Navigation – Plan du site
Dossier bibliographique
Recensions

Philippe Henri Blasen et Antoinette Reuter, Une vie singulière, avec de nombreuses pensées. Henri Werling SJ et la mission catholique en Estonie, Cluj-Napoca, Casa Cartii de Stiinta, 2016, 115 p.

Aurélien Zaragori
p. 179-180

Texte intégral

1Contrairement à ce que son titre pourrait laisser penser, il ne s’agit pas ici de quelque récit hagiographique visant à exalter la figure du P. Werling (1879-1961). Cette étude, réalisée par un doctorant de l’Université de Cluj-Napoca et une chercheuse du Centre de Documentation sur les Migrations européennes à Dudelange est le résultat d’une demande effectuée par l’ambassadrice de Luxembourg en République Tchèque, Estonie et Ukraine auprès de ce dernier organisme de recherches. L’étude de la vie du P. Wehrling constituait de fait un « parcours migratoire militant » qui entrait dans le programme de celui-ci.

2Le résultat de ces recherches se lit dans une courte biographie (à peine 100 pages de texte) basée sur une exploitation fine des archives, notamment des archives jésuites (Archivum Romanum Societatis Iesu, archives des provinces allemande et suisse), des archives nationales estoniennes et de divers fonds privés. Une série d’illustrations ainsi que la reproduction de deux lettres du P. Werling complètent le volume.

3La biographie elle-même entend retracer le parcours du Père à travers diverses approches historiographiques. Celle de la jeunesse et de la formation d’un fils de la bourgeoisie catholique luxembourgeoise, au départ destiné à prendre la suite de son père au sein de la banque familiale. Celle de la politique romaine à l’Est et du développement de la mission catholique en Estonie, dans le but de convertir luthériens et orthodoxes au catholicisme, voire d’obtenir l’union de l’Église orthodoxe estonienne avec l’Église catholique – avec au passage la question des relations difficiles de l’Église avec l’État estonien, les difficultés de recrutement de la mission et les liens avec les frères capucins associés à cet effort. Même l’histoire du genre est mobilisée brièvement en fin d’ouvrage pour évoquer les protestations des sœurs de l’Immaculée Conception de Marie du Tiers-Ordre de Saint François d’Assise, lassées d’être considérées comme les domestiques des prêtres de la mission auprès desquels elles résident.

4Cette diversité d’approches et cette volonté de faire une biographie informant diverses questions conduit cependant parfois à noyer le parcours du P. Werling dans une série de développements annexes. C’est le cas notamment de la partie concernant l’établissement de la mission en Estonie, qui narre par le menu – et de manière plutôt descriptive – les péripéties de cette installation. Le P. Werling n’est alors qu’un des multiples personnages qui se croisent dans une histoire que le luxe de précisions rend assez aride. Lorsqu’on le retrouve pour de bon, au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, l’absence d’archives ecclésiastiques recentre le récit sur une brève narration de son action pendant la guerre, puis de sa déportation en URSS. Son retour en Estonie, après 1954, et ses dernières années, sont survolés.

5Au final, et en dépit de ces difficultés et de ces remarques, l’ouvrage se présente comme une étude de cas intéressante qui vient compléter le dossier de l’action de l’Église catholique en terre orthodoxe et décrire un type de missionnaire loin de l’imaginaire colonial, agissant au sein de la diaspora catholique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélien Zaragori, « Philippe Henri Blasen et Antoinette Reuter, Une vie singulière, avec de nombreuses pensées. Henri Werling SJ et la mission catholique en Estonie, Cluj-Napoca, Casa Cartii de Stiinta, 2016, 115 p. », Chrétiens et sociétés, 24 | 2017, 179-180.

Référence électronique

Aurélien Zaragori, « Philippe Henri Blasen et Antoinette Reuter, Une vie singulière, avec de nombreuses pensées. Henri Werling SJ et la mission catholique en Estonie, Cluj-Napoca, Casa Cartii de Stiinta, 2016, 115 p. », Chrétiens et sociétés [En ligne], 24 | 2017, mis en ligne le 12 avril 2018, consulté le 20 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/chretienssocietes/4244

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Chrétiens et Sociétés – XVIe-XXIe siècles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
  • OpenEdition Journals