Navigation – Plan du site

AccueilNumeros23Un riche fonds documentaire à déc...

Un riche fonds documentaire à découvrir et à exploiter
Fonds du Grand Séminaire à la Bibliothèque Universitaire de Limoges

Hélène Layotte

Texte intégral

1La bibliothèque universitaire de Limoges conserve un fonds dit du Grand Séminaire qui est un dépôt de l’Evêché de Limoges. Son principal attrait pour nos lecteurs réside dans le fait qu’ils retracent l’histoire religieuse du diocèse du XVIe siècle à la première moitié du XXe siècle. Comme ils sont d’origine et de provenance diverses, parler des fonds ecclésiastiques du Limousin serait plus exact : on y trouve des ouvrages de prêtres bibliophiles, d’institutions religieuses, de l’ancien grand séminaire de Limoges, quelques volumes ayant appartenu à certains évêques, et un mystérieux tampon « seminarium lemovicense » qui est apposé aussi bien sur des livres d’Ancien Régime que sur des livres de la fin du XIXe siècle. Est-ce un usage rétrospectif ou permanent ?

2Pendant des fonds réquisitionnés à la Révolution et en 1905, lors de la séparation de l’Église et de l’État, aujourd’hui conservés à la Bibliothèque municipale et des manuscrits médiévaux actuellement conservés aux Archives départementales de la Haute-Vienne et à la Bibliothèque nationale de France pour ce qui est de deux cent quatre originaux de l’abbaye Saint Martial, les livres de la Bibliothèque universitaire sont classés selon quatre sous-ensembles :

31/ 2097 ouvrages appartiennent au sous-ensemble limousin, constitué autour des sujets, des auteurs et des éditeurs de la région. Ils couvrent la période moderne et contemporaine. Le chercheur peut y trouver des textes sur la liturgie propre au diocèse (bréviaires, livres d’heures, offices propres), sur l’histoire locale avec des vies de saints locaux et des membres du clergé local, sur des recueils de sources (mandements de tous les évêques de Limoges du XIXe siècle). La bibliothèque a identifié certains auteurs, à partir de mentions manuscrites, qui s’avèrent être des personnalités locales. Tous les livres sont décrits dans le Sudoc (http://www.sudoc.abes.fr/​), le catalogue collectif des bibliothèques universitaires de France.

42/ 2681 titres dont les dates de parution vont de 1479 pour le plus ancien à 1815 pour le plus récent. Leur traitement a montré une certaine similitude avec les collections de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, ce qui illustre l’origine sulpicienne du Grand Séminaire de Limoges, fondé en 1666. Les auteurs et les éditeurs jansénistes y sont très présents : le Maître de Sacy, Pierre Nicole, Cornelius Jansen, Antoine Arnaud et Pasquier Quesnel du côté des premiers ; Charles Savreux, Guillaume Desprez et Pierre Le Petit du côté des seconds. L’inventaire thématique accessible en ligne depuis le site de la bibliothèque comptabilise 62,81% de livres religieux dont les thèmes les plus constants sont la spiritualité et, surtout pour les ouvrages du XVIIe siècle, la théologie et la liturgie. Nous y avons décelé 62 unica « Titre », 113 unica « Éditeur », 31 unica « Année » chez un même éditeur ; 11 unica « Signature » pour une même année chez un même éditeur. Plus encore que pour les autres sous-ensembles, le particularisme local s’exprime dans les anciennes mentions de possesseurs et marques de provenances. Un axe d’investigation possible pour le chercheur serait de découvrir en quoi les exemplaires présents dans le fonds ont été utiles au clergé de Limoges.

53/ 4220 ouvrages du sous-ensemble Hubert Guimbaud, identifiables à leur ex-libris, sont en cours de description dans le catalogue Sudoc. D’ores et déjà, nous pouvons nous faire une idée du contenu de ce sous-ensemble et des centres d’intérêt de son propriétaire. Prêtre du diocèse de Limoges, professeur d’histoire à l’École Montalembert de Limoges, Hubert Guimbaud est né en 1867 et mort en 1944. Bibliophile – ses livres anciens antérieurs à 1811 témoignent d’un certain goût pour les belles éditions et pour les textes de grande qualité scientifique : les œuvres de Platon, éditées par Marcile Ficin à Lyon chez Antoine Vincent en 1548, demeurent aujourd’hui encore une référence bibliographique. Les trois principaux thèmes représentés sont la religion, l’histoire et la littérature. Les ouvrages récents attestent des relations d’Hubert Guimbaud avec les milieux académiques de son époque.

64/ Le fonds général est accessible grâce au classement thématique dont il a fait l’objet. On l’estime à 22680 ouvrages, s’échelonnant de 1811 à 1960, environ. Les thèmes constituent des sources, notamment liturgiques, théologiques, philosophiques. La pastorale et la spiritualité sont également présentes. Les littératures classique, profane et sacrée sont amplement représentées : la bibliothèque conserve l’intégralité de la patrologie latine de Migne, accompagnée de son index qui donne, par volume, les auteurs et leurs textes. Elle conserve également les Acta Sanctorum, les Actes des Saints. L’histoire profane a été distinguée de l’histoire des religions. De nombreuses biographies de saints et de saintes, religieux et religieuses constituent des gisements éventuels pour les chercheurs. Notons aussi des livres en langues du Proche-Orient ancien et une série d’images pieuses. Le thème « Société » illustre le catholicisme social de la fin du XIXe siècle dont la bibliothèque conserve certains écrits de prêtres, partisans de cette approche, dans le sous-ensemble limousin. Le fonds général est en cours de description dans le Sudoc : un tiers environ des livres décrits sont des nouveautés catalographiques.

7Au-delà des sources purement ecclésiales, le fonds dit du Grand Séminaire de Limoges témoigne également des divers centres d’intérêt des prêtres du diocèse de Limoges. Un long et patient travail de reconstitution des bibliothèques personnelles ou d’usages collectifs pourraient également nous éclairer sur les idées découvertes individuellement par curiosité intellectuelle ou transmises au sein du diocèse de Limoges.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Layotte, « Un riche fonds documentaire à découvrir et à exploiter
Fonds du Grand Séminaire à la Bibliothèque Universitaire de Limoges »
Cahiers d’études du religieux. Recherches interdisciplinaires [En ligne], 23 | 2021, mis en ligne le 18 mai 2021, consulté le 10 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/cerri/3204 ; DOI : https://doi.org/10.4000/cerri.3204

Haut de page

Auteur

Hélène Layotte

Bibliothécaire à la bibliothèque universitaire de Limoges, Hélène Layotte, qui s’est spécialisée dans les fonds patrimoniaux dès sa formation initiale, a maintenu ses connaissances tout au long de sa carrière. Depuis 2011, elle est chargée tout spécialement du Fonds dit du Grand Séminaire de Limoges.

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo CRISES EA 4424 l Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search