Navigation – Plan du site

Présentation

Née en 2004, Champ Pénal/Penal Field est une revue électronique gratuite en libre accès. Résolument pluridisciplinaire, elle publie des contributions rigoureuses participant à l'analyse des fondements sociaux, juridiques, historiques, politiques, économiques, culturels, idéologiques, scientifiques... des discours, instruments et pratiques qui façonnent le champ pénal. La vocation de la revue est de publier des textes bilingues (français/anglais), en vue de diffuser plus largement les travaux francophones. Elle est soutenue par l’InSHS du CNRS. Les textes proposés sont à adresser à champ.penal@gmail.com

***

Champ Pénal tient à exprimer sa solidarité au mouvement de grève engagé par les revues françaises, en soutien à la mobilisation interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites et contre les transformations annoncées du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.

En tant que revue bilingue et internationale de par la composition de son bureau exécutif et de son conseil scientifique, nous souhaitons par cette prise de position collective appuyer la défense de droits dont la remise en cause est loin de se limiter à la France. Il en va notamment des conditions de travail et d’autonomie scientifique dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Dans ce cadre, la revue modifie le cours habituel de ses activités pour contribuer au mouvement sous différentes formes, et en particulier par le recueil et la publication prochaine de témoignages d'universitaires (précaires et statutaires) de différents pays sur les évolutions en cours dans le monde académique, reflets de changements structurels de plus grande ampleur. Nous allons également prendre part à l’élaboration de réflexions et d’actions communes avec nos collègues des autres revues mobilisées.

Dernier numéro en ligne
18 | 2019
Justice et santé mentale : impossibles frontières

Justice and mental health: impossible boundaries
Sous la direction de Camille Lancelevée, Caroline Protais, Tristan Renard et Sébastien Saetta

Les relations entre justice et santé mentale, initialement explorées à travers l’expertise psychiatrique, ne se réduisent pas à la rencontre d’expert·e·s psychiatres et de magistrat·e·s. Elles impliquent une diversité d’actrices et d’acteurs à des échelles différentes, qui se croisent ponctuellement ou durablement dans des contextes variés. L’ambition de ce numéro et des sept contributions qui le constituent est de faire état d’un nouveau champ de recherches rendant compte de la diversité et de la complexité de ces relations. Loin de conclure à une pénalisation de la folie, à une médicalisation de la déviance, à une juridicisation/judiciarisation de la santé mentale, ou encore à une sanitarisation de la justice, ce numéro illustre la façon dont ces différentes évolutions conduisent à des recompositions institutionnelles de grande ampleur, bouleversant les pratiques et les parcours tant des professionnels que des personnes qui se retrouvent à l’intersection de ces deux mondes.

Actualités

Appels en cours

Calenda - Criminologie

Criminocorpus, revue hypermédia

Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies

Revue d'histoire de l'enfance "irrégulière"

Cultures et conflits

Droit et Cultures

  • OpenEdition Journals