origines, des occupations successives, profanes et/ou religieuses. Au sein des occupations religieuses, Col&Mon répertorie et documente ces changements de statuts tout en mettant au point des outils graphiques et cartographiques de visualisation et d’analyse spatio-temporelle de ces évolutions institutionnelles. L’un des objectifs de ces outils d’analyse spatiale sera de mesurer l’ampleur de ce phénomène, sa chronologie et sa distribution spatiale, probablement grandement sous-estimée.

On partira d’un questionnement d’abord centré sur une évaluation quantitative du phénomène : quel pourcentage des implantations communautaires connues à partir de l’époque carolingienne a été affecté par ce type de transformations ? Y a-t-il des diocèses où ces transformations ont été plus fréquentes ? Peut-on repérer des périodes dans la chronologie où ces transformations sont les plus nombreuses ? Ou, au contraire, est-ce un phénomène plus ou moins récurrent ? À l’inverse, y a-t-il des comportements « aberrants » par rapport à des tendances dominantes ? Y a-t-il des types d’établissements plus sensibles que d’autres à ces évolutions ? En fonction des époques, va-t-on plutôt du séculier vers le régulier ou du régulier vers le séculier ? À quel moment ? Dans quelle proportion ? On essaiera ensuite de cerner les causes et le cadre de ces évolutions. Part de la réforme, initiative laïque ou ecclésiastique, quels sont les moteurs de ces mutations institutionnelles ? Les figures d’autorité que représentent les évêques, les abbés ou les grands protecteurs laïques sont-elles des clés de compréhension du phénomène ? On accordera une place aux tentatives avortées de transformations de statuts en essayant de cerner les causes de ces échecs. On s’attachera enfin à comprendre les conséquences de ces mutations : en termes d’observance ; en termes de transition entre la communauté ancienne et la communauté nouvelle ; en termes d’organisation interne ; en termes de positionnement sur l’échiquier des pouvoirs régionaux ou encore en termes de distribution monumentale et architecturale.

Programme

Jeudi 27 février

13 h 30 : Accueil

14 h 00 : Introduction (Anne Massoni, université de Limoges, CRIHAM EA 4270 ; Noëlle Deflou-Leca, université Grenoble Alpes, LEM-CERCOR UMR 8584)

Session 1 : bilan du projet Col&Mon

14 h 30 : La base Col&Mon et son outil de requêtes / Col&Mon : confronter des données pour représenter et (re)définir un réseau monastique (Rémi Crouzevialle, université de Limoges, CRIHAM EA 4270 ; Juliette Morel, université Paris I ; Fabien Cerbelaud, université de Limoges, CRIHAM EA 4270 ; Manon Durier, université de Limoges, CRIHAM EA 4270 ; Stéphane Lafaye, université de Limoges, CRIHAM EA 4270)

15 h 30 : Temporalités et relations des implantations religieuses : exploration cartographique de la base Col&Mon (Claire Cunty, université Lyon 2, EVS UMR 5600 ; Oscar Janin, université Saint-Etienne, EVS UMR 5600 ; Thierry Joliveau, université Saint-Etienne, EVS UMR 5600 ; Olivier Leroy, université Saint-Etienne, EVS UMR 5600 ; Hélène Mathian, CNRS ENS Lyon, EVS UMR 5600)

16 h 30 : Pause

16 h 45 : Atelier d’expérimentation des outils produits

Vendredi 28 février

8 h 45 : Accueil

9 h 15 : Prolégomènes : L’Institutio canonicorum de 816, objectifs, nature, lieux d’application et évolution de sa perception (Michèle Gaillard, université Lille 3, IRHiS UMR 8523)

Session 2 : Expériences aquitaines…

9 h 45 : Canonicalis habitus in monachalem habitum et sanctae religionis vita mutatur… : bouleversements institutionnels à Saint-Martial de Limoges au printemps 848 (Jean-François Boyer, université de Limoges, CRIHAM EA 4270)

10 h 15 : Le réseau monastique de Charroux à l’aube du xiie siècle : échecs et réussites d’une communauté en plein essor (Manon Durier, université de Limoges, CRIHAM EA 4270)

10 h 45 : Pause

11 h 15 : Moines et chanoines à La Rochebeaucourt au xiie siècle (Stéphane Lafaye, université de Limoges, CRIHAM EA 4270)

11 h 45 : La distinction par l’image architecturale ? Réflexions sur la différence entre bâtiments pour séculiers et bâtiments pour réguliers (Aquitaine du nord) (Claude Andrault-Schmitt, université de Poitiers, CESCM UMR 7302)

12 h 30 : Déjeuner

Session 3 : …bourguignonnes et rhodaniennes…

14 h 15 : Les changements institutionnels des communautés bourguignonnes : l’apport des outils de Col&Mon (Noëlle Deflou-Leca, université Grenoble Alpes, LEM-CERCOR UMR 8584)

14 h 45 : Du Palatium à la collégiale Saint-Paul de Besançon : évolution et transformations monumentales (Aurélia Bully, ArTeHiS, UMR 6298)

15 h 15 : Sexfontaines, Vignory : deux collégiales devenues dépendances de Saint-Bénigne de Dijon au xie siècle (Jean-Vincent Jourd’heuil, LEM-CERCOR UMR 8584)

16 h 15 : Pause

15 h 45 : La régularisation des communautés canoniales par l’évêque Humbaud d’Auxerre (1087-1114) (Patrice Wahlen, CEM Auxerre)

16 h 15 : Les régularisations d’églises canoniales dans les diocèses de Lyon et de la province de Vienne (2e moitié xie-début xiie siècle) (Hervé Chopin, ArAr UMR 5138)

Samedi 29 février

8 h 30 : Accueil

Session 4 : …et plus septentrionales

9 h 00 : Sécularité et réforme dans le comté de Champagne : transformations, résistances et échecs (xie-xiie siècle) (Thomas Lacomme, université Paris-Nanterre, SAPRAT-EPHE)

9 h 30 : Du particulier au général, des églises aux Églises ? Les transferts institutionnels entre collégiales et monastères dans le diocèse de Noyon (Paul Chaffenet, université Lille 3, IRHiS UMR 8523)

10 h 00 : La Normandie, triomphe du monachisme et résistances canoniales ? (Véronique Gazeau, université de Caen Normandie, CRAHAM UMR 6273)

10 h 30 : Pause

Session 5 : Tentatives et échecs

11 h 00 : L’action des évêques dans la régularisation des communautés, exemples séquanais et ligériens, xe-xiie siècle (Vincent Tabbagh, université Bourgogne-Franche-Comté, ArTeHiS, UMR 6298)

11 h 30 : La résistance canoniale, trois cas d’étude vers 1150 : Saint-Corneille de Compiègne, Sainte-Geneviève de Paris et Saint-Quiriace de Provins (Anne Massoni, université de Limoges, CRIHAM EA 4270)

12 h 00 : Régularisation des chapitres cathédraux et transferts d’églises aux chanoines réguliers dans la vallée du Rhône (Yannick Veyrenche, CIHAM UMR 5548)

12 h 45 : Déjeuner

14 h 15 : Résistances au changement de statut : le cas du conflit entre Baignes et Cluny (Pascale Brudy, université de Poitiers, CESCM UMR 7302)

Session 6 : Approche monumentale

14 h 45 : « Quel regard l’approche monumentale peut-elle apporter à la problématique des changements institutionnels ? » Table ronde animée par Christian Sapin (université Bourgogne-Franche-Comté, ArTeHiS, UMR 6298), Christian Gensbeitel (université Bordeaux Montaigne, IRAMAT-CRP2A UMR 5060), Claude Andrault-Schmitt (université de Poitiers, CESCM UMR 7302) et Alain Rauwel (université Bourgogne-Franche-Comté, EHESS CéSOR UMR 8216)

15 h 45 : Conclusions (Alain Rauwel)

  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals