Navigation – Plan du site

Consignes aux auteur·e·s

1. Soumettre un manuscrit

Champ pénal/Penal field publie des textes bilingues (français/anglais). Ces textes peuvent être :

  • Des articles soumis dans le cadre d’un dossier thématique (voir 6. Proposer un dossier)

  • Des articles soumis de manière autonome, hors dossier

  • Des recensions d’ouvrages

Les manuscrits sont soumis à Champ pénal/Penal field par voie électronique au format *.doc et sont adressés à la revue : champ.penal@gmail.com

La taille attendue, qui se mesure en nombre de signes, inclut les espaces, les notes de bas de page, la bibliographie et ne doit pas excéder :

  • 75 000 signes pour un article

  • 15 000 signes pour une recension

Les articles soumis sont des articles originaux, n'ayant pas fait l'objet d'une précédente publication. Les auteur·e·s s’engagent à ne pas les soumettre à une autre revue tant que le processus d’évaluation de Champ pénal/Penal field n'est pas achevé et la décision éditoriale notifiée.

2. Procédure d'anonymisation

Les articles sont évalués de façon anonyme, les auteur·e·s envoient deux fichiers :

  • Fichier 1 : titres (en français et en anglais) ; nom, coordonnées (adresse postale et électronique), rattachement institutionnel

  • Fichier 2 : titres (en français et en anglais) ; résumés (en français et en anglais) d’environ 500 signes ; 3 à 5 mots-clés (en français et en anglais), en minuscule et séparés par une virgule ; article ; notes de bas de pages ; bibliographie

Aucune information ou référence permettant d'identifier l'auteur·e ne doit figurer dans le manuscrit de l'article lui-même ni dans les propriétés du fichier informatique. Pour citer ses propres travaux, insérer la mention (Auteur, date) dans le texte et supprimer les références dans la liste bibliographique.

3. Présentation générale

3.1. Style et typographie

Afin de faciliter la mise en ligne, l’article ne doit pas contenir d'enrichissements (à l'exception de l'italique), de feuille de style, de tabulations en début de paragraphe, de sauts de lignes de paragraphes dans une même section.

Utiliser le Times New Roman corps 12 et la numérotation internationale pour les intertitres : 1. ; 1.1. ; 1.1.1. ; y compris pour l'introduction et la conclusion, sans excéder trois niveaux.

Ne pas insérer d'appel de note dans les titres et les intertitres. Les remerciements sont présentés en note d'auteur sur la version en ligne.

Les majuscules sont accentuées (É, È, À, Ô, Î, Ç).

Lors de sa première apparition dans le texte, tout sigle ou acronyme doit être décliné.

L'italique est réservé pour :

  • Les titres d'ouvrages, revues, journaux

  • Les mots latins (à l'exception de « etc. ») et les mots étrangers non intégrés à la langue française

  • Mettre en évidence un mot ou un court passage

L'écriture inclusive est acceptée sous la forme « étudiant·e·s  » à l'aide du point médian :

  • Windows PC : Alt+250 ou 0183

  • Mac OS : ⌥ alt + ⇧ maj + F avec un agencement de clavier français

3.2. Citations, entretiens, dialogues

Citations courtes :

  • Entre guillemets et sans italique, référence de la citation entre parenthèses à la suite de la citation

  • Utiliser les guillemets français (« »), utiliser les guillemets anglais (" ") pour une citation à l'intérieur de la citation

Citations longues (plus de trois lignes) :

Elles sont sorties du texte et placées en retrait comme un extrait d'entretien.

Citation en langue étrangère :

En cas de version traduite, l'auteur·e indiquera le cas échéant une mention entre crochets [ma traduction].

Extrait d'entretien :

  • Sans guillemets ni italique, en retrait, mention de l'auteur·e ou du matériel utilisé entre parenthèses sous l'extrait

  • Les interventions de l'auteur·e, omissions, ajouts sont indiqués entre crochets [ ]

  • Les coupures sont signalées par des points de suspension entre crochets […]

Dialogue :

  • Sans guillemets ni italique, en retrait avec des tirets longs

  • Mention de l'interlocuteur après le tiret, entre crochets

  • Mention de l'auteur·e ou du matériel utilisé entre parenthèses sous le dialogue

3.3. Notes

Le renvoi aux notes se fait dans le corps de l’article, en numérotation continue avec un chiffre en exposant.

Les notes sont uniquement utilisées pour de brefs commentaires, points de comparaison ou indications de liens adéquats, mais pas pour des références bibliographiques.

Si les commentaires sont trop longs pour figurer en note, recourir à un encadré.

4. Tableaux et illustrations

Les tableaux sont numérotés en chiffre romain (Tableau I), les illustrations en chiffre arabe (Figure 1 ; Graphique 2 ; Carte 3). Ils doivent être appelés dans le texte et avoir un titre.

Les tableaux sont à fournir au format Word, sans habillage ni ancrage. Un tableau lourd ou complexe peut être intégré en tant qu'illustration.

Les illustrations sont à fournir séparément au format JPG ou PNG (résolution 150 DPI, 480 pixels de large minimum), lisibles en ligne avec une mention précise de la source.

Conformément à la loi sur la propriété littéraire et artistique, aucune reproduction d'une figure ou d'un tableau déjà publié ne peut être acceptée sans autorisation écrite du propriétaire (auteur·e, éditeur, musée, etc.). La demande d’autorisation doit être faite par l'auteur·e et les frais afférents sont à sa charge.

5. Références bibliographiques

La bibliographie ne reprend que les références qui ont été utiles à la rédaction de l'article (sources). Toutes les références de la bibliographie doivent correspondre à des références citées dans le texte et vice versa.

Dans le texte, les références sont appelées entre parenthèses sur le modèle : (Tarde, 1895), (Chauveau, Malandin, 2009), à partir de trois auteur·e·s : (Tarde et al., 1895).

S'il s'agit de la référence d'une citation, la pagination est indiquée : (Brodeur, 1983, 507) ; si l'on cite plusieurs références d'un·e même auteur·e publiées la même année : (Tarde, 1895a, 1895b).

La mention et al. est réservée aux appels dans le texte pour les références ayant plus de deux auteur·e·s mais tou tes s les auteur·e·s doivent être mentionné·e·s dans la bibliographie, quel que soit le nombre.

En fin d'article, sous le titre Bibliographie, la liste des références est organisée par ordre alphabétique des noms d’auteur·e·s, et par ordre chronologique (référence la plus ancienne en première position).

En plus de la bibliographie proprement dite (sources), l’auteur·e peut ajouter une rubrique « Autres références bibliographiques ».

Le style et la ponctuation des références doivent être conformes aux modèles suivants :

Article de revue

Lechien M.-H., 2001, L’impensé d’une réforme pénitentiaire, Actes de la recherche en sciences sociales, 136-137, 15-26.

Brodeur J.-P., 1983, High Policing and Low Policing: Remarks About the Policing of Political Activities, Social Problems, 30, 5, 507-520.

Numéro spécial de revue

Amicelle A., Nagels C. (dir.), 2018, Numéro spécial « Les arbitres de l'illégalisme : nouveau regard sur les manières de faire du contrôle social », Champ pénal/Penal field, XV, [en ligne] https://journals.openedition.org/champpenal/9630.

Publication électronique

Gautron V., 2014, L’impact des préoccupations managériales sur l’administration locale de la justice pénale française, Champ pénal/Penal field, XI, [en ligne] http://champpenal.revues.org/8715, DOI 10.4000/champpenal.8715.

Ajouter si possible le DOI de la publication

Ouvrage

Bourgois P., 2001, En quête de respect. Le crack à New-York, Paris, Seuil.

Porter T., 1997, Trust in Numbers. The Pursuit of Objectivity in Science and Public Life, Princeton, Princeton University Press.

La date de première édition peut être indiquée après l'éditeur entre crochets [1re édition 1970].

Ouvrage collectif

Mucchielli L. (dir.), 2008, La frénésie sécuritaire. Retour à l'ordre et nouveau contrôle social, Paris, La Découverte.

Oberwittler D., Roché S. (Eds.), 2018, Police-Citizen Relations Across the World. Comparing Sources and Contexts of Trust and Legitimacy, Abingdon, Routledge.

Contribution à un ouvrage collectif

Guignard L., 2009, L’irresponsabilité pénale féminine et la figure de la femme folle, in Chauvaud F., Malandain G. (dir.), Impossibles victimes, impossibles coupables, Rennes, PUR, 109-120.

Zedner L., 2007, Seeking Security by Eroding Rights: The Side-Stepping of Due Process, in Lazarus L., Goold B. (Eds.), Security and Human Rights, Oxford, Hart Publishing, 257-276.

Lorsque l'ouvrage est en anglais, faire suivre le ou les noms d'éditeurs de « Ed. » ou « Eds. ».

Thèse, HDR, rapport, actes de colloque

Morelle M., 2013, La prison et la ville, mémoire d'Habilitation à diriger des recherches en géographie, sous la direction de Gervais-Lombony P., Paris, université Paris 1.

Razac O., 2010, Le placement sous surveillance électronique mobile : un nouveau modèle pénal ?, Rapport de recherche, Agen, Cirap-Enap.

6. Proposer un dossier

Les propositions de dossier doivent contenir :

  • Une présentation du thème choisi sous forme de deux à trois pages d'argumentaire

  • Les résumés de chaque article

  • Une brève présentation des auteur·e·s (nom, prénom, rattachement institutionnel et adresse électronique)

  • Une introduction

  • Cinq articles minimum publiés de 75 000 signes chacun (espaces, notes et bibliographie inclus)

  • Les résumés de présentation du dossier en français ou en anglais

  • Une illustration libre de droits ou dont il convient d’obtenir le copyright

Les articles du dossier devront suivre toutes les règles de soumission et de présentation indiquées dans les consignes aux auteur·e·s de la revue.

7. Publication

Les auteur·e·s seront informé·e·s de la date à laquelle leur article sera mis en ligne.

  • OpenEdition Journals