Navigation – Plan du site

AccueilLa revueConsignes aux auteurs

Consignes aux auteurs

Présentation de l’auteur

Pour qu’on puisse établir un lien entre le nom de l’auteur et ses travaux, merci de fournir les renseignements suivants :

Fonction et université ou institution de rattachement,
équipe d’appartenance,
champ de recherche,
les cinq principales publications avec un lien avec le site où le lecteur curieux peut trouver les autres publications ; « webographie », c’est-à-dire les études publiées sur le net.

Présentation du texte

Titre
Nom et prénom de l’auteur.
Résumé court (pas plus de 100 mots) en français et en anglais.
Mots-clés en français en en anglais, pas plus de 10, séparés par une virgule.

Mise en page de l’article

Ouvrages de référence
L. Guéry, Dictionnaire des règles typographiques, Paris, CFPJ, 1996.
Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, Paris, 2002.

Document à fournir

Fournir le texte informatisé (Mac ou PC) en .doc ou .rtf, et un tirage papier en format A4 folioté (= n° de pages) plus un court résumé (pas plus de 100 mots) et des mots clés (pas plus de 10). Forme et taille des caractères à votre convenance (la police Times new roman taille 12 pour le texte et taille 10 pour les notes étant recommandée).

Ne pas utiliser de styles préféfinis.

Règles de typographie et de mise en page à respecter

Ponctuation

Pas d’espace avant une virgule et un point ; espace insécable avant ;, :, ?, !
Utiliser des espaces insécables entre les mots qui ne doivent pas être séparés par un éventuel retour à la ligne. Exemples : Henri IV, 5,3 millions.
Guillemets « français » ; pour une citation à l’intérieur d’une autre citation, choisir une autre forme de guillemets, par exemple ‘…’.
Nota : en allant dans Outils, puis Langue, puis Français, on a espaces insécables (ctrl + maj + esp) et guillemets français.

Notes

Appel de notes (en numérotation continue) AVANT la ponctuation.

Les notes sont à placer en bas de page.

Citations dans les notes

L. Tesnière, Éléments de syntaxe structurale, Paris, 1976.

J. N. Adams, Bilingualism and the Latin Language, Cambridge, 2003.

E. Benveniste, « La phrase relative, problème de syntaxe générale », dans Problèmes de linguistique générale, Paris, 1966.

V. Banas, T. Birchier, A.-F. Morand & J. Starobinski (ou V. Banas et alii), GALIEN, L’âme et ses passions, Paris, 1991.

J. M. Dillon, « ‘Orthodoxy’ and ‘eclecticism’ : Middle Platonists and Neo-Pythagoreans », in J. M. Dillon & A. A. Long (eds), The Question of « Eclecticism ». Studies in Later Greek Philosophy, Berkeley-Los Angeles-Londres, California Press, 1988, p. 103-125.

F. Skutsch, « Zu Favonius Eulogius und Chalcidius », Philologus 15 (1902) p. 193-200.

Format des citations d’ouvrage dans les notes

Citations dans le texte

Les citations partielles (expression, bout de phrase) doivent être insérées au fil du texte, et encadrées par des guillemets français (« »). En revanche, les citations complètes (extraits longs, versets, vers, strophes, dialogues, etc) doivent se présenter sous forme de paragraphes autonomes.
Les citations en langue étrangère seront placées entre guillemets.
Les citations en latin seront composées en italiques et leur traduction française placée entre guillemets.
Si des suppressions ont été opérées dans la citation, les signaler par des points de suspension entre crochets droits […].

Divisions d’un livre :

Chiffres romains

pour actes, annexes, appendices, chants, chapitres, documents, épîtres, fascicules, lettres, livres, odes, parties, psaumes, sections, titres, tomes, volumes

Chiffres arabes

pour articles, colonnes, lignes, notes, numéros de pages, paragraphes

Format des divisions d’un livre

Divers

siècles : numéro d’ordre en chiffres romains : XVIe siècle.

etc., en romain, est suivi d’un point abréviatif qui, en fin de phrase, se substitue au point final.
nombres : dans les œuvres littéraires, en toutes lettres, sauf les dates ; dans les statistiques, chiffres arabes. Lorsqu’il y a séparation des milliers, insérer un espace insécable : 1°000°000.
graphie : on écrit oe liés : œ (alt + o).

Consignes pour les recensions d’ouvrages

Format de la recension

Deux formats de recension d’ouvrage sont offerts aux auteurs : soit une note critique (de 1000 à 5000 signes maximum, espaces compris), où le recenseur présente les grandes articulations de l’ouvrage ; soit une lecture critique (+ de 5000 signes, espaces compris), où le recenseur présente l’ouvrage et évalue son apport scientifique. Les recensions peuvent être écrites en français ou en anglais.

Délai

Les auteurs ont trois mois, à partir de la réception de l’ouvrage, pour envoyer leur recension en format .doc ou .docx à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr.

Règles de présentation

Respecter le format suivant pour les références de l’ouvrage recensé, soit :

pour une édition de texte :

Exemple : JUSTIN, Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée, tome II, livres XI – XXIII, texte établi, traduit et commenté par Bernard MINEO, notes historiques de Giuseppe ZECCHINI : Paris, Les Belles Lettres, « Collection des Universités de France », 2018, XX + 279 pages.

pour un ouvrage individuel ou collectif :

Exemple : Jérôme LAGOUANERE, Intériorité et réflexivité dans la pensée de saint Augustin. Formes et genèse d’une conceptualisation : Paris, « Collection des Études Augustiniennes — Série Antiquité » 194, 2012, 694 pages.

ou

Gert PARTOËNS, Anthony DUPONT & Shari BOODTS (eds.), Praedicatio Patrum. Studies on Preaching in Late Antique North Africa : Turnhout, Brepols, « Instrumenta Patristica et Mediaevalia » 75, 2017, 481 pages.

Le nom de ville sera donné dans la langue d’origine (Roma et non Rome ; München et non Munich etc.). Pour les ouvrages collectifs, l’on respectera les usages de la langue d’origine (‘dir.’ ou ‘éd.’ en français ; ‘ed.’ en anglais ; ‘hrsg.’ en allemand ; ‘a cura di’ en italien). Dans le cas d’un ouvrage traduit en français, l’on précisera le nom du traducteur et le titre d’origine entre parenthèses :

Hans Joas, Les Pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement, traduction française de Jean-Marc TÉtaz : Paris, Seuil, « La couleur des idées », 2020, 440 p. (Die Macht des Heiligen. Eine Alternative zur Geschichte von der Entzauberung : Berlin, Suhrkamp Verlag, 2017).

Normes

  • Utiliser la police Times New Roman, en taille 12, quelle que soit la langue de rédaction.

  • Respecter les normes typographiques en vigueur dans la langue utilisée (types de guillemets, emploi ou non des espaces insécables, espace simple ou double après ponctuation forte). Pour les recenseurs écrivant en français, accentuer toutes les majuscules (exemples : « À ce moment », « Éditions », « Moyen Âge »).

  • Écrire dans le corps du texte « Jean DUPONT pense que » ou « J. DUPONT pense que », ou « l’auteur pense que », et n’utiliser « JD » que si la première occurrence du nom est suivie d’une expression comme « l’auteur (JD dorénavant)… ».

  • La mention des auteurs d’articles d’un ouvrage collectif sera indiquée en petites capitales.

  • Lors de la recension d’un ouvrage collectif, l’on prendra soin également de préciser les titres et la pagination des différentes contributions.

  • Dans le cas d’une lecture critique, le recenseur pourra recourir à des parties et à des sous-parties s’il le juge nécessaire.

  • Le recenseur signera son compte-rendu comme suit : Jean Dupont. Le recenseur fournira en outre une liste de 4 à 5 mots mots-clefs en français et en anglais pour le référencement de la recension ainsi qu’une biobibliographie lors de l’envoi de sa recension.

Citations

  • Ne pas utiliser de mots en majuscules ou en petites capitales ;

  • Éviter les lettres en gras et les soulignements ;

  • Pour les citations de textes latins :

    • utiliser l’italique sans guillemets

    • utiliser « i / I » et « u / V » : iam, fluuium, Iuppiter, Vrbs ;

  • Pour les citations de textes grecs :

    • utiliser une police unicode ;

    • utiliser le romain sans guillemets ;

  • Pour les citations de textes hébreux, arabes, syriaques ou sanskrits utiliser une police unicode. Les termes hébreux, arabes, syriaques ou sanskrits seront ensuite suivis de leur translittération en français.

  • Pour les citations en langues modernes et pour les citations de textes latins figurant dans des sources secondes :

    • utiliser le romain avec guillemets

    • utiliser l’alphabet latin, et donc translittérer selon une norme internationalement reconnue si nécessaire ;

  • L’on fournira systématiquement une traduction en français ou en anglais (selon la langue de la recension) pour les citations données en langues anciennes (latin, grec ancien, hébreu, arabe, syriaque, sanskrit, etc.). En revanche, l’on ne donnera pas de traduction pour les citations en langues contemporaines, sauf dans le cas de langues rares.

Notes de bas de page

Dans le cas d’une lecture critique, l’auteur pourra recourir à des notes de bas de page, notamment pour donner les références d’un ouvrage ou d’un article sur lequel il s’appuie. Il respectera alors les consignes suivantes :

Les notes infrapaginales seront rédigées en Times New Roman, taille 11, format aligné.

Les citations dans les notes infrapaginales seront données en italique pour le latin ; en romain et caractère unicode pour le grec ancien, l’hébreu, l’arabe, le syriaque, le sanskrit ou autres langues anciennes ; en romain entre guillemets pour les langues contemporaines. Les citations en latin, grec ancien, hébreu, arabe, syriaque, sanskrit ou autres langues anciennes seront systématiquement suivies de leur traduction en français ou en anglais, en fonction de la langue de la recension.

Le recenseur veillera à suivre les normes suivantes pour les citations d’ouvrages ou d’articles :

  • pour une édition de texte :

Exemple : Augustin, De ordine I, 3, 6 (CSEL 29, ed. Green, p. 91) :

  • pour une monographie :

Exemple : Jérôme LAGOUANERE, Intériorité et réflexivité dans la pensée de saint Augustin. Formes et genèse d’une conceptualisation : Paris, « Collection des Études Augustiniennes — Série Antiquité » 194, 2012, p. 338.

Le nom de ville sera donné dans la langue d’origine (Roma et non Rome ; München et non Munich etc.). Dans le cas d’un ouvrage traduit en français, l’on précisera le nom du traducteur et le titre d’origine entre parenthèses :

Hans Joas, Les Pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement, traduction française de Jean-Marc TÉtaz : Paris, Seuil, « La couleur des idées », 2020 (Die Macht des Heiligen. Eine Alternative zur Geschichte von der Entzauberung : Berlin, Suhrkamp Verlag, 2017), p. 227.

  • pour un article de revue :

Mark Julian Edwards, « Origen’s Platonism. Questions and Caveats », Zeitschrift für Antikes Christentum 12/1 (2008), p. 20-38.

  • pour un article de dictionnaire :

Gilles Dorival, « Origène d’Alexandrie », Dictionnaire des Philosophes Antiques. Tome IV : Paris, CNRS Éditions, 2005, p. 807-842.

  • pour un article tiré d’un ouvrage collectif :

Christoph Markschies, « ‘Hellenisierung des Christentums’ ? – die ersten Konzilien », in Friederich Wilhelm Graf & Klaus Wiegandt (hrsg.), Die Anfänge des Christentums : Frankfurt am Main, Fischer Taschenbuch Verlag, « Forum für Verantwortung », 2009, p. 397-436.

Pour les ouvrages collectifs, l’on respectera en outre les usages de la langue d’origine (‘dir.’ ou ‘éd.’ en français ; ‘ed.’ en anglais ; ‘hrsg.’ en allemand ; ‘a cura di’ en italien).

Lorsqu’une référence est utilisée une seconde fois, l’on pourra donner le titre de manière abrégée, mais compréhensible pour le lecteur, avec la mention op. cit. en italique pour les ouvrages et art. cit. en romain pour les articles.

Pour toute question, écrire à : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr.

Vous remerciant de votre collaboration au bulletin critique des Cahiers d’Étude du Religieux. Recherches Interdisciplinaires (CER.RI).

Le comité de rédaction

Guilhen Antier (Institut protestant de théologie, Montpellier)

Pierre-Yves Kirschleger (Université Paul-Valéry Montpellier 3)

Jérôme Lagouanère (Université Paul-Valéry Montpellier 3)

  • Logo CRISES EA 4424 l Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search