Navigation – Plan du site
Première partie : Fiches de présentation des organismes

Le Comité épiscopal France-Amérique latine (CEFAL)

Olivier Chatelan
p. 35-43

Texte intégral

Nom et anciennes dénominations éventuelles, siège

1Comité épiscopal France-Amérique latine (CEFAL).

2Originellement « Comité d’aide à l’Amérique latine » lors de la réunion constitutive à l’Archevêché de Paris le 11 avril 1962.

  • 1 En 2018, le Pôle Amérique latine fait partie, tout comme le Pôle Afrique, du service « Échange entr (...)

3Très rapidement nommé de fait « Comité épiscopal France-Amérique latine » (CEFAL) car ce service correspond à la section Amérique latine du Comité épiscopal des missions à l’extérieur (CEME). Lors de l’Assemblée plénière de l’épiscopat à Lourdes le 30 octobre 1976, le Comité devient officiellement Comité épiscopal France-Amérique latine (CEFAL1). Son secrétariat a été installé au Havre puis à Paris.

Fondation : date, lieu, fondateurs

  • 2 Centre national des archives de l’Église de France (CNAEF), fonds CEFAL, 87 CO 65.
  • 3 Michel Quoist et François de L’Espinay ne sont pas fondateurs du Comité, contrairement à ce qu’affi (...)

4Cette fondation fait suite à la lettre « L’aide de l’Église de France à l’Amérique latine » du pape Jean XXIII adressée le 25 septembre 1961 au cardinal Achille Liénart, président de l’Assemblée des cardinaux et archevêques (ACA). Pierre Veuillot, archevêque coadjuteur de Paris et secrétaire général de l’épiscopat, est chargé par l’ACA de constituer un Comité2. Sont membres fondateurs lors de la réunion constitutive du 11 avril 1962 à l’Archevêché de Paris : Pierre Veuillot ; Guy-Marie Riobé évêque auxiliaire d’Orléans ; Roger Etchegarray directeur adjoint du secrétariat général de l’épiscopat ; Armand Le Bourgeois supérieur général de la congrégation des Eudistes ; le chanoine Fernand Boulard. Excusé : Julien Gouet, directeur du Secrétariat général de l’épiscopat3 ;

5Siège du secrétariat : bureau de Michel Quoist au 10 rue du Docteur Fauvel, Le Havre (1965-1970) ; rue de l’abbé Patureau à Paris (1970-2001) ; 2 rue Monsieur à Paris (2001-2007) ; 58 avenue de Breteuil à Paris au siège de la CEF (depuis 2007).

Statut juridique

  • 4 Le Comité épiscopal des Missions à l’extérieur deviendra, sous le même acronyme, la Commission épis (...)
  • 5 CNAEF, 87 CO 20.
  • 6 CNAEF, 87 CO 18.

6La création du CEFAL a précédé la fondation le 29 mai 1963 du Comité épiscopal des missions à l’extérieur (CEME4), présidé alors par Mgr de Provenchères, archevêque d’Aix et chargé des Œuvres pontificales missionnaires. Son premier secrétaire général est l’abbé André Plasson. Ce CEME est composé de différentes sections (Afrique, Amérique latine, Asie). La section Amérique latine est dans les faits le Comité épiscopal France – Amérique latine. Le Comité est reconnu comme association loi 1901 en janvier 19675. Cependant, l’originalité de ce Comité au sein du CEME consiste dans le fait qu’il est en relation non pas avec la Congrégation pour l’évangélisation des peuples mais avec la Congrégation pour les Évêques, le président du CEFAL étant membre ès qualité du Conseil général de la Commission pontificale pour l’Amérique latine (COGECAL). Le secrétaire général du CEFAL est systématiquement invité aux sessions du COGECAL6.

  • 7 CNAEF, 87 CO 19.

7Lors de l’Assemblée plénière de l’épiscopat à Lourdes le 30 octobre 1976, le Comité devient officiellement Comité épiscopal France-Amérique latine (CEFAL). Il est désormais un Comité épiscopal institué et autonome et non un département de la Commission des Missions. De nouveaux statuts sont adoptés par le Conseil permanent de l’Épiscopat le 9 mai 19777.

Structure interne et fonctionnement (tels que définis dans les statuts)

8La réunion constitutive du 11 avril 1962 définit les missions du Comité : l’ACA donne le mandat de préparer, d’orienter et de soutenir les vocations du clergé séculier en faveur de l’Amérique latine. Ces missions sont modifiées et élargies lors de la refonte des statuts en 1977. Désormais, « le Comité a pour objectifs de préparer, d’orienter et de soutenir les prêtres séculiers français au service de l’Amérique latine et d’aider à leur réinsertion à leur retour en France ; d’accueillir et de répercuter en France et particulièrement dans l’Église les interpellations qui lui viennent d’Amérique latine » (art. 1).

9Le Comité assure les liaisons jugées indispensables avec : les instituts de religieux et de religieuses ayant des membres français en Amérique latine ; les organismes s’adressant au laïcat missionnaire ; les organismes au service des prêtres latino-américains en France ; les organismes des autres pays envoyant des prêtres en Amérique latine (art. 2). Il est également en rapport avec : les diocèses de France ayant des prêtres en Amérique latine ; la CEME dont le président du CEFAL est membre de droit ; les diocèses et les conférences épiscopales des différents pays dans lesquels travaillent les prêtres français ; le CELAM ; la Commission pontificale pour l’Amérique latine.

10Depuis 1977, le Comité est composé d’« au moins 3 évêques ». Y sont également associés des prêtres dits « qualifiés », au nombre desquels on compte le secrétaire de la CEME, ainsi que des représentants des prêtres ayant travaillé en Amérique latine ou des représentants d’organismes français à l’œuvre en Amérique latine, en particulier les instituts religieux et les mouvements d’Action catholique. Le Comité peut s’adjoindre un certain nombre d’experts : prêtres, religieux, religieuses ou laïcs, pour des questions particulières. La composition du Comité est revue tous les trois ans (art. 4).

11Le président est nommé par le Conseil permanent de l’Épiscopat sur proposition du Comité. Son mandat est de 3 ans ; il peut être reconduit une fois. Il rend compte au Conseil permanent des activités du Comité, soit sur convocation du Conseil, soit à la demande du Comité (art. 5 et 7). Le secrétaire est nommé par le Conseil permanent de l’Épiscopat sur proposition du Comité. Son mandat est de 3 ans et ne peut être normalement reconduit qu’une fois (art. 5).

12Les statuts prévoient que le Comité se réunit en principe chaque trimestre. Les « délégués régionaux » en Amérique latine, quand ils sont de passage en France, sont invités aux réunions du Comité (art. 6).

Responsables (entre 1950 et 2000)

Présidents du Comité

1962 : Pierre Veuillot, archevêque coadjuteur de Paris.

1962-1969 : Guy-Marie Riobé, évêque coadjuteur d’Orléans puis évêque d’Orléans.

1969-1978 : Lucien Bardonne, évêque auxiliaire de Rouen puis coadjuteur de Châlons en Champagne puis évêque de Châlons en Champagne.

1978-1982 : Bernard Panafieu, archevêque d’Aix.

1982-1988 : Guy Deroubaix, évêque de Saint-Denis.

1988-1994 : André Lacrampe, prélat de la Mission de France.

1994-2000 : Georges Pontier, évêque de Digne puis évêque de la Rochelle.

Secrétaires généraux puis nationaux

1962-1965 : André Plasson secrétaire général du CEME

1965-1970 : Michel Quoist

1970-1979 : Ludovic Rebillard

1979-1982 : Michel Merel

1982-1988 : Xavier de Maupeou

1988-1994 : Pierre Marion

1994-2000 : Jacques Lancelot

Délégués du CEFAL

13Le « délégué continental » ou « vicaire général » François de l’Espinay (1963-1970) est remplacé après discussions avec les prêtres français en Amérique latine par des « délégués régionaux » par pays ou groupes de pays (Brésil nord, Brésil sud, Chili, Mexique et Amérique centrale, Venezuela et pays andins, Argentine-Paraguay-Uruguay), nommés à partir de 1971-1972.

Dates marquantes et chiffres8

  • 8 Les archives du CEFAL sont en cours de dépouillement. La chronologie proposée est donc partielle.

1962 : Création du Comité (avril).

1964 : Rapport d’Alfred Ancel au CEFAL après son voyage en Amérique latine (décembre).

1967-1969 : Crise autour du centre de préparation missionnaire de Cuernavaca (Mexique) et de son principal animateur Ivan Illich.

1970-1972 : Plusieurs prêtres Fidei Donum inquiétés par les autorités civiles : José Lichou au Venezuela en 1970, Daniel Jouffe au Brésil en 1971, Eugène Bourdon au Pérou en 1971-1972, Louis Rouve en Uruguay en 1972.

1971

juin : Lettre collective de prêtres Fidei Donum français réunis à Avellaneda (Argentine) prenant position contre deux textes du Synode romain de 1971.

août : Réunion des délégués régionaux à Lima : débats sur la « ligne » du CEFAL et les prises de position du Comité en France.

1972 : Réunion en mars du Comité consacrée à la théologie de la libération :témoignages de prêtres Fidei Donum français sur le thème « libération humaine et salut en Jésus-Christ ».

1973 : Réunion en avril des délégués régionaux à Lima : questions politiques et de « conscientisation » à l’ordre du jour (questionnaire sur la « libération »).

1976 : En Argentine, expulsion de Jacques Renevot (juin) et assassinat de Gabriel Longueville (juillet). Le CEFAL officiellement constitué comme Comité épiscopal (octobre).

1979 : Décès de François Jentel, expulsé du Brésil en 1975.

1984 : Assassinat d’André Jarlan au Chili (septembre).

1977 : Adoption de nouveaux statuts (mai).

Bilan en juin 1981 : 114 prêtres français Fidei Donum sont présents en Amérique latine dont 4 de la Mission de France et 4 du Prado. À cette date, 242 prêtres ont été envoyés en Amérique latine depuis 1962.

Sources

Publications internes :

CEFAL, Ce que nos yeux ont vu, Paris, Éditions ouvrières, 1986 (préface de Guy Deroubaix).

CEFAL, Amérique latine, 500 ans d’évangélisation 1492-1992, ronéotypé, 1992.

CEFAL, « Dis-moi d’où tu viens… ». Parcours spirituel avec des chrétiens de France en Amérique latine. Textes présentés par le Comité épiscopal France-Amérique latine, Paris, Cerf, 1993.

CEFAL, Faire Église… autrement ! En Amérique latine, en France, Paris, Cerf, 1999 (préface de Bruno Chenu).

Annuaires, circulaires, bulletins de liaison

14Depuis 1990, une Lettre du Pôle Amérique latine trimestrielle de quatre pages est diffusée à ses membres. Le n°100 a été atteint en janvier 2016. Les plus récentes sont consultables sur Internet.

15Il existe un Annuaire du Pôle Amérique latine : de périodicité variable, il est attesté jusqu’en 2008.

16Les circulaires sont dans les cartons d’archives, sans numéro, classées parfois par année, parfois par secrétaire général.

Principaux fonds d’archives

Centre national des Archives de l’Église de France (CNAEF)

Adresse : 35 rue du Général Leclerc 92130 Issy-les-Moulineaux

Site : cnaef.catholique.fr

Contact : Valentin Favrie.

Fonds 87 CO Comité épiscopal France - Amérique latine

Dates extrêmes : 1952-2006

Métrage linéaire versé : 13,90 ml

Conditions de communicabilité : non communicable, dérogation nécessaire.

Contenu : secrétaires nationaux et présidents du CEFAL (1966-2004) ; fonctionnement du CEFAL (1954-1999) ; relations avec l’Épiscopat (1964-1992) ; suivi des prêtres partis (1953-2006) ; relations avec les religieux (1963-1981) ; place des laïcs pour la coopération en Amérique latine (1962-1984) ; déplacements de Jean-Paul II en Amérique latine (1984-1986) ; Conférence générale de l’épiscopat latino-américain (1968-1992) et 5e centenaire de l’évangélisation de l’Amérique latine en 1992 (1968-1992) ; dossiers par pays (1961-1981) ; relations avec d’autres organismes principalement européens pour l’Amérique latine (1970-1986) ; relations avec divers organismes (1965-1988) ; périodiques reçus (1989-1996) ; administration : comptabilité, personnel (1995-2001).

Fonds 89 CO Comité épiscopal France - Amérique latine

Dates extrêmes : 1959-2006

Métrage linéaire versé : 6,40 ml

Conditions de communicabilité : non communicable, sur dérogation.

Contenu : dossiers de religieux et prêtres partis en Amérique latine ; circulaires reçues d’Amérique latine ; prêtres mariés ; association de soutien à des membres du CEFAL ; comptabilité.

Fonds 37 CO Comité épiscopal de la Mission à l’extérieur devenu Comité épiscopal de la coopération missionnaire (CECM)

Dates extrêmes : 1968-1987

Métrage linéaire versé : 1,80 ml

Conditions de communicabilité : non communicable, sur dérogation.

Contenu : dont prêtres Fidei Donum : correspondance avec les évêques.

Fonds 44 CO Comité épiscopal France - Amérique latine

Dates extrêmes : 1979-1997

Métrage linéaire versé : 5,60 ml

Conditions de communicabilité : non communicable, sur dérogation.

Contenu : correspondances, comptes rendus de réunions ; correspondances de prêtres envoyés en mission.

Haut de page

Notes

1 En 2018, le Pôle Amérique latine fait partie, tout comme le Pôle Afrique, du service « Échange entre Églises » du Service national de la Mission universelle de l’Église (SNMUE) dont le directeur est Antoine Sondag. Le SNMUE dépend de la Commission épiscopale pour la Mission universelle de l’Église présidée en 2018 par Laurent Dognin, évêque de Quimper et Léon.

2 Centre national des archives de l’Église de France (CNAEF), fonds CEFAL, 87 CO 65.

3 Michel Quoist et François de L’Espinay ne sont pas fondateurs du Comité, contrairement à ce qu’affirment certains documents postérieurs, alors que Pierre Veuillot secrétaire général de l’épiscopat l’est bien.

4 Le Comité épiscopal des Missions à l’extérieur deviendra, sous le même acronyme, la Commission épiscopale des Missions à l’Extérieur.

5 CNAEF, 87 CO 20.

6 CNAEF, 87 CO 18.

7 CNAEF, 87 CO 19.

8 Les archives du CEFAL sont en cours de dépouillement. La chronologie proposée est donc partielle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Chatelan, « Le Comité épiscopal France-Amérique latine (CEFAL) », Chrétiens et sociétés, Numéro spécial III | -1, 35-43.

Référence électronique

Olivier Chatelan, « Le Comité épiscopal France-Amérique latine (CEFAL) », Chrétiens et sociétés [En ligne], Numéro spécial III | 2019, mis en ligne le 03 juillet 2019, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/chretienssocietes/4863 ; DOI : 10.4000/chretienssocietes.4863

Haut de page

Auteur

Olivier Chatelan

Université de Lyon, Jean Moulin - Lyon 3, LARHRA UMR 5190

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Chrétiens et Sociétés – XVIe-XXIe siècles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals